20190711 interieurlyfestyle
20190624 CIHS
20190528 bricoday
20190517 spoga
20180410 bricoscopie logo 20180410 jardiscopie logo 20180410 negocescopie logo

Fixations : Au pays de la vis et du boulon

Écrit par Deborah Koslowski & Juliette Vignaud Le 21 février 2019. Rubrique Dossiers Bricolage

20190221 Dossier Fixation 1

Dynamique au regard la profession et porteur selon les estimations, le marché de la fixation semble en bonne santé, ici, en France.

Quel vaste univers que celui de la fixation ! Chevilles, tiges, vis, boulons, écrous, goujons, rondelles… autant d’éléments qui le composent et font sa grandeur. Et de fait, de la Construction aux industries aéronautiques, aérospatiales et automobiles, tout le monde se les arrache. Aussi vrai que les géants industriels français - à l’instar du Groupe PSA, d’Airbus, de Safran, ou de Dassault - en ont grand besoin, les professionnels du Bâtiment - comme ceux du Meuble ou de l’Électrodomestique - ne sauraient s’en passer. La fixation est partout... tant est si bien qu’il est difficile de la quantifier. Cependant, le groupe Freedonia - cabinet d’études de marché originaire de Cleveland (Etats-Unis) - a réussi à estimer que la demande d’attaches industrielles devrait augmenter de 3 % par an, en France, jusqu’en 2020. Une demande qui génèrerait un peu plus de 2,4 milliards de dollars au total à ce moment-là, contre les 2,1 milliards de dollars totalisés en 2015.
Une croissance que semblent corroborer les chiffres de l’Enquête annuelle de production dans l’industrie, en 2017, menée par l’INSEE  : les ventes de produits réalisées par les unités légales - en ce qui concerne les articles de boulonnerie-visserie - ont permis de générer 1 473 938 euros en 2017, contre 1 442 234 euros en 2016 (soit une croissance d’un peu plus de 2 %). Même constat pour le réseau Cofaq, qui a enregistré des progressions soutenues au sein de ses catégories Fixation (+ 7 %) et Visserie-boulonnerie (+ 7,66 %). Si les vis et boulons semblent tenir le haut du panier - notamment parce qu’ils touchent de nombreux secteurs, allant de la Construction à l’Industrie - les chevilles (à bois, universelle, à scellement chimique…) ont aussi leur mot à dire. Elles sont, selon les aveux de certains distributeurs, les produits phares de leurs rayons en termes de part de chiffre d’affaires (cf. article : Dans l’œil des fabricants et distributeurs). Des reines de la valeur, donc, mais pas du volume.

Des rendez-vous français

Toujours selon l’étude du Groupe Freedonia, la France serait, par ailleurs, le troisième pays producteur de fixations en Europe occidentale, derrière l’Allemagne et l’Italie. Il était alors complètement légitime que la Nation accueille, elle aussi, un salon leur étant alloué. C’est ainsi que la licence Fastener Fair, ultérieurement établie dans 6 pays (Allemagne, Italie, Turquie, Etats-Unis, Mexique et Inde), a fait son arrivée sur le territoire les 28 et 29 novembre 2018, à Paris Expo Porte de Versailles. En tout, ce sont près de 1 500 visiteurs qui ont foulé les allées de cet événement. Et, parmi eux, quelques satisfaits auraient même déjà « renouvelé leur confiance pour une deuxième édition en 2020 ».
Un salon… mais aussi une table ronde ! Baptisée Table Ronde QOFI (pour : Quincaillerie, Outillage, Fournitures industrielles), et organisée par Marie-José Nicol, Rédactrice en chef du magazine Bricomag, cette dernière aura pour mission de réunir fabricants, distributeurs et experts du secteur. L’occasion pour l’ensemble de ces professionnels d’échanger, le 17 septembre prochain, à propos de sujets divers et variés en rapports à leurs marchés.•