20180605 taiwan
20180521 CIHS Shanghai
20180410 bricoscopie logo 20180410 jardiscopie logo 20180410 negocescopie logo

Houseware & Home Textiles Fair : L’île aux trésors

Le 9 juillet 2018. Rubrique Asie

20180602 salon hongkong 2

On a beau y revenir souvent et depuis des années, le charme de Hong Kong ne manque jamais d’opérer dès l’instant où l’on met les pieds dans cet endroit unique au monde. Malgré la foule considérable qui s’y presse, le contrôle aux frontières s’effectue dans le calme le plus apaisant grâce à une organisation sans faille. Les formalités sont effectuées avec une rapidité absolument remarquable, dans un cadre feutré. Mieux encore, une fois celles-ci franchies, mes bagages m’attendent déjà. Je les vois sur le tourniquet qui n’attendent que le moment de les saisir.

Admirable aéroport que celui de Chek lap Kok, un des meilleurs au monde, où tout est fait pour rendre le parcours du voyageur débarquant de n’importe quel endroit de la planète, le plus efficace, mais aussi le plus agréable. Je ne peux m’empêcher de penser à tous ces acheteurs qui n’ont jamais mis les pieds à Hong Kong. Ils ne peuvent qu’être agréablement surpris, et mis en confiance dès la sortie de l’avion. Ce premier contact est tellement important surtout après souvent de longues heures de vol. Mieux encore, le hall d’arrivée est une merveille de propreté, d‘élégance, et surtout d’intelligence. Tous les moyens d’accès à la ville, mais également la majorité des hôtels les plus fréquentés sont déjà signalisés. Il est impossible de se tromper, tant tout est pensé avec tant d’intelligence que le stress de l’inconnu s’efface immédiatement. Sans citer personne bien des plateformes aéroportuaires de dimension internationale devraient s’en inspirer. Après avoir été pris en charge par un personnel aimable et efficace, me voilà donc en route vers mon hôtel à bord d’une navette confortable, dotée d’une connexion Wifi qui fonctionne à merveille. J’en profite pour admirer cet étonnant paysage, dont je ne me lasse jamais, en me détendant pendant un trajet fort reposant. Une heure plus tard, je me retrouve déjà dans ma chambre, après des formalités d’enregistrement rapides et précises. Au calme et dans le silence, j’observe les vibrations d’une ville bouillonnante d’activité, égale à elle-même et me dis que décidément Hong Kong est unique. La journée s’achève et le soleil déjà très chaud, décline lentement pour laisser sa place à la féérie des lumières de la ville, et le mot n’est pas trop fort. Dès que le soleil se couche, Hong Kong prend une autre dimension, et brille de mille feux extraordinaires. Rien, aucun mot ne peut décrire la magie de cette ambiance unique au monde. Après un long vol, ou la nourriture à bord, n’est qu’un expédient médiocre, je descends en quête d’un restaurant. La ville est encore empreinte de la chaleur de la journée, mais surtout toujours aussi animée, sur une tonalité festive avec ces dizaines de restaurants, de bars de tous styles. Mais surtout ce qui me frappe comme toujours, à chaque fois que je remets les pieds dans cette cité extraordinaire, ce sont ces délicieuses odeurs provenant de tous ces établissements destinés aux plaisirs du palais. Ces parfums délicieux, je mets au défi quiconque d’y résister. D’ailleurs, pourquoi se passer des merveilles de la gastronomie locale ? Tout est possible à Hong Kong dans ce domaine. Des milliers de petits estaminets ouverts jour et nuit, où l’on vous sert une cuisine absolument savoureuse aux restaurants les plus huppés. Enfin rassasié, il n’est alors rien de plus agréable que flâner dans la douceur de la nuit, au cœur de cette incroyable ville qui ne dort jamais. Ce qui n’est pas mon cas. Le décalage horaire, et les longues heures de vol ont eu raison de moi. Demain, les choses sérieuses commencent, et je tombe de sommeil. Il est temps d’aller dormir.

Ouverture sans stress

C’est par une belle journée d’un printemps déjà chaud que le toujours superbe Convention & Exhibition Center de la ville accueille ses visiteurs venus de 112 pays et régions. Ils se compteront à l’issue de ces journées au nombre plus que respectable de 49 000, ce qui représente une augmentation de 1,5 % de fréquentation par rapport à la précédente édition. L’affluence est donc importante, mais ce qui est formidable sur cette plateforme, c’est que sa disposition empêche la sensation d’étouffement ou de bousculade. Malgré donc une foule des grands jours, je n’ai aucun mal à me frayer parmi les déjà très nombreux visiteurs et trouver facilement mon chemin à la découverte d’un salon qui ne cessera de m’étonner, tant dans la typologie de l’offre que par la qualité, et surtout la quantité d’exposants qui atteint des sommets avec quelque 2 600 entreprises venues présenter leurs nouveautés et innovations dans le domaine des articles ménagers pour reprendre une traduction littérale du nom de l’événement.
Mais les organisateurs sont allés bien plus loin que cette traduction littérale dans leur offre selon des principes qu’ils ont appliqués avec beaucoup d’habileté, en proposant des passerelles qui si sur le coup, peuvent surprendre, finissent toujours par trouver leur justification. Toujours est-il qu’il est loin déjà le salon que j’avais visité il y a une dizaine d’années par le plus grand des hasards, plutôt étonnant. En effet, l’éruption d’un volcan islandais au nom imprononçable avait paralysé le trafic aérien mondial pendant plusieurs jours. Me trouvant piégé comme des millions de voyageurs, j’avais profité de ces quelques journées de vacances forcées pour découvrir le rendez-vous Houseware. Autant dire qu’à l’époque, pourtant pas si lointaine, l’événement avait une autre physionomie, et surtout beaucoup moins d’exposants. C’est dire l’exceptionnelle efficacité et le savoir des équipes HKTDC, qui le démontre dans bien des secteurs comme j’en aurais la preuve quelques jours plus tard. Néanmoins ces chiffres très élevés laissent toujours au début quelque peu perplexes. Comment font-ils pour attirer autant d’entreprises, sur ce type d’évènements ? La réponse est simple, en jouant la carte d’une offre toujours élargie à partir du thème central, et en créant de nouveaux évènements. Cette offre bien évidemment s’enrichit des fournisseurs dits de sourcing. Il est vrai que nous sommes proches de la Chine, grand pourvoyeur en la matière, mais ils ne sont plus les seuls puisque pas moins de 26 pays étaient représentés en ces journées. Pour mieux définir les axes de développement de l’offre, les organisateurs les avaient regroupés selon un thème central dénommé Life, acronyme de Lifestyle, Interior, Feast et Enrich.

Les petits plats dans les grands

Sous cette bannière et ses oriflammes, il est bien évident que l’offre de produits ménagers s’est considérablement enrichie, même si ceux qui sont à l’origine de la dénomination du salon étaient très largement présents. Les visiteurs venus à cet effet ne pouvaient donc être déçus. Par contre, les mêmes et bien d’autres ont pu admirer la grande variété, mais aussi la qualité des produits. Nous avons notamment été séduits par les arts de la table, ou les exposants ont, c’est le cas de le dire, mis les petits plats dans le grand, présentant ainsi une offre globale de grande qualité, ou les notions de Lifestyle ont fortement inspiré leurs créations. Cette même notion avec laquelle les équipes HKTDC ont joué à fond, a permis ainsi de proposer toute une offre dédiée à l’art de vivre dans bien des domaines, à l’instar de celui du loisir, du bien-être, sans oublier la gastronomie, laquelle a permis aux visiteurs d’assister à des démonstrations culinaires et de dégustations, effectuées par des chefs renommés, fort appréciées. Dans ce contexte les articles ménagers dédiés à la cuisson ont été à la fête, tandis que le petit électroménager ne cesse de progresser, suivant en cela, une tendance mondiale. Très à la mode également les articles de petite décoration, liés au confort de la maison. Pour toux ceux que le sujet intéresse, ils ont pu profiter d’un salon intégré dans la plateforme Houseware, nommé Home Textile Fair, et dédié comme son nom l’indique aux textiles d’intérieur, type rideaux, coussins, tapis, etc. Cette plateforme, très largement occupée par les fabricants indiens, s’est parfaitement intégrée à l’offre globale, dans un contexte où le confort et la dimension décorative de la maison étaient largement représentés, suivant en cela les tendances planétaires du home sweet home, du cocooning.

Ils ont osé !

Plus étonnant par contre était le hall dédié au bricolage, à l’outillage, dans la mesure où cette pratique est peu répandue dans la région. Il ne faut cependant pas oublier que le salon est international, nous en voulons pour preuve des visiteurs venus de 112 pays ! Eu égard à la largeur de l’offre, les magasins et enseignes de bricolage qui intègrent toujours un peu plus la décoration y trouvent parfaitement de quoi constituer un complément d’achat. Il est également un domaine que les organisateurs ne cessent de soutenir, c’est celui de l’innovation. A cet effet, ils n’ont pas hésité à créer ce qu’ils ont appelé une start-up zone, laquelle a accueilli une vingtaine d’entreprises venues de Hong Kong, de la Chine Continentale, de Taiwan et du Bangladesh. Elles se sont ainsi vu offrir un terrain de jeu idéal, qui leur permettait dans cet environnement créatif, et sous cette dénomination très high-tech l’occasion d’exposer à un coût très raisonnable, le fruit de leur imagination fertile, mais aussi et surtout de rencontrer les acheteurs, ainsi que les fabricants internationaux, avec l’idée-force que ces derniers puissent tester leurs produits.
 
Ainsi va le salon Houseware et sa philosophie qui fait la part belle, au lifestyle dans tous ses états, et le prouve à l’aune de ces exemples, et de toutes ces animations. En écartant son offre au-delà des articles ménagers bien présents quand même, HKTDC, fidèle à sa politique, joue la loi du nombre avec comme principe l’idée que bien des passerelles existent entre toutes ces familles de produit, permettant ainsi aux acheteurs des secteurs de la profession d’y trouver leur bonheur bien sûr, mais à d’autres venus d’autres univers d’y découvrir cette offre abondante unique au monde, source extraordinaire d’inspiration.•