20170726 b2b habitat

Jane : Une jardinerie dans la ville

Écrit par Aïssatou Baldé Le 3 novembre 2016. Rubrique A la découverte jardin

20161103 Jardin Decouverte Jane 2

Située au cœur de la ville, dans l’hypercentre de Nantes, Jane ouvrait ses portes le 29 mai dernier, à l’occasion de la fête des Mères. Cette boutique unique en son genre propose des plantes, mais aussi des solutions d’installations, des matériaux ainsi que des éléments de décoration adaptés à la vie en ville.

Jane est une jardinerie citadine, imaginée par deux passionnées, Anne Boureau et Sophie Gandon, qui se sont rencontrées dans le cadre de leur reconversion professionnelle. Anne est une communicante de formation, qui a choisi de revenir à sa passion pour le végétal, transmise par son père depuis son plus jeune âge. Sophie, petite-fille d’agriculteur, travaillait depuis 4 ans dans la gestion d’entreprise lorsqu’elle a décidé de se consacrer à une entreprise de conseil en aménagement d’espaces verts.

20161103 Jardin Decouverte Jane 1


Sophie Gandon et Anne Bourreau.


L’esprit Jane

Les deux femmes se sont rencontrées alors qu’elles effectuaient une validation d’acquis de compétence, dans le domaine du végétal qui leur plaît tant. Le projet est né d’un constat simple : le manque d’accessibilité des produits de jardinage pour les personnes habitant en ville. Il fallait trouver une solution pour faciliter l’accès au jardinage aux personnes qui le désire, mais n’ont pas ou peu d’espace pour le faire. Une remarque que Sophie entendait régulièrement des clients de son agence. Le projet a mûri pendant 9 mois : « c’est notre bébé de la quarantaine », dit Anne en plaisantant. Les deux femmes ont travaillé sur l’idée d’un projet qu’elles qualifient de « jardinerie urbaine et récréative ». « Nous ne sommes pas fleuristes, ne proposons pas de fleurs coupées, mais des solutions d’aménagement vert pour des logements en ville, dans le but de redonner aux gens le plaisir de jardiner ».
Une boutique qui appartient à ses clients, telle était l’ambition de ces deux femmes qui, lorsqu’elles se sont lancées, ne s’attendaient pas à fédérer une communauté intergénérationnelle. « Nos clients ont des profils totalement différents, nous voyons de jeunes étudiants, des actifs et des retraités pousser les portes de notre boutique. Il s’agit généralement de novices qui aiment les plantes et veulent en acquérir, mais qui font face à des contraintes d’aménagement ou qui ont peur de ne pas savoir les entretenir. Il y a également les jardiniers aguerris, les simples curieux, et ceux qui sont sensibles à la préservation de notre écosystème. Tous viennent pour passer un moment agréable chez nous. L’accueil et le conseil sont d’ailleurs le cœur de notre métier », ajoute-t-elle.

Une promenade citadine

Différentes ambiances sont proposées aux clients, au sein de la boutique. Ces inspirations sont réparties selon deux catégories : l’univers d’extérieur, qui comporte une serre dans laquelle se trouve un potager, ainsi qu’une ambiance balcon, avec des aménagements et des associations de couleurs qui servent d’inspiration aux clients et les aide à visualiser leurs possibilités. D’autre part, des ambiances végétales d’intérieur sont proposées, à travers des mises en scène de pots, ou encore, de tableaux.
Parmi les produits qui ont le plus de succès, nous retrouvons les petits fauteuils d’extérieur Boqa, fabriqués à Bordeaux, ainsi que le petit potager en bac prêt à planter, qui existe en différents formats et de multiples couleurs. Ce potager miniature plaît beaucoup car il est simple à installer, tout comme les Graines de Folie à planter directement car elles sont contenues dans un ruban biodégradable. « Ces kits prêts à planter rassurent les jardiniers amateurs », explique Anne Boureau. Les orchidées de la Belle Étoile, produites près de Nantes, rencontrent également un vif succès. À ceux qui disent ne pas avoir la main verte, Anne répond qu’ils n’ont tout simplement pas encore trouvé la plante qui leur correspond.
Chez Jane, les clients trouvent exclusivement des produits locaux. C’est l’un des impératifs des fondatrices, qui souhaitent favoriser les entreprises du secteur, en faisant de l’empreinte écologique un élément inhérent de leur jardinerie. « Nous désirons favoriser les producteurs locaux, ou, en tout cas, français, et proposer à nos clients un jardinage éco-responsable ».
La jardinerie se veut également un lieu de rencontre et de partage. Anne nous confie que des ateliers de rencontre entre les producteurs et les clients seront organisés dans les mois à venir. Des moments conviviaux durant lesquels les professionnels partageront leurs idées et astuces. Les deux gérantes proposent également aux artistes locaux d’exposer leurs œuvres, et accueillent les entreprises qui souhaitent organiser des rendez-vous professionnels ou des after work, dans un univers naturel, décontracté et accueillant.
La jardinerie est ouverte depuis seulement quelques mois, mais les deux passionnées continuent de faire des projets. Bien que la vente en ligne ne soit pas une option, les deux jeunes femmes entendent bien continuer à développer leur site internet comme vitrine de la boutique. Elles souhaitent également améliorer leur service de livraison afin de mettre en place un système plus écologique.•