20190927 Paysalia
20180410 bricoscopie logo 20180410 jardiscopie logo 20180410 negocescopie logo

Un négoce dans la ville

Écrit par Juliette Vignaud Le 19 août 2019. Rubrique Distributeurs

20190819 PointP Port Javel

Le négoce multispécialiste Point.P inaugure sa nouvelle agence parisienne, située sur le port de Javel, dans le XVe arrondissement de Paris. Avec cette agence, il réinvente la place du négoce dans la ville.

Comment exister dans les grandes villes ? Telle est la question à laquelle Point.P tente de répondre avec l’inauguration de sa nouvelle agence, située sur le port de Javel, dans le XVe arrondissement de Paris. Unique et exemplaire, cette nouvelle agence a été réalisée dans le cadre du projet de réaménagement du port de Javel Bas, mené par Haropa Ports de Paris. L’appel d’offre, lancé en 2013, a été remporté par Point.P, avec le concours de l’agence et architecte Elisabeth Veit… Et nous voilà en 2019, avec ces bâtiments neufs, à la qualité architecturale indéniable et dont l’insertion durable, le confort et la qualité de vie offerts aux collaborateurs de Point.P, démontrent qu’il est possible aujourd’hui de réinventer l’activité du négoce dans la ville. « Cette nouvelle agence représente une étape de plus dans notre développement. Je suis fier de cette réussite qui permet de pérenniser notre activité commerciale au profit de tous, riverains comme clients », se félicite Patrice Richard, Président de Saint-Gobain Distribution Bâtiment France.

L’agence “grande sœur”

L’agence de Javel, dédiée aux professionnels du bâtiment avec, essentiellement, des chantiers de rénovation, dispose de 1 300 m2 pour 3 600 références en libre-service. Côté stock, 4 200 références sont présentes et 15 000 pourront l’être le lendemain. Une réplique de cette agence sera faite quatre fois, dans le même esprit architectural, mais tout en s’adaptant aux contraintes de chaque lieu.
« L’atout de ce bâtiment est sa constitution en plusieurs éléments. Il fabrique ainsi une sorte de petite ville. Par ailleurs, sur un site portuaire qui subit des crues, il fallait trouver des matériaux qui soient stables et qui ne perdent pas leur qualité en cas de débordement de la Seine. Le bois et l’acier auto-patiné sont de ceux-là », explique Elisabeth Veit, Architecte du projet. Les matériaux utilisés vieillissent donc de manière noble. De plus, pour que cette agence s’intègre au mieux dans l’espace urbain, elle a imaginé de longs bâtiments fragmentés - au nombre de six - pour ne former qu’un seul Point.P. Les espaces entre chacun permettent la perméabilité visuelle pendant l’exploitation ou le passage des riverains en dehors des heures d’activité. Cela devient une neutralité commerciale, dès lors que le point de vente est fermé. Côté Seine, des éléments discontinus, composés de barrières métalliques, d’un côté ; de bancs en bois et de bacs en granit accueillant des végétaux, de l’autre, servent de clôture lors de l’exploitation du site et d’éléments de conforts pour les riverains. Enfin, des chaises longues fixes, en bois et métal, ont été installées pour que les promeneurs profitent des bords de Seine.

Une démarche de transport responsable

Avec ce projet, Point.P - négoce multispécialiste leader en France et principale enseigne de Saint-Gobain Distribution Bâtiment France - démontre que la notion de développement durable est au centre des intentions du groupe. Selon Jacques Pestre, Directeur général de Point.P, il faut construire et rénover autrement pour avancer sur le plan climat. Point.P est alors un acteur qui s’engage pour limiter son empreinte environnementale par le biais d’actions concrètes comme les signatures des chartes Anah et FAIRE, et désormais celle de l’Amélioration des Ports. Cette dernière - initiée par Haropa Ports de Paris, la ville de Paris et leurs partenaires - s’applique à l’ensemble des domaines portuaires qui s’engagent dans une démarche d’amélioration continue en faveur d’une meilleure intégration urbaine et architecturale des sites. C’est dans cet objectif - d’une meilleure insertion des ports dans la ville et d’une plus grande mixité des usages - que le réaménagement du port de Javel a été pensé.

Une avancée pour le transport fluvial

Cette nouvelle agence s’inscrit également dans la démarche Evoluvert, initiée par Saint-Gobain Distribution Bâtiment France, qui tend à limiter l’impact environnemental en matière de transport. Cette initiative durable permet d’exploiter et de développer le fret fluvial afin de réduire le trafic de camions et les émissions de CO2, liées au transport. Sur ce point, l’enseigne et la région Ile-de-France ont pour ambition un report modal de 92 000 tonnes d’émissions, en 2019, et 100 000 tonnes en 2022. En 2018, le port de Javel a permis le transport de plus de 22 millions de tonnes de marchandises. L’agence de Javel est, par ailleurs, équipée à 100 % de chariots électriques.  
Pour Nicolas Mouyon, Directeur de l’Agence Paris Seine d’Haropa, ce type d’installation est essentiel pour développer le trafic fluvial, “mode de transport vertueux”, et ainsi éviter que 150 000 camions se retrouvent sur les routes parisiennes. En effet, chaque livraison par péniche permet un approvisionnement moyen de l’ordre de 300 tonnes et, donc, une économie de plus de 300 camions sur le réseau routier. La flotte de Point.P est composée de deux péniches, l’Andromeda et la Freedom. Elles permettent de livrer des matériaux chez différents fournisseurs et dans les agences. Elles repartent chargées de palettes ainsi que de déchets. Sur ce sujet, Point.P accompagne ses clients en proposant des solutions éco-responsables de reprise de déchets : une reprise par un collecteur situé à proximité, une solution déchet tout compris ou une reprise sur le lieu de vente.
Point.P marque, ainsi, l’aboutissement de ce grand projet d’Haropa Ports de Paris et représente un exemple pour les futures agences. En effet, pour s’adapter aux centres-villes, l’enseigne va multiplier par deux ses centres de dépôts parisiens pour espérer en obtenir 70, contre 35 actuellement.•