20191128 CORRETTO
20180410 bricoscopie logo 20180410 jardiscopie logo 20180410 negocescopie logo

DomPro dévoile sa stratégie à ses fournisseurs

Écrit par Deborah Koslowski Le 7 août 2019. Rubrique Distributeurs

20190707 DomPro

Le réseau d’indépendants spécialistes en Qofi a réalisé sa 3e Convention Fournisseurs le 26 juin dernier, à Paris. L’occasion, pour lui, de faire un point relatif à sa feuille de route présentée en 2017.

Mi-mars, elle réunissait ses adhérents non loin du Puy du Fou pour son Forum des Pros. Afin de continuer à faire dans l’originalité, la filiale du groupe Adeo, DomPro, a convié ses fournisseurs… dans un lieu mythique parisien ! C’est ainsi que plus de 220 personnes (sur les 400 industriels que comprend le réseau) se sont retrouvées tout près de l’Arc de Triomphe, au Duplex. « Impressionnant. Les années précédentes, nous étions plutôt 150. Habituellement, nous voyions d’ailleurs davantage de responsables commerciaux. Cette année, il semble y avoir plutôt des directeurs commerciaux et des chefs d’entreprise », s’est réjoui Philippe de Miribel, Directeur Général de l’enseigne. Puis il est entré dans le vif du sujet.
Janvier 2018 sonnait le début du chantier du nouveau DomPro. Et, en un an, le groupement s’est accompli à bien des niveaux : le réseau profite désormais de trois types de contrat (Pro Plus, DomPro, DomPro ADN ; détaillés ci-dessous) pour accompagner ses adhérents au mieux et, ainsi, conquérir de nouvelles parts de marché, son modèle économique a évolué afin que les prestations soient reversées à ces derniers, une clause contractuelle impose par ailleurs à certains au moins 80 % de fidélité au référencement ; une base de données d’articles qui a été optimisée (30 000 références aujourd’hui et 200 000 références prochainement.) et rendue disponible sur l’ERP afin de leur donner un accès simplifié à l’intégralité des gammes des fournisseurs. Autant d’actions mises en place, sur lesquelles le groupement a planché avec ses adhérents, qui ont pour ambition de mener à la convergence et à l’émergence de DomPro comme enseigne nationale reconnue.

3 contrats pour satisfaire les besoins du réseau

Dans la même veine, la construction de son libre-service évoqué par le passé est, quant à elle, devenue très concrète. « Il s’agit du concept clé en main et franchisable, ADN. Attention, cela ne signifie pas que nous allons devenir une franchise mais simplement que nous disposons d’un outil de distribution supplémentaire », a précisé le DG de DomPro. A date, quatre points de vente - dont Chapin Services, inauguré le 14 juin à Lorient, devant un parterre de 150 personnes - ont signé ce contrat. Bientôt, un 5e magasin pilote ouvrira ses portes sur l’Île de la Réunion. Un concept qui doit être déployé fin septembre. Mais, qu’est-ce qu’être un DomPro ADN ? Ce sont des droits et des devoirs : avoir un point de vente dont l’agencement et le merchandising sont ceux imposés par la marque, qui distribue l’assortiment global (5 000 références soigneusement sélectionnées, soit les produits de 140 industriels ; extension possible si l’adhérent est expert dans un domaine qui sort du périmètre de DomPro de manière à pouvoir “répondre à son offre cœur de cible”) co-construit avec les adhérents, respecte la clause contractuelle d’au moins 80 % de fidélité et bénéficie d’un large éventail de services (communication et marketing au travers, notamment, de la création d’un site e-commerce pour leur point de vente ; formation, etc.).
L’enseigne, qui a ouvert 6 points de vente l’an passé, 2 depuis le début d’année et qui devrait ouvrir encore 4 magasins d’ici la fin 2019, compte également dans ses rangs une trentaine de distributeurs indépendants sous contrat DomPro (ils ont accès à l’ensemble du catalogue de références du réseau ainsi qu’aux services et ont l’obligation de fidélité) et environ 70 sous contrat Pro Plus (ils ont accès aux gammes des 400 fournisseurs référencés, ainsi qu’à des prestations optionnelles complémentaires). D’ici 2023, elle espère fédérer 50 magasins sous chaque contrat. « DomPro est la centrale où, quelle que soit la vie de l’adhérent, il est possible d’adapter un contrat à ses besoins », a appuyé le Directeur du développement et de l’animation du réseau, Michel Keime.

De nouveaux chantiers

S’il est important de noter que le réseau va poursuivre sa route vers convergence des achats, il ne faut pas perdre de vue que la maison-mère de DomPro, Adeo, a décidé, il y a un an de cela, de spécialiser ses différentes plateformes de stockage par métier (une plateforme logistique pour le B2B, une pour la GSB, une autre pour l’aménagement de la maison, etc.). Une volonté qui contraint, aujourd’hui, l’enseigne à fonctionner sur deux plateformes. Entre septembre et décembre prochain, le réseau pliera néanmoins ses bagages pour poser ses cartons au sein d’une toute nouvelle plateforme logistique (non intégrée au groupe), localisée à Cambrai (6 000 m2 qui devrait permettre, à moyen terme, le stockage d’environ 10 000 références contre 7 000 aujourd’hui, grâce au déploiement du cross-docking qui débutera au second semestre 2020).
Elle organisera en outre son premier campus éphémère, “Heureux de Savoir”. Destinée aux commerciaux itinérants et aux vendeurs, cette formation - qui doit se tenir en décembre prochain, doit leur apporter connaissances pratiques et théoriques sur les produits des industriels. Le Forum des Pros signera également son grand retour : il se tiendra en région parisienne les 25 et 26 mars 2020. Une édition qui devrait faire la part belle au commerce puisque des ventes flash doivent être organisées en parallèle du Podium des Innovations ; des démonstrations produits et des temps de rendez-vous.•