20170726 b2b habitat

20170927 paysalia
20170921 womansgarden

Bayer - Groupe SBM : L’ascension du petit poucet français !

Écrit par Patrick Glémas Le 9 novembre 2016. Rubrique Fournisseurs jardin

 Qu’une entreprise familiale française rachète une activité de Bayer au moment où cette entreprise rachète Monsanto, personne n’y aurait cru il y a quelques mois. Aujourd’hui, c’est une réalité. Et la nouvelle entité a bien des atouts à valoriser sur le marché mondial du jardin ! Découverte.

20161109 Alexandre Simmler SBM


Alexandre Sim­mler, Directeur général de SBM Life Science Monde.


Annoncé depuis le début de l’année 2016, les négociations ont abouti le 5 octobre 2016 : le Groupe SBM rachète l’activité Consumer de l’unité Environmental Science du groupe Bayer. Ce rachat comprend Bayer Jardin, qui couvre l’Europe, et Bayer Advanced, qui officie en Amérique du Nord. « Pour SBM, l’acquisition de ces deux entités représente une avancée stratégique décisive, déclare Jean-Paul Simmler, Président du groupe SBM. Nous sommes déterminés à faire croître cette nouvelle entité sur le long terme, grâce à l’appui de nos 600 collaborateurs, en fournissant aux consom­mateurs d’Europe et d’Amérique du Nord une gamme de solutions novatrices qui tirent parti de la synergie des points forts de Bayer et de SBM ». La nouvelle entité prend le nom de SBM Life Science. L’annonce des négociations exclusives entre Bayer et SBM a surpris plus d’un observateur quand elles ont été rendues publiques, début 2016, tant le déséquilibre semblait trop important ! D’un côté, une entité qui réalise 220 millions d’euros de chiffres d’affaires, de l’autre une structure familiale indépendante dont le CA se monte à 30 millions d’euros dans le jardin. D’aucuns auraient cru que la mise aurait été remportée par un acteur ayant une plus grande assise sur le marché du jardin… Preuve que l’entreprise française a su mettre en avant ses atouts et ses qualités.
Créé en 1994, SBM est un groupe français, indépendant et familial, qui s’est spécialisé dans la fabrication et la distribution de produits de protection des cultures pour les professionnels (agriculture) et les particuliers (jardin et habitat). Il s’appuie sur trois activités stratégiques :
- le commerce, aux particuliers (SBM Life Science), aux professionnels de l’agriculture (CMPA) et de l’aromathérapie (LCA) ;
- la recherche et le développement, avec la mise au point d’innovations et de formulations exclusives ;
- l’industrie, avec deux usines de formulation et de conditionnement basées en France, à Béziers (34) pour SBM Formulation, et à Salindres (30) pour Iris.
« Les forces de SBM conjuguées à celle de Bayer Jardin vont nous donner la possibilité de développer une position de leader mondial du secteur des produits de protection et de soin pour le jardin et l’habitat, commente Alexandre Sim­mler, Directeur général de SBM Life Science. Notre ambition est, plus que jamais, de trouver des solutions écologiquement responsables, combinant efficacité et protection de la nature, afin de répondre au mieux aux attentes des consommateurs et aux enjeux environnementaux à long terme ».

20161109 Christophe Juif Novajardin


Christophe Juif, Directeur général de  SBM Life Science France.


Au regard de son chiffre d’affaires global de 30 milliards d’euros, l’activité jardin de Bayer, avec ses 220 millions d’euros, ne pesait pas grand-chose dans le giron de l’entreprise. Cette activité n’avait rien de stratégique pour le groupe. Il en va tout autrement pour SBM qui conforte ainsi sa place d’intervenant qui compte sur le marché du jardin. « Ce rachat nous apporte 500 homologations, fait remarquer Christophe Juif, Directeur général de la nouvelle entité pour la France. Et nous récupérons aussi une vingtaine de projets en cours de développement que nous allons amenés jusqu’à l’homologation. L’équipe de recherche et développement dédiée au jardin va nous rejoindre pour mener à bien ces développements ».
Les négociations et leur finalisation se sont très bien passées puisqu’aucun plan social n’accompagne ce rachat. Ce qui est plutôt rare dans ce genre d’exercice ! Au contraire, l’entreprise va embaucher une centaine de personnes, à Lyon et dans d’autres pays, pour renforcer ses services généraux et la “supply chain”. Le siège Monde est installé à Ecully (69), tout comme le siège Europe et le siège France. Des personnels des services généraux resteront basés à Marseille. En France, les deux forces commerciales sont additionnées. « Nous avons un programme ambitieux de développement de notre activité, annonce Christophe Juif. Nous voulons réussir la transition des produits conventionnels vers les produits naturels. Notre marque Solabiol est bien placée pour réussir ce challenge ».
Côté marques, elles seront toutes conservées en 2017. En France, Bayer Jardin et Natria côtoieront Anti, Capiscol, Caussade et Solabiol. Les marques de Bayer dans les autres pays seront aussi conservées dans un premier temps. « Début 2017, nous ferons de nouvelles propositions et nous définirons le territoire de chacune de nos marques », confie Christophe Juif. Une nouvelle marque, Naturalia, destinée au circuit alimentaire et pouvant être proposée totalement en libre-service voit également le jour. La distribution des produits se fera en partie en direct, notamment pour le circuit alimentaire, en partie par l’intermédiaire de grossistes (PEA, Sopravit, Leduc et de Sangosse).
Le portefeuille des produits sera assez complet. Un nouvel herbicide à base d’acide nonanoïque concentré devrait bientôt être homologué. Il serait 7 fois plus concentré que les solutions actuellement commercialisées. En fongicides, SBM est bien placé pour le cuivre et le soufre, qu’il formule et conditionne. La société récupère le Serenade Jardins, à base de Bacillus subtilis, de Bayer. Pour les insecticides, elle devrait proposer une solution efficace contre le doryphore de la pomme de terre en 2017. Sans oublier les produits qui sont dans les pipe-lines tant de Bayer que de SBM !
« SBM Life Science est le dernier groupe mondial à être intégré et indépendant, constate Christophe Juif. Nous ne som­mes pas que des “marketeurs” ! Nous faisons de la R&D, de la formulation, de la production et de la mise en marché. C’est là un très grand avantage pour le futur, car nous intéressons de nombreux partenaires ! ». Nombre d’entreprises qui possèdent des matières actives développées pour des marchés professionnels n’ont pas toujours les moyens humains et matériels pour leur trouver une application dans l’univers du jardin. SBM Life Science est alors le partenaire idéal pour ces usages annexes.
« Nous sommes en effet capable de travailler des formulations spécifiques pour rendre ces matières actives compatibles avec le marché du jardin, affirme Christophe Juif. Nous avons beaucoup de contacts pour développer, formuler et commercialiser de nouvelles molécules. Nous sommes également en relation avec de nombreuses start-ups qui ont des solutions de biocontrôle à évaluer et à développer. Elles offrent plein de richesse ! Nous avons notre propre recherche, mais cette aide extérieure nous sera précieuse pour conforter nos catalogues et proposer des solutions toujours plus innovantes ». Rendez-vous donc au premier semestre 2017 pour découvrir les propositions des marques de SBM Life Science !

Organigramme de SBM Life Science

SBM Life Science Monde
Président : Jean-Paul Simmler
Directeur général : Alexandre Simmler

SBM Life Science Europe
Directrice générale : Eugenia Rigaud
Directeur marketing : Laurent Herlin
Marketing : Virginie Liardet
Marketing : Elodie Gazzola

SBM Life Science France
Directeur général : Christophe Juif
Directrice commerciale : Maria Demouron
Directeur marketing : Laurent Badoit
Directeur technique : Denis Jardel
Responsable communication et digital : Nancy Ly
Directeur logistique et administration des ventes : Stéphane Crespo