20170726 b2b habitat

Pré-salons Francfort 2017 : La guerre des trois n’aura pas lieu

Écrit par Philippe Méchin Le 7 novembre 2016. Rubrique Europe

20161107 salon frankfort

D’ici quelques semaines, une effervescence bien connue des habitants va gagner la ville de Francfort, et celle-ci va durer plus d’un mois. Festival ? Carnaval ? Congés exceptionnels ? Rien de tout cela. La cité va, comme d’habitude, devenir la capitale mondiale du commerce avec trois rendez-vous qui vont se succéder, au cœur d’un hiver qui s’annonce chaud une fois de plus.

C’est en effet, dès le début du mois de janvier que se tiendra un des premiers volets de la trilogie des foires dédiées aux biens de consommation via trois évènements bien connus des acheteurs du monde entier. Ceux-ci se nomment par ordre d’apparition Heimtextil, Christmasworld et Ambiente qui vient clore comme toujours selon un calendrier immuable cette période de haute activité de manifestations signées Messe Francfort. Cette volonté de la part des organisateurs de ne pas changer les dates est ancrée dans une tradition issue du moyen âge, époque à laquelle toutes ces foires sont nées. Nos amis allemands tiennent à maintenir ce lien avec ces lointaines racines, preuve absolue de la solidité de ces rendez-vous. Toutes ont cependant pour point commun d’être leaders dans des secteurs aussi étendus que variés. Mais leur force est surtout d’offrir une complémentarité induite qui ne les inscrit pas dans une concurrence. Une fois de plus et comme toujours, la guerre des trois n’aura donc pas lieu. Tel est en aucun cas le but de Messe Francfort, c’est même tout le contraire. Voyons ce que chacune des plateformes offre au menu des réjouissances pour cette saison 2017.

Heimtextil dans de beaux draps

C’est comme d’habitude avec Heimtextil que s’ouvrira du 10 au 13 janvier, le premier volet du triptyque. Ce salon dédié aux textiles de maison et de décoration sous toutes leurs formes, tous leurs aspects, s’apprête une fois de plus à afficher complet dans son domaine d’activité tant il est devenu incontournable pour l’ensemble de la profession. Qui l’eut cru il y a quelques années, alors que l’on imaginait le secteur moribond, dramatiquement affaibli par l’arrivée en masse de produits à bas coût venus de ces pays que l’on disait émergents à l’époque. Tout le monde imaginait que l’effondrement des prix allait provoquer aussi un effondrement du marché. Bien évidemment, au sein de Messe Francfort, aux premières loges de ce triste spectacle, tout le monde s’est posé des questions quant à la pérennité du salon. Heureusement les organisateurs en ont vu d’autres, et forts de cette expérience incomparable, de leur connaissance du marché, ils ont accompagné les fabricants et mis en place une plateforme adaptée aux nouvelles donnes du secteur. Toujours est-il que le redressement a été spectaculaire, tant et si bien que le salon Heimtextil constitue un des fleurons du portefeuille pourtant considérable de Messe Francfort qui règne désormais en maître sur ce segment en matière d’offre, grâce notamment à un déploiement impressionnant à l’international. En tout cas, il a fallu beaucoup d’imagination, de persévérance et de talent pour arriver à ce superbe résultat. Que découvriront donc les visiteurs lors de cette édition 2017 ? Comme d’habitude, une foultitude de choses, mais il faut d’ores et déjà savoir que le salon met à l’honneur ce que les organisateurs appellent “l’esprit de recherche”, au sein de ce qu’ils nomment “parc à thèmes”. C’est donc une invitation à la découverte de l’inconnu que ceux-ci sont conviés dans bien des domaines. A cet effet, les experts en textile ont intégré certains mots clés, tels que vente au détail, technologie, hospitalité, transport, travail et maison pour proposer un thème fédérateur nommé “marketing decoding”. Derrière ce néologisme se trouve la volonté de décoder les innovations susceptibles d’apporter un avantage aux entreprises et à leur marque (sic). C’est ainsi que toujours selon ces mêmes experts, des projets pionniers, des idées novatrices ont été présentés permettant ainsi l’exploration de terres inconnues. Derrière ce langage un peu abscons, se cache en fait, une incitation permanente à l’innovation. En tout cas ce parc à thème constituera un temps forts du salon, avec toutes ses nouveautés inédites, réparties en quatre dénominations, à savoir, “Explorations (lesquelles seront virtuelles), Culturelles, Planétaires, et Naturelles”. Autrement les acheteurs retrouveront les secteurs bien connus dédiés aux textiles de maison et de décoration, avec une offre plus étoffée, puisqu’un nombre encore plus important d’exposants est attendu par rapport à l’édition 2016 qui avait déjà accueilli le nombre impressionnant de 2 864 exposants.

Christmasworld : C’est le bouquet !

Voilà une autre plateforme qui ignore la crise. Jamais en effet Christmasworld n’a provoqué de déception que ce soit chez les exposants ou les visiteurs. Réservée originellement aux décorations de Noël, l ‘offre s’est ensuite naturellement élargie à la fête dans tous ses états. Son champ d’action concerne bien évidemment les produits dédiés à la célébration de la nativité, mais également les arts de la table, la petite décoration et plus généralement tous les éléments qui peuvent participer à une célébration, qu’elle soit privée, familiale, sportive type coupe du monde de foot ou jeux olympiques, aucune occasion de profiter de moments de joie n’est occultée. Tout ceci fait que cette foire est absolument unique au monde, dans son offre, son concept, mais aussi son environnement, ceci d’autant plus qu’elle se tient juste après les libations de fin d’année. Aussi, lorsque le visiteur pénètre dans l’enceinte de la foire, il a l’impression de revivre les jours heureux des jours magiques entre Noël et le Nouvel An, entouré de cette féérie de lumières et de décorations multicolores, de sapins odorants magnifiquement décorés. Cette manifestation hors normes n’empêche pourtant pas les organisateurs de procéder à des retouches chaque année, lesquelles font souvent le buzz, comme le fameux sapin des créateurs qui a mis à contribution les couturiers stars de la mode. Cette session 2017, sera marquée par un évènement d’importance, puisqu’une nouvelle plateforme vient compléter l’offre de Christmasworld. Elle se nomme Floradéco et, comme son nom l’indique, accueillera en son sein le monde du végétal décoratif. Rien d’étonnant à cela, lorsque l’on connaît le poids de l’art floral dans l’univers de la fête. Ce phénomène, les organisateurs l’avaient observé depuis longtemps, et comme ils n’ont pas l’habitude de regarder passer les trains, ils l’ont mis en pratique, preuve de la réactivité des équipes Messe Francfort. En tout cas ce nouveau rendez-vous constitue une véritable aubaine pour tous les professionnels du végétal, et notamment les jardineries, mais aussi un plaisir des sens pour les visiteurs. Rien que pour cette nouveauté, le déplacement sur Christmasworld vaudra le détour. Cependant, d’autres centres d’intérêt sauront capter l’intérêt des visiteurs. Ainsi, ils pourront apprécier à sa juste valeur la mise en scène des tendances par le Stilbüro bora.herke.palmisano qui une fois de plus fait preuve d’une imagination sans limites. Regroupées sous le titre “delightful moment” elles se nomment “A fanciful celebration of joy”, “a valuable handling with tradition” “a gentle touch of nature” et “a distinctive figure of modernity”. Tout un programme que nous ne manquerons pas de détailler à la suite de notre visite. Parmi les temps forts, notons encore une exposition nommée “Surprise, surprise” dans la Galleria dont nous nous garderons bien de dévoiler le contenu. Toutefois, le véritable événement du salon reste Floradéco qui marque un virage important pour Christmasworld. Enfin, s’il reste un peu de temps libre aux visiteurs, ils pourront toujours aller faire un tour du côté de Paperworld, autre fleuron de Messe Francfort qui se tiendra dans le même parc des expositions. C’est dire que les journées du 27 au 30 janvier seront fort animées.

Ambiente : Welcome England

Cette trilogie verra donc son dernier volet se refermer sur son plus gros morceau en l’occurrence le géant Ambiente, qui n’est ni plus ni moins que le numéro un mondial des salons dédiés aux produits de grande consommation, avec ses plus de 4 000 exposants. C’est donc du lourd, du très lourd. Ceci n’empêche pas Messe Francfort de prendre des risques, mesurés certes, mais il est vrai que faire de la Grande-Bretagne, le pays invité, s’inscrit un peu à contre courant, d’une pensée unique, ou il est de bon ton de tirer à boulet rouge sur un pays qui a décidé de sortir de l’Union européenne. Cependant, ce fameux Brexit qui fait grand bruit dans les médias, n’a pas eu encore à ce jour, les conséquences cataclysmiques annoncées. Mieux encore, il semble que la baisse de la livre dope des pans entiers de l’économie, et notamment les exportations. Quoi qu’il en soit, la Grande-Bretagne reste et restera une grande puissance. Nos amis allemands, grands pragmatiques devant l’éternel ont bien enregistré cette nouvelle donne. Ils n’ont donc aucune réticence, vis-à-vis d’un pays qui reste ami et un partenaire commercial de haut rang. Ainsi Ambiente 2017, qui se tiendra du 10 au 14 février sera très clairement aux couleurs du pays invité. Cette touche “so british” sera assurée par la designer Janice Kirpatrick. Sinon, l’offre globale reste la même. On ne change pas une équipe qui gagne, surtout avec des scores de cette ampleur. Elle sera donc répartie selon ses trois secteurs habituels, à savoir Living, dining et giving. Ce qui veut dire en pratique que le premier accueillera tout ce qui concerne l’ameublement, la décoration intérieure, l’art floral, les articles dédiés à la literie, sans oublier une offre étonnante dédiée aux produits, appareils d’entretien et de nettoyage de la maison, sans oublier le rangement, les planches à repasser, les articles pour sanitaires, les balais mécaniques, etc. Le second est réservé à la cuisine, aux arts de la table ; s’y trouvent aussi exposés les casseroles, assiettes, couteaux et fourchettes, et tous produits destinés aux hôtels restaurants et collectivités, le petit électroménager. Enfin le troisième est dédié à l’univers du cadeau. Si toute cette offre si vaste reste cependant quai immuable dans sa structure, il n’en va pas de même à propos des animations en tout genre. Ainsi les visiteurs pourront-ils découvrir de nouvelles gammes de produits nommées Ethical Style, et fashion accessoires », au sein des espaces Talents et Next. Et puis comme toujours la touche tendance est apportée par le bien connu Stilbüro bora.herke.palmisano via quatre univers thématiques.
Voilà donc le copieux menu qui attend les visiteurs lors de cette saison des salons d’hiver qui s’annonce une fois de plus comme un grand cru eu égard au programme dont nous n’avons, faute de place, présenté qu’une partie. Ces plateformes hors du commun présentent en plus l’avantage d’une forme évidente de complémentarité, ce qui permet à bien des acheteurs de revenir goûter plusieurs fois aux joies du climat francfortois, en janvier et février.•

Heimtextil : 10-13 janvier 2017
Christmasworld : 27-30 janvier 2017
Ambiente : 10-14 février 2017