20181030 interzun guangzhou
20180410 bricoscopie logo 20180410 jardiscopie logo 20180410 negocescopie logo

Digitalisation des points de vente : Découvrez la solution Octipas

Écrit par Sabrina Alves Le 7 août 2018. Rubrique Commerce Ubiquitaire

20180807 OCTIPAS

Dans le cadre de la conférence « Digital-In-Store : comment optimiser l’expérience client grâce à une solution de mobilité » - organisée par l’ICC, le 5 avril dernier - Octipas a présenté sa solution, du même nom. Présentation.

Fondé en 2010 par le spécialiste en digital, Nicolas Passalacqua, la société Octipas s’adresse aux enseignes du retail et des secteurs marchands, qui souhaitent digitaliser leur(s) point(s) de vente. L’objectif : répondre aux nouveaux comportements des consommateurs. À l’occasion de la conférence « Digital-In-Store : comment optimiser l’expérience client grâce à une solution de mobilité » - qui s’est tenue à l’Institut du Commerce Connecté (ICC), à Lille - le leader de la digitalisation en magasin a présenté son outil : la solution mobile Octipas.

Octipas, qu’est-ce que c’est ?

Disponible sur iOS et Android, la solution Octipas est née d’un constat : aujourd’hui, 88 % des clients, confrontés à une rupture de stock en magasin, repartent déçus et finissent par acheter chez la concurrence. De ce fait, Nicolas Passalacqua, Fondateur et actuel Directeur Général de Octipas, a décidé de trouver une alternative en lançant, en 2014, Octipas. « À l’époque, les magasins utilisaient la borne. Le problème, c’est que son utilisation reste assez limitée. Nous ne pouvons pas l’optimiser pour tout. Lorsqu’un client souhaite une paire de chaussures, taille 42, et qu’elle n’est pas disponible en rayon, il va demander au vendeur si elle est en stock. Avec une borne, le vendeur ne peut pas voir l’état des stocks, il est obligé de passer en caisse pour voir sur ordinateur. Cela fait perdre beaucoup de temps. Avec la solution Octipas, le vendeur peut éviter toute cette attente », précise-t-il. En effet, grâce à ce système, le vendeur peut vérifier, directement sur son smartphone, la quantité de produit disponible, en fonction de la taille, et/ou de la couleur ; et proposer, si nécessaire, un produit dérivé. Du côté des consommateurs, l’expérience Opticas est fortement appréciée. En plus de proposer une solution rapide, elle permet aux clients d’avoir une relation plus humaine avec un point de vente ou une marque.

Comment ça marche ?

La solution Octipas propose un binôme smartphone/terminal de paiement, connecté en wifi. « Il s’agit de deux appareils différents. Nous avions la possibilité de proposer un appareil « recto verso » (un côté smartphone et l’autre terminal de paiement), mais nous nous sommes aperçus qu’en termes de poids et de maniabilité de l’appareil, c’était peu pratique. Il faut savoir que les vendeurs ont, à longueur de temps, un ou deux produit(s) à la main. Il faut qu’une de leurs mains soit entièrement disponible pour manier l’appareil, ajoute le Fondateur d’Octipas. C’est pourquoi nous avons préféré équiper les vendeurs d’un système de ceinture où ils peuvent ranger, à la fois, le smartphone et le terminal de paiement ».
Pour pouvoir le mettre en place au sein d’une enseigne, il faut pouvoir mobiliser deux employés : le premier sera chargé d’effectuer les demandes auprès des clients ; le deuxième, en réserve, s’occupera d’amener tous les produits demandés. « Cela permet d’éviter l’attente et de répondre à plus de demandes », explique Julien Leblanc, Directeur e-commerce chez Chausport, enseigne référencée Octipas, depuis 2017. Comme sur internet, le consommateur peut créer un compte ou donner accès à son espace client. Cela permet au vendeur d’accéder l’historique d’achat du client, et, par la même occasion, l’informer d’une remise promotionnelle.•

Des résultats plus que satisfaisants
Aujourd’hui, ce concept est adopté par de nombreuses enseignes, comme Eram, Celio, Chausport, Nature & Découvertes, Madura, Serge Blanco, Zadig & Voltaire, ou encore Okaïdi. « Il faut dire que les résultats ont de quoi satisfaire une enseigne ! Pour les salariés, c’est assez stimulant, puisqu’ils sont commissionnés sur leurs ventes. Pour la direction, le système d’Octipas est un véritable moteur de croissance de leur chiffre d’affaires », commente Julien Leblanc. En effet, grâce à cette solution Chausport a enregistré un chiffre d’affaires additionnel de + 50 %. Serge Blanco a, quant à lui, enregistré +10 % de CA par boutique, et Nature & Découvertes compte + 3 % de CA supplémentaire.
Grâce au système d’Octipas, le vendeur peut faire du queue-boosting [NDLR : Le queue-boosting permet de limiter l’attente en caisse, en proposant de régler directement un achat dans la file d’attente ou en rayon], ce qui accroît les ventes et stimule davantage les clients à se rendre en magasin.•