20190927 Paysalia
20180410 bricoscopie logo 20180410 jardiscopie logo 20180410 negocescopie logo

La salle de bain…un marché en pause

Écrit par Juliette Vignaud Le 23 août 2019. Rubrique Repères

20190823 salle bains

La troisième édition des Etats Généraux de la Salle de Bain s’est tenue en mai dernier. L’occasion de dévoiler le palmarès des Salles de Bain Remarquables. Les quatorze lauréats ont été distingués pour leur caractère unique et différenciant.

Au Jardin de l’Acclimatation, le 23 mai dernier, se sont tenus les Etats Généraux de la Salle de Bain. Ce rendez-vous annuel, pour la troisième année consécutive est organisé par l’Afisb, en partenariat avec le Gifam, l’Ameublement français, Profluid, Uniclima et le Gil.  L’Afisb - Association Française des Industries de la Salle de Bain - regroupe les grands acteurs du secteur. Ses actions principales sont de réaliser des études de marché, d’organiser le salon Idéobain et, comme dernièrement, de tenir des états généraux. Ce qui est important pour l’Afisb et son Président, Yves Danielou, c’est de continuer à « faire ensemble » afin de « fédérer les acteurs pour une meilleure coopération » et ainsi mieux comprendre les intentions des consommateurs, car ces derniers sont devenus des véritables prescripteurs de projets.

Croissance positive, mais ralentie

L’Afisb a donc présenté le bilan 2018 de son étude de marché. Cette dernière revient en détail sur les différents segments - tous réseaux confondus - qui composent ce marché : pièces céramiques, baignoires (nues et balnéo), parois de douches et pare-bains, cabines de douches, meubles de salles de bains et robinetterie sanitaire. En 2018, trois nouvelles familles de produits sont venues compléter cette étude : les receveurs, les panneaux muraux décoratifs qui représentent un nouveau marché et l’équipement de la douche dont il s’agit de la première prise en compte.Après deux belles années de croissances (+ 2,6 % en 2016 et + 1,2 % en 2017), le marché de la salle de bain marque le pas, mais reste pour autant en positif : + 0,5 % en 2018. Un résultat essentiellement porté par les activités bâti-supports (+ 9,7 %), céramique (+ 1,9 %) et robinetterie (+ 1,4 %). Les principales activités restent positives à l’exception du meuble (- 2,5 %).

Des segments sortent leur épingle du jeu

Certaines familles de produits se démarquent par rapport aux autres. C’est le cas notamment du marché de la céramique, tiré par les vasques à poser dont le renouveau en matière de design et la polyvalence séduisent les particuliers (+ 13 % pour ce produit) au détriment du lavabo (- 7 %). Tout comme les cuvettes suspendues de plus en plus plébiscitées par les consommateurs et qui continuent leur progression en volume (+ 6 %) approchant les 40 % d’installations. La famille des receveurs se maintient également en valeur (+ 4,1 %) et entraîne la baisse du segment des baignoires nues (- 5,8 %), tout comme le marché des baignoires balnéo (- 17,6 %). En 2018, la progression des baignoires nues ne s’est pas confirmée, car ces produits suivent les variations du neuf et ce sont les receveurs qui priment sur le marché de la rénovation. Du côté des parois et pare-bains, la croissance est timide à seulement 0,2 %. En effet, les ventes de pare-bains (- 4,9 % en volume) accompagnent logiquement la baisse des baignoires. Enfin, le marché des cabines de douche, fortement concurrencé par les receveurs lui aussi, fait état d’une baisse de 9,2 %.   

Comment accompagner les particuliers ?

Ces États Généraux étaient aussi une bonne occasion de présenter les pistes pour aider les différents acteurs du secteur à mieux comprendre les intentions des consommateurs. Avec l’ubérisation du métier, la montée en puissance des grandes surfaces de bricolage et le tsunami internet, il y a un changement de paradigme et de parcours client. C’est pourquoi Sylvain Bernard, Directeur marketing achats Téréva, est revenu sur le concept de point de vente, Grandbains, lancé en 2018. Ce concept propose un parcours digitalisé complet : il débute sur le site internet pour se terminer sur la surface de vente où sont présentées des box de salle de bain. Ce concept aspirationnel répond à toutes les attentes d’un client. En effet, selon une étude réalisée par le CSA pour l’Ameublement Français et le Codifab, 80 % des consommateurs souhaitent toucher les produits finaux tandis que 70 % souhaiteraient avoir la visite d’un professionnel. D’autre part, plus le client avance dans la réalisation de son projet, moins les démarches se font en ligne. Et s’il est accompagné de bout en bout, la notion de prix n’est plus aussi importante.

20190823 salle bains 1

Le podium des Salles de Bain Remarquables

En ce sens, le palmarès des Salles de Bain Remarquables récompense les produits de la salle de bain démontrant un caractère singulier, innovant, pertinent et fonctionnel, et offrant aux consommateurs une expérience unique ou différenciante. Ce concours s’adresse à tous les niveaux de gamme et aux produits déjà sur le marché ou en cours d’implantation. Les produits doivent être déclencheur de projet. 50 dossiers ont été présentés dans 11 catégories. Parmi les 14 lauréats, trois d’entre eux se sont distingués par leur bénéfice utilisateur et leur accessibilité. Sur la première marche du podium se trouve la marque Burgad, dans la catégorie Meuble de salle de bain solution fonctionnelle. Elle a obtenu le trophée or avec son système de modules évolutifs, Flex. Basés sur le principe du plug&play, ces panneaux muraux s’adaptent aux modes et aux étapes de vie du consommateur dans l’organisation de sa salle de bain. S’en suit du fabricant Laufen et son lavabo Val. Cette vasque de porcelaine s’est démarquée par son faible encombrement et sa conception légère. Enfin, le receveur Planeo de Villeroy & Boch (catégorie Douche) arrive en 3e place sur le podium. Fabriqué en matériau 100 % recyclable, ultrarésistant et léger à la fois, ce receveur se décline en 26 dimensions et 12 coloris offrant des possibilités d’aménagement illimitées de la salle de bain. Le jury a également décerné une mention spéciale pour la gamme Plural, de la marque Vitra qui revisite le concept de salle de bain comme hub social. La collection Plural associe les différents éléments pour en faire un espace convivial. Les vasques en céramique se positionnent à distance des murs pour offrir un espace harmonieux, esthétique et ergonomique alors que le miroir suspendu pivote dans toutes les directions pour une utilisation par plusieurs personnes.•