20181030 interzun guangzhou
20180410 bricoscopie logo 20180410 jardiscopie logo 20180410 negocescopie logo

Escapades hongkongaises

Le 9 juillet 2018. Rubrique Asie

20180602 salon hongkong 1

Heureusement, il existe des îlots de prospérité et de sérénité qui valent le déplacement. Ils se nomment Houseware Fair&Home Textiles Fair et Gifts & Premium et Fair & Printing. C’est cet étonnant voyage que nous avons voulu, cher lecteur, vous faire partager. Soyons honnêtes, les salons professionnels ne sont pas toujours une partie de plaisir. Les emplois du temps des visiteurs et des acheteurs sont en général particulièrement serrés. Chaque heure, chaque minute compte. Les déplacements vers les plateformes d’exposition sont souvent rendus difficiles en raison des moyens de transport, des distances. Les accès ne sont pas non plus toujours faciles en raison de la taille des lieux, de leur géolocalisation, voire quelquefois de leur vétusté. Ce phénomène se vérifie partout dans le monde, en Europe particulièrement, à l’exception notable des salons allemands qui dans leur majorité, restent, quelques cas isolés mis à part, des références et des modèles en matière d’organisation, de praticité et d’accueil. Il n’en reste cependant pas moins vrai, qu’ils ne sont pas exempts de défauts. C’est ainsi que nous sommes en train d’assister à une dérive tarifaire dangereuse en matière de nuitées hôtelières qui atteignent des tarifs exorbitants, particulièrement à l’occasion des grands rendez-vous mondiaux. Par conséquent ces frais indirects impactent les visiteurs qui réduisent de plus en plus leur séjour, concentrant les rendez-vous au maximum, avec pour conséquence une pression évidente en termes d’emploi du temps. Le schéma est encore plus marqué en ce qui concerne les exposants qui doivent la plupart du temps déployer en plus une force commerciale, une structure d’accueil pour recevoir les acheteurs, afin de leur présenter leurs nouveautés et innovations dans les meilleures conditions. Malgré tout le business des salons professionnels, reste un modèle incontournable pour qui veut connaître la taille, l’envergure d’un marché, ses tendances, ses produits, et surtout y commercer. Sa puissance de feu est toujours intacte en dépit des circonstances extérieures ou de concurrence de type Internet.

Il est aussi le baromètre référentiel de la santé des économies de la planète. Il ne fait donc pas s’étonner de voir le curseur se déplacer vers le continent asiatique, dont le dynamisme ne faiblit pas, stimulé la poussée de l’économie chinoise, vers laquelle le monde entier se tourne tant pour y acheter que pour y vendre, à l’attention d’une population saisie d’une insatiable fièvre acheteuse. Dans cet environnement nouveau, les organisateurs de tous types de salons professionnels se poussent du coude pour implanter de nouvelles plateformes, avec plus ou moins de succès, car le challenge est rude. La concurrence y est bien entendu féroce, mais ça ne suit pas toujours en matière d’infrastructures et de fonctionnement. Certes, nos amis chinois progressent à la vitesse de l’éclair, comme toujours, mais force est de reconnaître, qu’il y a encore des progrès à faire pour se hisser au rang des rendez-vous de renommée mondiale, à l’exception de la Foire de Canton qui reste un cas hors norme à bien des égards, et ne peut s’apparenter complètement à vrai rendez-vous professionnel, comme chacun peut l’entendre.

Pour l’instant, et il semble encore pour longtemps, le rôle est dévolu à un minuscule territoire situé au bout de L’Empire du Milieu. Il se nomme Hong Kong et règne sur cet univers sans concurrence réelle dans le domaine organisationnel. Nous avons pu le vérifier de visu lors de notre visite sur deux plateformes organisées à une semaine d’intervalle. Elles se nomment Houseware Fair & Home Textiles Fair et Gifts & Premium Fair et Printing Fair. C’est à ce voyage hors du commun que nous vous convions.•