20190222 Hong Kong HKTDC
JDC Jardin 2019 Banniere
20181030 interzun guangzhou
20180410 bricoscopie logo 20180410 jardiscopie logo 20180410 negocescopie logo

Nuit des Sirius : Le bricolage a brillé !

Le 9 janvier 2019. Rubrique A la découverte de

20190108 Sirius 1« L’Institut du Commerce est le fruit du regroupement de l’IFM, Institut Français du Merchandising, de l’IFLS, Institut Français du Libre Service, et de l’ECR, Efficient Consumer Response. Chacune de ces associations organisait, par le passé, ses propres trophées. Aussi, nous avons trouvé intelligent d’harmoniser le tout afin de n’avoir plus qu’un événement pour récompenser les acteurs du commerce », a retracé, pour nous, son Directeur Général, Xavier Hua.

C’est ainsi que sont nés les Sirius. Un nom qui tire sa source d’un échange collectif. « Les César et les Oscars étaient déjà pris. Sirius était l’option proposée la plus intéressante : il s’agit d’une étoile et, pour nous, cela signifie qu’elle éclaire les trajectoires du commerce de demain en mettant en valeur les sociétés qui contribuent à sa transformation. Un nom qui reflète, par ailleurs, le fait de récompenser des projets de toute nature, de tout secteur d’activité, naissants ou aboutis, toutes fonctions confondues », a-t-il ensuite détaillé. Une première édition menée tambour battant, présidée par Caroline Dassie, DG Carrefour Supermarchés, et Sophie Dubois, DG Nestlé Waters.

Les Sirius chez les Lumières

En tout, ce sont 300 personnes - industriels, points de vente et médias confondus - qui ont fait le déplacement à Paris. Le temps d’une soirée lumineuse, ils se sont réunis au sein de l’Atelier des Lumières - qui accueillait alors l’exposition immersive d’œuvres d’art projetées sur les murs de l’ancienne fonderie, signées Gustav Klimt ou encore, Egon Schiele - pour découvrir les noms des lauréats les plus novateurs pour « mieux satisfaire les besoins des clients », « optimiser la chaîne de valeur », et « redonner du sens à l’entreprise ».
« C’était un record : en septembre dernier, nous avons reçu 26 candidatures pour cette première édition », s’est félicité Xavier Hua. Parmi celles-ci, 12 finalistes ont été sélectionnées. Puis, 8 lauréates « reflétant la richesse du commerce de demain » - retenues par les 13 membres du jury (tous issus d’univers divers et variés comme le merchandising, l’innovation, la supply chain, etc.) - ont été récompensées. « Il est intéressant de noter que tous les primés ne sont pas adhérents de l’Institut du Commerce. Derrière les Sirius, un principe d’ouverture. Il ne fait pas forcément l’unanimité auprès de tous. Cependant, j’estime que, pour porter des projets intéressants, il ne faut pas forcément faire partie de notre institution. Si les entreprises décident de nous rejoindre après coup, estimant que nous proposons une plateforme leur permettant d’échanger et de travailler sur de nombreuses bonnes initiatives, c’est très bien aussi », a-t-il déclaré.

Deux étoiles pour le bricolage

Si cette première édition a été jugée « très satisfaisante », notamment par son organisateur, c’est parce qu’elle a réussi la prouesse de réunir, lors d’un même événement, les univers aussi bien de l’industrie alimentaire, que de la distribution et du bricolage. Du merchandising à la supply chain, en passant par le category management, ni les prestataires de service, ni les industriels et distributeurs n’ont été mis de côté. Une ode à la diversité du commerce au sens large qui, par deux fois, a salué la sueur donnée par le cosme du DIY pour faire bouger les lignes. Le Sirius de la Collaboration a, en effet, été remis à Leroy Merlin, Henkel, V33, Brunel, CRC, et XPO Logistics, pour leur plateforme Mut@log, qui permet une optimisation sans précédent de la supply chain. Leroy Merlin, aux côtés du fabricant Red Head et de Cross (agence en conseil merchandising), a également reçu le Sirius du Category Management. n

20181210 aod1