20170726 b2b habitat

Sites Brico Déco : D’où viennent les internautes ?

Écrit par Aïssatou Baldé Le 13 juin 2016. Rubrique Repères bricolage

 Parmi les moteurs de recherche et les leviers classiques, e-mailing, publicité en ligne et autres, quels sont les sources de trafic les plus utilisées par les internautes ? Que cela peut-il bien révéler sur leurs comportements, mais aussi sur les stratégies digitales des entreprises ?

Comment les internautes se retrouvent-ils sur les sites de brico-déco ? Quelles sont les différentes sources de trafic employées ?
Moteur de recherche ? E-mailing ? Quel est le véritable impact du martèlement des publicités ? Kantar Media a analysé l’audience recueillie par les 10 principaux sites de brico-déco, en octobre 2015, afin de déterminer l’origine de leur trafic.

Les différentes sources de trafic

Les internautes se servent d’abord des moteurs de recherche pour accéder à leur site de brico-déco. En effet, 56 % du trafic entrant a pour origine un moteur de recherche.
Parmi les autres leviers, dits “classiques”, on retrouve l’e-mailing, qui représente 6 % des sources de trafic, puis la publicité, avec un petit 5 %. Plus surprenant encore, les sites de comparateurs de prix n’enregistrent aucun flux et les réseaux sociaux seulement 1 %.  Les sources telles que le trafic direct comptabilisent 32 % des flux.
Il existe pourtant des exceptions. Nous notons par exemple que Lapeyre ne dépend pas des moteurs de recherche, qui ne représentent qu’en moyenne 47 entrées, mais davantage de l’e-mailing, qui compte 344 entrées. Les flux de trafic de Bricorama viennent en grande majorité (432 entrées) des comparateurs de prix. Les réseaux sociaux s’avèrent importants dans le cas de Mr.Bricolage qui enregistre 377 entrées de trafic via cette source.

Quelles requêtes dans les moteurs de recherche ?

Les internautes entrent des mots clés lorsqu’ils font des recherches. Quels sont ces mots clés ? L’étude révèle qu’il s’agit principalement de requêtes “non brandées”, c’est-à-dire, de recherches ne contenant pas le nom du site ou de la marque en question. Les recherches sur les produits et les marques, ce que les geeks appellent “requêtes brandées”, ne représentent en moyenne que 37 % du trafic envoyé par les moteurs. Mais là encore il existe des exceptions. Pour Brico Dépot, par exemple, dont l’indice de requête brandée s’élève à 202, contre seulement 39 requêtes génériques.
À partir de ces résultats, Kantar Média dresse un classement des sites principaux, en fonction de la part des requêtes brandées de leur marque, dans le trafic généré par les requêtes brandées génériques. Un classement qui place en tête Leroy Merlin, qui totalise 46 % de part de requêtes brandées. Vient ensuite Castorama, avec 24 %, puis Mr-Bricolage avec 8 %.
La plupart des entrées enregistrées ont donc pour origine principale les moteurs de recherche, mais cela peut varier en fonction des marques et surtout de leur manière de communiquer. L’e-mailing, par exemple, est beaucoup plus conséquent en matière de résultat.
Les résultats de cette étude s’avèrent être de très forts indicateurs quant aux habitudes des consommateurs, mais également quant aux choix de communication et de marketing opérés par les entreprises.•

Les différentes sources de trafic

Le moteur de recherche : trafic entrant sur le site venant d’un moteur de recherche
E-mailing : trafic entrant sur le site en provenance de l’e-mailing
Publicité en ligne : trafic entrant sur le site et qui a pour origine une publicité en ligne
Réseaux sociaux : trafic entrant sur le site et provenant de Facebook ou Twitter principalement
Comparateur de prix : trafic entrant sur le site en provenance d’un site de comparateur de prix
Autres : trafic entrant sur le site en provenance d’une autre source ou d’un trafic direct

Les différents types de requête sur les moteurs de recherche

Requête brandée : trafic entrant sur le site en provenance des moteurs de recherche, à partir d’une requête contenant le nom de la marque du site
Requête générique : trafic entrant sur le site en provenance des moteurs de recherche, à partir d’une requête ne contenant pas le nom de la marque du site.