20190222 Hong Kong HKTDC
JDC Jardin 2019 Banniere
20181030 interzun guangzhou
20180410 bricoscopie logo 20180410 jardiscopie logo 20180410 negocescopie logo

Nouvelles tendances de consommations : banques et distributeurs doivent s’adapter

Le 20 février 2019. Rubrique Repères

LesEchosÉtudes - institut d’études de référence de la vie économique, en France - a mené une enquête, afin de mesurer l’impact des nouvelles tendances de consommation sur l’offre des banques et des distributeurs. La production de crédit a, visiblement, fortement augmenté ces dernières années (+3,8 % en moyenne par an entre 2013 et 2017). Une progression que l’on doit, entre autres, à la hausse de la consommation des ménages. Les prêts personnels et les facilités de paiement attirent les consommateurs, d’où le très bon accueil réservé au financement locatif (la part des financements locatifs a gagné plus de 4,5 points depuis 2010 et plus de 6 points depuis 2000) ; tout cela au détriment des crédits affectés. Notons que la plupart des crédits à la consommation détenus par les Français sont utilisés pour acheter des biens, plutôt que pour régler des dépenses. Si les banques doivent inévitablement adapter leur offre, elles ne semblent pas pour autant y perdre au change; mais qu’en est-il de la distribution ? Un certain nombre de stratégies sont mises en place par les acteurs afin de réinventer l’offre : essor et diversification des offres locatives, crowdlending (littéralement, « financement par la foule »), microfinance, etc. D’après les statistiques, la production de crédit devrait nettement ralentir au cours des prochaines années, tandis que l’élargissement du crédit à la consommation devrait continuer à jouer un rôle déterminant.

20181210 aod1