20170726 b2b habitat

Truffaut : Le magasin éphémère de Noël

Le 27 novembre 2017. Rubrique Distributeurs jardin

20171127 truffaut 1

Du 18 novembre au 9 décembre 2017, Truffaut a ouvert sa deuxième boutique éphémère. Située rue de la Verrerie à Paris, en face du BHV, elle est entièrement dédiée à la déco de Noël. C’est la première fois qu’une telle initiative est lancée en jardinerie pour la déco de Noël. Précisons toutefois qu’une réalisation de ce type avait été réalisée cet été (en juin) par la même enseigne.

Une boutique très sympa juste en face du BHV accueille les parisiens pour leur achat de déco de Noël, mais également d’accessoires, de corners cadeaux, de Christmas Food, de plantes pour la maison sans oublier des corners cadeaux. La boutique, qui s’étend sur 200 m2 sur deux niveaux est aménagée comme une maison avec un espace salon, chambre d’enfant, etc. Pour que les consommateurs redeviennent, l’espace d’un instant, des enfants émerveillés par leur savoir-faire, des ateliers sont organisés : manufacture de tampons, bijoux de murs en bois, guirlande lumineuse, atelier Christmas cookies et Couronne de l’Avent. A l’exception de cette dernière (pour laquelle une participation de 20 euros est demandée), tous ces ateliers sont gratuits.

20171127 truffaut Stephane Artaud Directeur Truffaut Boulogne


Stéphane Artaud Directeur Truffaut Boulogne


Bien évidemment, pas d’ouverture sans promotion, même pour une boutique éphémère. Cette dernière porte sur les sapins de Noël (période oblige). Le sapin de 1 m 50 à 1 m 70 non seulement ne coûte que 39 euros (alors que partout ailleurs dans Paris, il vaut de 70 à 80 euros, nous précise le Directeur de la boutique), mais, de plus est livré gratuitement partout dans Paris (intra-muros). Le choix est large : sapin naturel, artifice ou floqué, tout et disponible.

Mais pourquoi une telle initiative ? Telle est la question que nous avons posée à Stéphane Artaud, Directeur de l’opération et patron du magasin du 13e arrondissement sur les quais de Seine. « La première opération que nous avons réalisée, Rue de Turenne, en juin, avait pour objectif de mieux faire connaître notre point de vente du 13e arrondissement que les consommateurs n’ont pas encore intégré dans leurs habitudes. Cette boutique éphémère comportait essentiellement du végétal et de la déco. Les retombées ont été fabuleuses en termes de presse tout d’abord, mais aussi en termes de trafic et de CA. Notre point de vente sur les quais de Seine s’étend sur 2 000 m2. Il a vu son CA boosté d’environ 9 %. Grâce à cela, nous terminons l’année avec un peu plus de 13 millions d’euros de CA ».

Les résultats seront-ils aussi bons cette fois-ci ? « D’ores et déjà, nous tablons sur un millier de ventes de sapin, poursuit notre interlocuteur. Nul doute que le BHV ne draine du trafic. Nous sommes très optimistes ».

Enfin, Stéphane Artaud tient à féliciter l’équipe de son point de vente qui a aménagé complètement la boutique du 4e en un temps remarquable avec un gout très sûr.