20190222 Hong Kong HKTDC
JDC Jardin 2019 Banniere
20181030 interzun guangzhou
20180410 bricoscopie logo 20180410 jardiscopie logo 20180410 negocescopie logo

Les enseignes et les acheteurs en question

Écrit par Marie-José Nicol - Rédactrice en Chef Le mercredi 4 juillet 2018 23:00.

MJN 2018 2

Nous sommes au pays du bricolage. Un très beau pays. Riche. Les châteaux arborant les enseignes les plus chatoyantes peuplent la contrée. Certes, les guerres sont nombreuses, mais toujours larvées. En apparence, tous s’entendent bien. Les cours centrales et leurs seigneurs, les acheteurs, rutilent de leur pouvoir. D’ailleurs ce n’est pas pour rien si la foule de moins en moins nombreuse des fabricants, et pour cause, les appelle les saigneurs. Mais là, encore, il faut sauver les apparences. « Nous voulons de la convivialité et du rapprochement », scandent les seigneurs, tout en cachant leurs dagues sous des aspects amicaux. Leurs armes sont redoutables : la plus terrible est la massification qui a fait des centaines de morts. Ce combat est d’ailleurs stérile car les vainqueurs, tels Pyrrhus, perdent encore plus que les vaincus. Leurs châteaux sont désertés par les consommateurs qui ne trouvent plus l’offre qui les séduisait naguère. Le peuple des fournisseurs n’est pas dupe, mais fait semblant de jouer le jeu.

Le roi des seigneurs venait de se faire élire. Son prédécesseur était un modèle de finesse, de diplomatie, mais en même temps de courage. Très accessible, il dialoguait avec tous, notamment avec les journalistes. Malheureusement, la constitution lui interdisait plus de 2 mandats. L’un des plus grands saigneurs fut élu. Il faut dire qu’ils ne se bousculaient pas pour être candidats à un poste qui demandait véritablement de l’implication et du travail. Sans doute, le côté prestigieux de la fonction l’attirait-il. Il fallait en effet, redorer le blason de son château qui battait de l’aile. Quoi qu’il en soit, dès le départ, il montra des signes si ce n’est d’arrogance, au moins de distance, en ne daignant pas honorer de sa présence la conférence de presse annuelle, grand-messe traditionnelle de la profession qui réunissait tous les acteurs du métier.

Il est très pris par ses lourdes fonctions, nous expliqua la déléguée générale, très ennuyée. Certes, mais dans ce cas, il ne fallait pas qu’il se présente à ce poste. Personne ne l’y a contraint, rétorquèrent les journalistes, en colère. Etait-ce du mépris ou simplement de la distance ? La suite donnera des éléments de réponse. En effet, il n’assista pas non plus à la table ronde du bricolage, organisée par votre serviteur et à laquelle sa fonction était présente depuis le début cette table ronde, soit 8 ans. Pire, il ne s’excusa pas personnellement et ne se fendit même pas d’un coup de téléphone. Son organisation fit néanmoins le nécessaire pour être représentée. Grâce leur soit rendue. Dans la foulée, nombre de châteaux, habituellement fidèles, désertèrent la manifestation sous des prétextes les plus variés (grèves des trains, restructuration, etc.). Pourtant, ceux qui avaient fait l’effort de venir, saluèrent, unanimement l’intérêt de la réunion. Volonté de proximité, ont-ils dit ? Bizarre autant qu’étrange !

Mais, le clou du mécontentement de la profession se manifesta lorsque les acheteurs désertèrent également les salons. N’oublions que ces manifestations étaient organisées pour par le peuple des fournisseurs qui venait déposer à leur pied les offrandes de l’innovation. Or, qu’il s’agisse du salon du végétal ou de B to B habitat, ils se mirent aux abonnés absents. Devant ces hécatombes répétées, le Roi du pays convoqua la profession pour faire le point lors d’Etats Généraux spécifiques.

- Mesdames et Messieurs les Jurés, entama l’Avocat général, vous êtes ici pour juger de l’attitude inqualifiable des acheteurs et des enseignes qui jouent de moins en moins de jeu de la profession. Ils sont notamment en train d’étouffer dans l’œuf, B to B habitat, un salon pourtant jugé utile par tous les seigneurs qui se plaignent largement de l’absence de salon généraliste français dans ce métier. Tels étaient d’ailleurs les propos de leur Vice-Président. Il était plein d’espoir, pour lui ce salon devait également symboliser la nouvelle proximité dont son organisation se réclamait. Nous avons vu le résultat.

- Objection, votre honneur, s’exclama l’avocat de la Défense. 180 acheteurs se sont rendus à ce salon. Ce n’est pas si mal pour une première édition. L’enseigne du Vice-Président a été particulièrement bien représentée.

- C’est vrai, mais ils se sont contentés d’aller voir leurs clients et pas leurs prospects. Or, pourtant, telle est la vocation d’un salon : découvrir de nouvelles innovations. En revanche, l’enseigne du Président a été totalement absente. En résumé les deux leaders ne se sont pas déplacés. Mépris ou distance ?

- Nombre d’acheteurs ont été pris toute une journée par les Brico d’Or, ce qui les a empêchés d’aller visiter les maisons des fournisseurs, rétorqua l’avocat général.

- Au moins, 35 fournisseurs ont pu rencontrer la fine fleur des enseignes et leur présenter face à face leurs dernières innovations. Mais, il est faux de dire que les acheteurs n’étaient pas dans le salon. La preuve un exposant en a rencontré 30 !, s’insurgea l’avocat de la défense.

- D’autres n’en ont pas vu un seul. J’ai même appris que certains acheteurs demandaient à leur fournisseur de les couvrir pour aller suivre les matchs de Roland-Garros !, s’indigna l’avocat général.

- Honte à eux ! Explosa la salle, devenue soudain très houleuse. L’avocat général prononça alors la formule célèbre : Silence, ou je fais évacuer la salle ! La parole est à la Défense.

- Je ne voudrais pas faire le procès des fournisseurs, commença suavement l’avocat de la Défense. Mais, enfin tout de même ! Qu’ont-ils fait ? Ont-ils envoyé des courriers ou des mails à leurs acheteurs leur demandant de leur rendre visite ? La réponse est négative pour la plupart. Pire, lors du salon, ils sont restés tranquillement sur leur stand, attendant le chaland. Or, ceux qui ont vu des enseignes sont ceux qui ont quitté leur stand pour aller les chercher dans les allées. Trop habitués au confort des salons d’enseigne, ils ont oublié les règles de base du commerce : se bouger. N’oublions pas non plus que les acheteurs des uns sont les prospects des autres. Ce sont donc eux qui portent la responsabilité du demi-succès de ce salon.

- Maître ne renversez pas les rôles, s’indigna l’Avocat général. D’ailleurs, nous voyons bien, et cela est très instructif pour la suite des événements, que nous avons senti plus d’intérêt de la part des enseignes négoces que celle traditionnellement grand public. Pas étonnant, d’ailleurs que ces dernières s’intéressent moins à l’innovation si elles massifient !, poursuivit-il, perfide.

- Ne mélangez pas tout !, interpella l’avocat de la Défense.

Le jury se réunit pour délibérer. Il se retira et revint quelques heures plus tard.

- Avez-vous un verdict à nous proposer ?, questionna le Président du Tribunal.

- Oui, votre honneur. Nous décernons un blâme à l’ensemble de la distribution grand public. Nous excluons les négoces qui ont fait des efforts méritoires. Nous décernons aussi un simple reproche aux exposants qui n’ont pas fait, dans l’ensemble, preuve d’assez de dynamisme dans leur comportement. Ce point est toutefois contrebalancé par les efforts qu’ils ont faits dans la présentation de leur stand.

- Et pour la suite ? Autorisez-vous la tenue d’une deuxième édition ?, poursuivit le Président.

Oui, plutôt deux fois qu’une. Même s’ils ne se sont pas toujours rencontrés, le nombre d’exposants présents et le nombre d’acheteurs montre l’intérêt de la profession pour un salon. En ces temps de massification, chacun doit pouvoir se démarquer. La recherche du prix bas ne doit pas tuer l’innovation et est vitale pour les deux parties. En effet, le consommateur ne saurait se contenter d’une offre basique, sans choix. Que fera-t-il sinon ? Il ira sur internet et notamment Amazon !

- Mais pour obtenir son passeport pour la deuxième édition, ce salon devra se rénover et apporter moult améliorations. Mais nul doute qu’il ait déjà tiré les leçons des erreurs de la première édition. La profession doit se mobiliser et laisser ce salon le temps de trouver sa place, c’est l’intérêt de tous. Donc à l’année prochaine.

Présentation du salon Batimat

Le vendredi 16 décembre 2011 15:38. Dans Uncategorised

 201201_batimat_cr_1L’innovation, force et défis

Joli paradoxe que celui offert par l’édition 2011 du salon international de la construction Batimat de novembre dernier. D’une part, il apparaissait que toute la filière faisait preuve d’un dynamisme avéré et positif, notamment porté par un sens aigu de l’innovation et une professionnalisation évidente des métiers au regard des avancées techniques en pleine accélération.


Grenelle de l'environnement : des professionnels Reconnus

201112_batimat_grenelle_2Le salon Batimat aura été l’occasion, pour les représentants de la filière du bâtiment et politique, de signer la charte d’engagement sur la nouvelle mention "Reconnu Grenelle Environnement", créée par l’ADEME et le Ministère du Développement Durable, afin de renforcer les exigences des signes de qualité existants et de favoriser leur notoriété auprès des particuliers.


201112_batimat_maison_0co2L’écoconception, une réalité

Habitat Zéro Carbone, Maison Active, Maison à énergie positive…, à travers maquettes et prototypes, certains exposants avaient réussi à rendre concret pour le visiteur de Batimat la notion d’habitat durable et d’efficacité énergétique, à la fois économique et écologique.


Des déçus du Grenelle ?

LogoCerUne récente enquête menée par CER, premier réseau associatif de conseil et d’expertise comptable, et IPSOS, (septembre 2011), portant sur les artisans du bâtiment et l’écoconstruction, revèle que les artisans du bâtiment déchantent quant aux éventuelles opportunités des mesures issues du Grenelle de l’Environnement. Cette enquête révèle que, malgré le plutôt bon accueil des mesures prises dans le cadre du Grenelle de l’Environnement, celles-ci suscitent toutefois nettement moins d’enthousiasme que l’an dernier : 35 % des artisans du bâtiment interrogés estiment en effet que ces mesures représentent plutôt une opportunité contre 42 % en 2010. Les artisans du bâtiment ont cette année été interrogés sur leurs sentiments face à la potentielle hausse de TVA dans le secteur de la construction et de la rénovation : 85 % des artisans du bâtiment considèrent qu’une hausse de TVA aurait un impact négatif sur leur activité. Et pour 49 % d’entre eux, cela se concrétiserait par des suppressions d’emploi.


FFTB : La brique, une solution écologique et saine

201112_batimat_FFTB_Herve_PetardPour répondre aux exigences liées aux deux piliers du Grenelle, l’environnement et la santé, la brique est une solution en faveur de laquelle la FFTB affiche clairement son positionnement : « Nous avons participé à la rédaction des textes, explique Hervé Pétard, Responsable Développement Briques à la Fédération Française des Tuiles et Briques (FFTB). La RT 2012 prévoit une réduction de la consommation par trois : nos briques s’inscrivent dans cette démarche, grâce à leur qualité isolante.


Accsys : la performance du bois

201112_batimat_fournisseurs_accsysFournisseur de bois haute technologie et respectueux de l’environnement, Accsys Technologies, fabricant du bois Accoya, arrive sur le marché français en partenariat avec la société 3 A, importateur/exportateur français de bois.


201112_batimat_fournisseurs_cyclovac_1Cyclo Vac : Le bon tuyau

Fondée il y a cinquante ans, notre société est présente en France depuis une vingtaine d’années. Nous avons une usine en périphérie de Montréal, et notre centre de distribution européen se trouve à Treffieux (44). Le rendez-vous de Batimat, notre principal salon commercial en Europe, nous sert de vitrine. Notre objectif ici, travailler la notoriété de Cyclo Vac et faire venir et rencontrer nos concessionnaires et distributeurs.


201112_batimat_fournisseurs_NicollNicoll et SAS : Croître en fusionnant

Le premier janvier, les sociétés Nicoll et SAS, l’une des marques leaders de l’équipement des appareils sanitaires de la salle de bains, des toilettes et de la cuisine, fusionneront. Cette fusion a pour but d’encore mieux servir nos clients. Nous les servirons mieux grâce à deux sites de production performants et ultra-modernes, à Cholet (49) et à Frontonas (38).


Saint-Gobain : Enduit virtuel

La formation des artisans et des particuliers, qui deviennent de plus en plus des prescripteurs, demeure au centre des préoccupations du groupe Saint-Gobain.


Accès

. Dans Uncategorised

BRICOMAG - Groupe NSP

8, quai Bir-Hakeim - 94 410 Saint-Maurice France

Téléphone 33 1 43 97 95 23 - Télécopie 33 1 43 97 48 95


 

Métro - RER

Métro
Ligne 8 - direction Créteil-Préfecture - station Charenton-Ecoles.
Puis le bus 111 - arrêt Les Canadiens.
RER
Ligne A2 - direction Boissy-Saint-Léger - station Joinville-le-Pont.
Puis le bus 281 - arrêt Les Canadiens.

Mentions légales

. Dans Uncategorised

Bricomag-Média

Est édité par BM2C Média

Siège social :
17, Rue de l'Université
Immeuble Eurocap
93160 Noisy-le-Grand

 

LICENCE

En se connectant au site de Bricomag-news, et de ce seul fait, l´utilisateur reconnaît accepter de la société BM2C Média, éditrice du site, une licence dans les présentes conditions.

La licence confère à l´utilisateur un droit d´usage privé, non collectif et non exclusif, sur les contenus du site. Elle comprend le droit de reproduire pour stockage aux fins de représentation sur écran monoposte et de reproduction, en un exemplaire, pour copie de sauvegarde ou tirage sur papier.
Toute mise en réseau, toute rediffusion, sous quelque forme que ce soit, partielle ou totale, sont donc explicitement interdites sans l´accord exprès et préalable de la société BM2C Média.
Ce droit est personnel, il est réservé à l´usage exclusif et non collectif du licencié. Il n´est transmissible en aucune manière.
Tout autre usage est soumis à autorisation préalable et expresse.
La violation de ces dispositions impératives soumet le contrevenant, et toutes personnes responsables, aux peines pénales et civiles prévues par la loi française.

 

REPRODUCTION

Pour toute reproduction d'articles ou de document sur support papier ou sous forme électronique, vous pouvez vous adresser par téléphone au +33 (0)1 43 03 99 73

Salon 100 % pros Doras :
Business, convivialité et prospérité…

20190318 DorasUn bon volume d’affaires, un excellent niveau de fréquentation, des conférences passionnantes, une convivialité peu commune… Pas de doute, le salon 100 % pros de Doras enregistre un franc succès en 2019. Vivement la prochaine édition !


Marché des colles d’assemblage 2018 : Panne sèche ?

20190315 COLLEPas de doutes, ça colle moins bien en 2018 qu’en 2017 sur le marché des colles grand public. Si pour la plupart des segments, les fondamentaux restent et demeurent intacts, l’ensemble du secteur des colles d’assemblage marque le pas.


Marché des colles professionnelles 2018 : Beau fixe ?

20190314 colle weberFort du maintien de ses ventes sur l’année, le marché des colles professionnelles affiche un beau potentiel pour 2019. Zoom sur un marché innovant qui sait rester à l’écoute des utilisateurs…


Marché des adhésifs 2018 : Une moindre adhésion pour 2018 ?

20190315 Dossier adhesif ScotchBlueAprès une année 2017 particulièrement performante, le marché des adhésifs lève légèrement le pied en 2018… Une moindre performance à relativiser toutefois car si la conjoncture n’est certes pas forcément favorable au secteur, celui-ci reste indéniablement porteur.


Transition énergétique : L’État français n’en ferait pas assez

20190315 transition ecologiqueL’État français pourrait être condamné. Quatre associations ont lancé un recours en justice contre l’Etat, sur son inaction climatique. Plus d’un million de personnes ont signé un appel de soutien à ce recours, qui accuse l’Etat français de “carence fautive”.


20190312 batimat 2019Mondial du Bâtiment 2019 : Profession en ébullition

La nouvelle édition du rassemblement biennal qui regroupe les salons Batimat, Idéobain, et Interclima, se déroulera du 4 au 8 novembre prochain, à Paris-Nord Villepinte.


Décor ouest distribution :
Se développer en musclant la division grand public

20190323 DOD 1DOD est une société familiale qui a été fondée depuis plus de 50 ans par la famille Nicolas. François et Philippe Nicolas ont été rejoints en 2007 par un nouvel associé, Michel Delpech. Leur volonté est de préparer une suite familiale à la conduite de l’entreprise.


38e salon Cofaq à Poitiers : Heureux !

20190313 cofaq 1Les 3 et 4 février derniers se tenait, à Poitiers, le 38e salon Cofaq. Ce fut l’occasion, pour les 345 adhérents et de leurs équipes (au total 732 magasins) de découvrir les innovations des 278 industriels exposants.


CES Las Vegas 2019 : Sur fond de tension

20190313 CESCertes ce fut une fois de plus la foule des grands jours et, comme d’habitude, les visiteurs se sont bousculés dans un joyeux désordre à la découverte des nouveautés et innovations éparpillées sur les divers sites de ce salon pas comme les autres.


Eureka Paris : Le retour du magasin de couleurs !

20190311 EurekaLes habitants de la rue des Pyrénées, à Paris, ont réservé un très bon accueil au magasin Eureka. Avec son offre de qualité et ses services, il répond aux besoins quotidiens des habitants de cet arrondissement de la capitale. Ce qu’ils apprécient. La droguerie de quartier est de retour !


Findis Desamais : En marche vers le futur

20190311 desamaisLe monde change. Le commerce aussi. Et les évolutions sont rapides. Le Groupe Findis et sa filiale Findis Desamais en ont bien conscience. Pour toujours occuper la place de leader qui est la leur, l’équipe de Direction a travaillé sur son positionnement à moyen terme.


Pré salon Interzum Cologne 2019 : Hautement stratégique

20190311 interzumDisons le tout net, le salon Interzum, qui se tiendra du 21 au 24 mai dans la belle ville de Cologne, n’est pas de ceux vers lequel on se précipite spontanément avec un enthousiasme débordant, tant il est vrai que le sujet très technique ne fait pas se lever les foules.


Tout Faire Matériaux :
Libre-service et digitalisation se développent encore

20191103 tout faire materiauxPlus orientée business qu’à l’accoutumée, la 11e édition du salon d’enseigne - qui s’est tenu les 6 et 7 février à Paris-Villepinte - a aussi été, pour le groupement organisateur, l’occasion de capitaliser sur ses concepts Co.Li.Se.E, sa plateforme, et l’accompagnement de ses adhérents sur le terrain du digital.


Convention Ligne & Lumière : Consolider le réseau

20191103 CMEMLa Convention Ligne & Lumière s’est déroulée les 18 et 19 février derniers, à l’Hôtel Novotel de Collégien. L’occasion pour les 36 fournisseurs présents de rencontrer les adhérents et, pour ces derniers, d’augmenter leur sentiment d’appartenance au concept.


Salon Electronicsfair : Hong Kong paradis connecté

20190225 RBHMalgré l’omniprésence de l’électronique grand public dans tous les domaines de notre vie quotidienne, ils ne sont pas nombreux les salons professionnels de dimension mondiale. Tout juste peut-on les compter au nombre de trois sur les cinq continents.


Carrefour des Partenaires 2019 :
Un événement accélérateur de croissance…

20190221 Carrefour PartenaireLe 16 et 17 janvier derniers, Montpellier accueillait au Parc Chanot le Carrefour des Partenaires, événement annuel organisé par France Matériaux. Un moment privilégié au cours duquel adhérents et fournisseurs se retrouvent pour parler affaires.


Christmasworld 2019 : La fête sans faute

20190221 ChristmasworldDeuxième volet du triptyque des salons dédiés aux biens de grande consommation, voici venu celui qui étonne le plus de par son contenu, et dont le succès ne se dément pas au fil des ans. Il s’agit bien évidemment de Christmasworld.


Espace Emeraude :
On trouve ici ce qu’on ne trouve pas ailleurs !

20190221 Espace EmeraudeUn an après le lancement de son nouveau concept, Espace Emeraude le décline progressivement. Le retour sur investissement est au rendez-vous. Un point important pour conserver et étendre ses positions en milieu rural qui devient l’objet de toutes les convoitises.


Voyage à Taiwan : De l’électricité dans l’air

20190221 TaiwanMalgré la présence potentiellement menaçante de son encombrant voisin, les habitants de l’île de Taiwan, tels d’ irréductibles Gaulois, ne s’en laissent pas compter loin de là. Fière de son histoire, de sa culture, de ses institutions démocratiques…


20190221 Dossier Fixation 1Fixations : Au pays de la vis
et du boulon

Dynamique au regard la profession et porteur selon les estimations, le marché de la fixation semble en bonne santé, ici, en France.


Distribution du bricolage 2018 : Court-circuit ?

20180221 Dossier GSBSi 2018 permet au marché du bricolage d’asseoir ses fondamentaux et de s’inscrire dans une perspective de légère croissance, instabilité économique, stagnation de la consommation et perturbations sociales de fin d’année ont fortement contribué à fragiliser le secteur et notamment la GSB…


Doras, 90 ans d’innovations !

20190220 doras 1Leader régional en matériaux de construction et outillage, Doras peut se prévaloir d’une histoire forte, marquée par un engagement quotidien en faveur de l’innovation – qu’elle soit technologique, sociale ou entrepreneuriale – et de la proximité client.


20190220 cofaqBrico Pro de Ruffec :
Success Story en Charente !

Pas de doute, ça bouge en Charente… Quatre ans après avoir pris les couleurs de Cofaq, le Brico Pro de Ruffec (16) affiche des résultats parmi les meilleurs du groupement.


Construction : Une année 2018 décevante

20190220 perspectives constructionLe bilan de l’année écoulée et les perspectives pour l’année en cours, concernant le marché de la Construction, ont été dressés, le 16 janvier dernier, par Hervé de Maistre, Président de l’Association française des industries des produits de construction.


Interview Andreea Sembely - @runwithurdog :
Temps et créativité au service des marques

20190219 RUNWITHURDOGA l’instar d’Animalis qui, à l’occasion du salon Animal Expo-Animalis Show, a invité un parterre d’influenceurs (cf. : Bricomag n°231), nombreux sont les fournisseurs et distributeurs qui, aujourd’hui, font appel à ces communicants 2.0.


La possession animale, en France :
Un compagnon dans 1 foyer sur 2 !

20190131 QUI A QUOITous les 2 ans, la Fédération des Fabricants d’Aliments pour Chiens, Chats, Oiseaux et autres animaux familiers (Facco) - avec la société d’études Kantar-TNS - dresse l’état des lieux de la possession animale, en France.


Piqûre de rappel et... Bonne année ! :
Un animal n’est ni un objet, ni un cadeau...

20190131 ANIMAL CADEAULe temps des fêtes passé, nombreux sont les animaux “coup de cœur” qui finissent à la rue. Un fléau contre lequel, les grandes surfaces spécialisées, peuvent lutter, notamment, grâce à la formation de leurs vendeurs. Dit ainsi, cela peut, au choix, aller de soi, ou sembler n’avoir aucun rapport. Et pourtant !


Groupe Rondy : Un nouveau souffle pour une PME familiale

20190109 rondy 2Niché au creux de la vallée de la Loire en Auvergne, aux portes de St-Étienne, le Groupe Rondy, grossiste importateur en outillage, s’est développé depuis plus de 50 ans. Son fondateur André Rondy,

Vidéo Batimat 2011

RT 2012

2011_batimat_cardonnelChristian CARDONNEL, Président Directeur Général de Cardonnel Ingénierie.

2011_batimat_effinergieSébastien DELMAS Association Effinergie : Nouveaux labels pour la réglementaion RT2012.

2011_batimat_cndbJean-Marc PAUGET, architecte DPLG et Délégué Régional au CNDB.

2011_batimat_umfJean-Jacques BARREAU, Consultant Technique à l’Union des Maisons Françaises.

2011_batimat_ctmncDaniel PALENZUELA, Expert thermique au Centre Technique de Matériaux Naturels de Construction.

2011_batimat_0co2Bernard LECHEVALIER, Directeur de la publication des Editions des Halles, Habitat 0 carbone.

2011_batimat_saint-gobain_2Olivier SERVANT, Directeur des Marchés Habitat France chez Saint-Gobain.

2011_batimat_veluxMichel LANGRAND, Président de Velux France.


2011_batimat_FFTBHervé PETARD, Responsable Développement Briques à la Fédération Française des Tuiles et Briques.

2011_batimat_sarpapetcecilClaude GENTY, Directeur général, axes de développement de Sarpap & Cecil Industrie.

2011_batimat_sarpapetcecil2Gilles GARAMPON, Chef de marché, dispositif préventif termites avant construction, Termifilm UV+.

2011_batimat_fcbaGeorges-Henri FLORENTIN, Directeur général du FCBA.

Fournisseurs

2011_batimat_cyclovacBenoît SIMONNEY, Directeur de la société Les Industries Trovac Europe.

2011_batimat_grosfillexPaul VALETTE, Président de Grosfillex.


2011_batimat_prolineYann de BENAZÉ, Président de Profine France.

2011_batimat_KdBYves FEBRAUD, Directeur commercial de KdB Isolation.

2011_batimat_monierBenoît HENNAUT, Président de Monier France.

 
2011_batimat_saint-gobainMaurice MANCEAU, Directeur habitat France de Saint-Gobain.

2011_batimat_somfySerge DARRIEUMERLOU, Directeur général France de Somfy.

2011_batimat_schluterOlivier CHARTIER, responsabe de Schlüter Systems.

2011_batimat_dachserBoris PIERRE, Responsable logistique DIY de Dachser.

2011_batimat_outilexAlain CAMARA, Président de Outilex.

2011_batimat_wincoPatrick GRALL, Président de Winco Technologies.


2011_batimat_unibalBernard BOURSIER, Délégué général UNIBAL.

2011_batimat_fakroDariusz LABUDA, Responsable commercial général de Fakro France.

2011_batimat_csefPhilippe Driat, Délégué général du CSEF.

2011_batimat_giraudspireGiraud SPIRE, Président du FNBM.

Distributeurs

2011_batimat_leroymerlinConférence de presse sur le nouvel étiquetage environnemental

2011_batimat_toutfairelEric DREYER, Directeur de Tout Faire.

2011_batimat_ugdBernard BIGAND, Secrétaire général de UGD.

2011_batimat_espacerevetementAlain DEPOISIER, Directeur général d’Espace Revêtements.

20181210 aod1