20180521 CIHS Shanghai

20170726 b2b habitat

20180410 bricoscopie logo 20180410 jardiscopie logo 20180410 negocescopie logo

Desamais - Findis : La dynamique “phygitale” est en marche

Écrit par Sabrina Alves Le 5 mars 2018. Rubrique Distributeurs bricolage

Avec le succès du “Pacte d’enseigne”, Findis Desamais souhaite développer son offre en proposant un développement au niveau du magasin et du digital. Explications avec Christophe Maurice, Responsable Marketing et Centrale chez Eureka Ma Maison.

20180305 Desamais Christophe Maurice


CHRISTOPHE MAURICE
Responsable Marketing et Centrale
Eureka Ma Maison


L’an dernier, “le Pacte d’enseigne” proposé par la plateforme d’approvisionnement, Findis Desamais, aux adhérents d’Eureka Ma Maison, a réuni 100 signataires. L’objectif de cet accord ? Offrir une nouvelle dynamique à l’enseigne, au travers d’un développement digital et d’une mise en conformité de la signalétique des points de ven­te. En effet, le rachat de Desamais par le groupe Findis Desamais, en 2015, annonçait une valorisation de l’ADN de l’enseigne. Un an plus tard, les 100 adhérents concernés par l’accord ont décidé de renouveler leur alliance. L’offre proposée cette année par Findis Desamais est prometteuse.

 

Revaloriser les points de vente
« Nous avons conservé les mêmes accords que l’année dernière », révèle notre interlocuteur. Le “Pacte d’enseigne” étant déjà mis en place, nous ne pouvons que le faire évoluer. Le développement se fait sur plusieurs points. Il existe deux axes de dynamisme : l’un concerne la cohérence des points de vente ; le second, la digitalisation de l’enseigne.  Concernant la cohérence des magasins, nous souhaitons poursuivre ce qui a été fait avec la signalétique. Nous comptons deux grandes nouveautés : les animations et le renforcement de la distribution de nos catalogues. L’objectif est de mettre davantage en valeur nos magasins.  Dans un premier temps, nous allons offrir aux adhérents un package d’animations. Dans ce pack, nous retrouverons douze types d’animations qui permettront aux consommateurs de vivre différentes expériences.
L’enseigne Eureka Ma Maison, repose sur trois piliers : les produits d’entretien, l’art de la cuisine et les produits de bricolage de proximité. Nos animations tourneront donc autour de ces 3 familles. Le deuxième axe que nous souhaitons développer est la communication print. Nous allons conserver nos deux catalogues « Côté Intérieur » pour les produits d’entretien et « Côté Cuisine » pour l’art de la cuisine. La nouveauté ? L’augmentation du nombre d’opérations. Cette année, Eureka Ma Maison fête ses 20 ans. De ce fait, nous allons mettre en place une opération supplémentaire, spéciale 20 ans. Ce qui revient à un ensemble de cinq opérations prospectus.

Être en accord avec son temps
Nous souhaitons accentuer davantage le volet digital dans nos points de vente. Jusqu’à présent, nous utilisions le digital pour réaliser des campagnes, via des SMS et des newsletters. Jusqu’à fin 2017, le site internet proposait des options comme la livraison en magasin ou encore la réservation de produits en magasin. Désormais, il est possible de se faire livrer directement chez soi. L’une de nos priorités pour cette année, est le renforcement de la communication de ce nouveau service auprès des magasins. L’autre grande nouveauté ? Les animations digitales. Grâce à un fab lab, nous concevons des animations qui vont dynamiser nos réseaux sociaux.
Enfin, nous mettons en place des bornes en magasin. Ainsi, si un produit est en rupture de stock, le client pourra obtenir des informations sur sa disponibilité. Les bornes permettent d’offrir une vision panoramique de nos produits, et de fidéliser nos clients sur la durée.

Naturellement bio
En 2017, notre chiffre d’affaires a évolué de 2 %. Il s’agit du CA de nos adhérents vis-à-vis de la centrale. Nous sommes satisfaits de ce résultat qui montre qu’Eureka Ma Maison a su tirer son épingle du jeu. Pour 2018, nous souhaitons poursuivre notre progression. Pour cela nous nous appuierons sur un développement plus large de nos gammes. Nous avons mis à jour nos assortiments, de façon à ce qu’ils s’adaptent au mieux au besoin du consommateur. Nos animateurs d’enseigne ont pour mission d’expliquer les nouveaux plans de vente aux adhérents. Du côté des consommateurs, nous relevons deux grandes tendances. La première concerne le « Made in France » ou à défaut, « le made in Europe » qui sont clairement plébiscités. La deuxième est écologique. Les consommateurs rejettent, de plus en plus, les produits chimiques. Une grande partie de notre chiffre d’affaires étant réalisée avec les produits d’entretien, nous avons décidé de répondre à cette demande par la mise en place de la gamme “Naturellement”. Il s’agit d’une collection de produits d’entretien 100 % biologiques, et donc sans produits chimiques. En conclusion, nous espérons renforcer la notoriété de notre enseigne, avec le recrutement de nouveaux adhérents. L’objectif pour 2018 est d’en recruter 15 à 20 supplémentaires.•