20170726 b2b habitat

20170927 paysalia

Maker Faire Paris 2017 : Les “Faiseurs” A La Villette

Le 31 octobre 2017. Rubrique Distributeurs bricolage

20171031 Maker faire

Les 9, 10 et 11 juin 2017, la Cité des sciences et de l’industrie a accueilli pour la première fois la Maker Faire Paris. Ce rendez-vous était l’occasion idéale pour promouvoir la rencontre et l’interaction entre les Makers « faiseurs » et un public composé de familles, d’amateurs et de professionnels qui partagent l’envie de créer, fabriquer et apprendre les uns des autres.

Maker Faire est le rendez-vous de référence des Makers à travers le monde. Ce concept totalement unique regroupe stands de démonstrations, ateliers de découverte, spectacles et conférences autour des thèmes de la créativité, de la fabrication, des cultures du ‘’faire soi-même’’ (Do It Yourself) et Makers. Maker Faire est devenu l’événement mondial dédié à la science, à la technologie et à la culture du « faire soi-même ». Depuis 2015, Maker Faire est présent dans plus de 240 villes dans le monde. Cette foire de l’innovation dont Leroy Merlin est partenaire, est à la fois un lieu foisonnant de créations en tout genre, un espace collaboratif où tout le monde apprend à fabriquer et une mine d’inventions technologiques.   
La Cité des sciences et de l’industrie, lieu d’innovation et de créativité par excellence était la vitrine des dernières tendances du mouvement makers. En accueillant la Maker Faire Paris, la Cité a confirmé une fois encore son rôle de passerelle entre science, industrie et société.

Une programmation électrique

Conférences, ateliers, expériences, démonstration, ont rythmés Maker Faire Paris durant 3 jours. C’est plus de 800 Makers qui ont envahi 8 000 m2 de la cité des sciences et de l’industrie. 200 projets et 100 ateliers ludiques également étaient à découvrir pour apprendre à faire soi-même. Le public a pu découvrir des projets innovants et inventifs sur des thématiques comme l’entrepreneuriat, l’éducation, la science, l’environnement et le design.
Des ateliers pour apprendre
Couture, menuiserie, programmation, robotique, électronique… 50 domaines divers et variés étaient proposés avec différents niveaux d’expérience. Les débutants comme les experts, les enfants comme les adultes ont pu s’initier à des nouvelles pratiques et également repartir avec leur création.
• Learn to solder (atelier soudure, photo d’ouverture) par Leroy Merlin : grâce à la soudure, petits et grands ont pu fabriquer leur propre « Ma­key ». Tous ont pu repartir avec la mascotte de la Maker Faire aux yeux clignotants.
• Atelier scies à chantourner par Leroy Merlin : le public était invité à se former à la scie à chantourner. L’atelier permettait de s’initier à la découpe bois grâce à des formes ultra-précises.

Des conférences pour comprendre

Pour aller plus loin dans la compréhension du mouvement Maker, son avenir, son évolution, des conférences ont rythmé l’événement.
Ulule : spécialiste du Crowdfunding, a animé un workshop qui avait pour objectif de familiariser au financement participatif, à ses méthodes, ses enjeux.
Irekiplay : Irekiplay, le premier site du jeu ouvert proposait des jouets novateurs pour les 3-12 ans sans règles préétablies permettant une activité simple, libre et spontanée. L’enfant n’est plus simple utilisateur. Il devient acteur et inventeur. Cette activité servait à s’épanouir et à s’exprimer à travers le jeu, à résoudre des problèmes, à prendre confiance, à transformer l’ordinaire en extraordinaire, à voir l’échec comme quelque chose de positif.
Here is tatoué : Avec tatoué, l’idée n’est pas de faire ce que savent très bien faire d’autres outils. A partir de nouvelles entrées, comme le dessin génératif, la programmation, la data visualisation, le son ou encore le code le but est d’interroger l’avenir du tatouage traversé par ces pratiques et plus largement notre corps.

Des démonstrations à découvrir
Expériences scientifiques, performance de light painting, initiation au pilotage de drones, Maker Faire a permis à tous de tester des disciplines et activités hors du commun.  
Les artistes de la ligue Francophone de Light Painting ont fait découvrir les secrets du light painting avec des installations interactives ou encore poser pour un portrait tout en lumière.
• Technistub a organisé Markerfight : combats de robots, atelier & bricolage 2,0 est organisé avec des robots entièrement imaginés et construits par les participants qui s’affrontent dans une arène : mouvement du faire soi-même (DIY). Autour du tournoi, toute une série d’ateliers autour du DIY, des fablabs et du mouvement Maker : impression 3D, robots, pinewood derby, programmation pour les enfants, couture, courses de drones en FPV…   

Rencontre avec les Makers

  • Oui are Makers : Oui are Makers est une plateforme web communautaire française lancée il y a 18 mois par Hortense Savard. Les bricoleurs, inventeurs et créateurs 2.0 de tous bords viennent expliquer comment ils ont réparé, fabriqué, créé et innové. Des nouvelles technologies à la décoration, en passant par les produits ménagers, la mode ou la cuisine, plus de 10 000 membres ont déjà rejoint la première communauté créative française autour de milliers de tutoriels partagés. Oui are Maker est le témoin de la dynamique de partage des savoir-faire et techniques, intimement liée à la ‘’culture Maker’’.
  • InMoov : ce premier robot Open Source à taille humaine entièrement imprimé en 3D a été fondé par Gaël Langevin sculpteur et designer français. Le projet InMoov a été initialisé en janvier 2012 et a donné naissance à des projets comme Bionico, E-Nable, et beaucoup d’autres
  • Baptiste Mortier Dumont, alias Experimentboy : Ce Youtubeur anime depuis 2008, une chaîne dédiée à la vulgarisation de la science. Aujourd’hui, une fidèle communauté de plus de 500 000 personnes le suit dans ses aventures les plus folles. Physique, chimie, arduino, machines géantes, tout y passe. Il collabore désormais avec la société Dark Euphoria pour créer, très prochainement, une émission de télévision ‘’ à la ExperimentBoy’’.
  • RegenBox : Regenbox est un générateur de piles alcalines proposé en Open Source. Capable de régénérer tout type de pile, RegenBox se veut écologique et anti-obsolescence programmée. Grâce à une méthode de slow-charging (système de régénération par micro-impulsion), moins agressif pour les composants de la pile, la box peut régénérer les piles dites rechargeables, de manière plus pérenne
  • PromodorIO : PromodorIO est parti d’un constat simple : aujourd’hui, il est difficile de travailler efficacement sans être interrompu par des notifications, des appels, ou même la tentation d’aller sur les réseaux sociaux, etc. Basé sur la fameuse méthode de planification appelée Promodoro, PromodorIO est un boitier connecté à un smartphone par Bluetooth. Il met en place tout un processus garantissant une concentration maximum, selon les préférences renseignées. Il peut couper toute source de distraction (applications, e-mail, etc.).
  • The French Viking : Artisans spécialistes dans le béton, The French Viking a créé une formule de béton spéciale pour permettre à tous de concevoir et fabriquer son propre mobilier en béton. Livré en Kit avec un moule, des pigments et la quantité suffisante de béton pour le projet. The French Viking permet de créer des carreaux de béton, un plan de travail, un dessous de verre, etc.
     
    A l’image des précédentes éditions, celle de 2017 a réuni tous les ingrédients nécessaires qui ont contribué à faire d’elle une édition réussie. l

20170921 womansgarden