20170726 b2b habitat

20170927 paysalia
20170921 womansgarden

Ambiente : Ethique ethnique technique pratique

Écrit par Philippe Méchin Le 13 juin 2017. Rubrique Europe

20170613 Ambiente 2Troisième et dernier volet du triptyque des salons d’hivers organisés par Messe Francfort, Ambiente, en constitue le moment fort, une sorte d’apothéose. Ce qualificatif se justifie pourtant de par sa taille hors normes, son affluence non moins impressionnante et une réputation internationale inégalée dans son domaine, celui des biens de consommation. Une fois encore le rendez-vous allemand a été a la hauteur de sa réputation, avec des statistiques remarquables, qui témoignent de la santé éclatante d’une plateforme au sommet de son art.

Les preuves s’établissent toujours par les chiffres, et à cet égard le verdict est imparable, avec un taux de fréquentation qui a atteint des sommets. C’est ainsi que pas moins de 142 000 visiteurs ont arpenté pendant les cinq journées de la foire, des halls qui une fois de plus ont fait le plein d’exposants. En effet, ils se sont comptés au chiffre vertigineux de 4 454, venus de 96 pays présenter leurs nouveautés et innovations. Ces résultats affichent une progression dans tous les domaines par rapport à l’an passé qui avait pourtant enregistré des statistiques de très haut rang, dont les organisateurs étaient déjà très fiers. Ceux-ci sont désormais à ranger au rang des souvenirs. En effet, avec 135 988 visiteurs venus de 142 pays rencontrer 4 386 entreprises exposantes en 2016, ces chiffres déjà exceptionnels, appartiennent au passé glorieux du plus important rendez-vous mondial dédié aux biens de consommation, preuve que la commerce mondial se porte encore plutôt bien, malgré les tentations protectionnistes qui apparaissent ici et là, lesquelles à ce jour, ne sont heureusement que des incantations proférées ici et là, non suivies des faits à l’évidence, “real politik” oblige. Jusqu’à nouvel ordre, les habitants de la planète consomment, de façon différente, certes, mais n’ont guère modifié leurs intentions d’achat de produits de toutes sortes. Néanmoins bien des nouveaux phénomènes entrent en ligne de compte, avec lesquels le commerce mondial doit composer. Comment ignorer, en effet, la montée en puissance de l’aspiration à la consommation des citoyens de la Chine, deuxième économie de la planète, qui une fois de plus bouleverse toute la donne. Qui eût cru, en effet, que les acheteurs de l’Empire du Milieu figureraient désormais parmi les plus nombreux à fréquenter les grands salons professionnels ? C’est en tout cas ce qui apparaît dans les statistiques de visitorat par pays de Messe Francfort. La Chine, figure en effet, au hit-parade des dix pays qui ont envoyé le plus d’acheteurs lors de cette édition 2017 du salon Ambiente. Elle talonne l’Italie, et précède la France, les Etats-Unis en hausse spectaculaire, l’Espagne, le Royaume-Uni, malgré le Brexit, dont chacun attend toujours les effets supposés négatifs, lequel était également le pays invité par les organisateurs, et qui a envoyé pas moins de 3000 acheteurs, soit une progression de quelque 200 visiteurs. Le classement est complété par les Pays-Bas, la Suisse, la Corée du Sud et la Turquie. Des hausses exceptionnelles ont également été enregistrées chez les visiteurs venant de Hong Kong, de Taiwan et du Vietnam, mais aussi du Canada, de l’Australie, de la Russie qui amorce son retour à des jours meilleurs, au même titre que le Brésil, qui semble avoir stoppé sa récession, sans oublier les pays d’Amérique du Sud, comme l’Argentine ou encore à un degré moindre, l’Uruguay. Bien évidemment, il ne faut surtout pas oublier l’Allemagne qui a largement participé à la fête avec une affluence en hausse sensible preuve, s’il en est encore besoin, de son dynamisme économique, de la vigueur de son industrie dans tous les domaines, et de sa puissance dominante sur le continent européen.

20170613 Ambiente 3

Le commerce mondial se porte bien

Dans ces conditions, Detlef Braun, Directeur général de Messe Francfort, ne pouvait se passer de son petit discours de satisfaction, bien compréhensible au demeurant, face à une telle démonstration de force : « Ambiente est le lieu incontournable de la rencontre au sommet de l’industrie mondiale des biens de consommation, preuve en est, avec le nombre exceptionnel de visiteurs étrangers. Quant à celui des exposants venus du monde entier, il atteint aussi un niveau record, puisqu’ils ont été 80 % à présenter leurs nouveautés et innovations sur les 27 halls et 308 000 m2, qui leur étaient dévolus sur notre parc. Notre autre grand motif de satisfaction, nous l’enregistrons avec la hausse globale de 4 % de visiteurs venus de tous horizons. Le commerce mondial se met donc en réseau, le temps du salon, et passe commande ». Il a en effet raison, Detlef Braun, les rendez-vous Messe Francfort sont avant tout des plateformes d’échanges internationaux, et le salon Ambiente n’échappe surtout pas à cette règle intangible mise en place par les organisateurs. Tout et même un peu plus est mis en œuvre pour favoriser ce principe. Dans ce domaine, Ambiente constituerait même un cas d’école, tant son déroulement est limpide dans sa mise en place de la structure son offre pourtant si variée, voire hétérogène. A cet effet Messe Francfort, a mis en place, un triptyque qui fonctionne à merveille, complété par une multitude de mises en scène et d’animations, dont la finalité est de faire se rencontrer visiteurs et exposants dans les meilleures conditions possibles. C’est ainsi que cette offre exceptionnelle en termes de volume est répartie selon 3 secteurs bien distincts nommés, comme chacun le sait Living, Dining et Giving. Rappelons, pour les oublieux que nous imaginons heureusement rares, que le premier cité chronologiquement, accueille les exposants venus présenter leurs produits divers et variés dans le domaine du meuble, de la décoration intérieure, l’art floral, les articles dédiés à la literie, sans oublier une offre très large dédiée aux produits et appareils d’entretien et de nettoyage, mais aussi le rangement, les planches à repasser, les articles pour sanitaires, les balais mécaniques et bien d’autres choses dans ce vaste secteur. Tout aussi vaste est celui nommé Dining qui accueille tous types produits de cuisine, les arts de la table, les casseroles et la vaissellerie, la coutellerie, le petit électroménager, bref tout ce qui sert à orner nos tables, mais aussi à découper, hacher, cuire les produits destinés à nos repas. L’offre est donc considérable, depuis les produits d’entrée de gamme dédiés aux acheteurs à grand volume, jusqu’aux arts de la table les plus sophistiqués. A propos de ladite offre à grand volume, il semble que la plateforme Ambiente est devenue très rapidement incontournable, tant le succès auprès des hôtels, restaurants, croisiéristes, et autres collectivités, se confirme de façon éclatante session après session, après une mise en place il y a seulement quelques années. Enfin, le dernier volet de cette trilogie est complété par une offre nommée Giving destinée à l’univers du cadeau dans tous ses états, depuis la maroquinerie, la bijouterie, les articles de papeterie, etc. A noter également un hall dédié aux produits pour fumeurs qui pour une fois ne sont pas ostracisés. Voilà donc comment sont classés les quelque 4 454 exposants, selon un agencement bien précis, lequel ne laisse pas la moindre place au hasard, tant et si bien que le visiteur y trouve toujours son compte, quelle que soit sa taille, quel que soit son secteur d’activité. Les grandes surfaces de bricolage et les jardineries y trouvent matière à commercer au même titre que les enseignes de meubles, essentiellement dans les halls Living et Dining pour les premières citées, tant la transversalité de leur offre ne fait que s’accentuer. Que ce soit dans le domaine de la petite décoration, de l’art floral en plein essor cette année, des produits ménagers, sanitaires, ou encore une partie des arts de la table, le choix est vaste, c’est peu de le dire. Les GSS, les réseaux longs, les cuisinistes n’auront que l’embarras du choix pour leurs achats. Un seul bémol toutefois. S’il n’en reste cependant pas moins vrai que le petit électroménager a fait le plein en termes d’exposants, il souffre néanmoins d’un manque de marques à forte notoriété. Pourtant, les fidèles, à l’exemple de Kitchenaid, ne font que se féliciter de leur présence sur Ambiente, soulignant notamment la qualité du visitorat. Toutes ces passerelles entre les offres font également le bonheur des commerçants de détail de tous types, notamment ceux de la décoration, des arts de la table, des gadgeteries, cadeaux, art floral, etc. C’est cette formidable hétérogénéité, mise en coupe réglée avec le plus grand soin par Messe Francfort qui fait du salon Ambiente, un des grands salons professionnels planétaires toutes catégories confondues.

20170613 Ambiente 4

Ferme à la barre

Il n’en reste pas moins vrai, que pour faire naviguer un tel paquebot, il faut du courant, et à cet effet, les organisateurs ne restent pas les bras croisés en attendant que les vents soient porteurs. Ils installent à bord de nombreuses animations et concours, comme celui nommé Design plus qui a ajouté une nouveauté nommée “Ethical style”, au sein duquel 23 produits de 19 fabricants issus de 6 pays ont été récompensés pour leur design alliant écologie et durabilité. Dans le domaine de la Cuisine, les créateurs ont pu exprimer leur savoir-faire via l’animation nommée “Solutions”, laquelle avait pour but d’allier esthétique et fonctionnalité, ce dernier critère restant déterminant pour toute ménagère et cuisinier avisé ou non. Le talent de la jeunesse est toujours largement encouragé et Messe Francfort le prouve avec l’espace Ethical Style, au sein duquel 37 jeunes designers, issus des agences spécialisées ou diplômés du supérieur, venant de 16 pays profitent de l’occasion qui leur est donnée pour exprimer leur savoir-faire dans un domaine plus que jamais d’actualité.
Et les tendances dans tout cela ? Comme d’habitude c’est le bureau de style bora.herke.palmisano qui s’en charge, avec ses appellations inimitables. Comme d’habitude, elles sont regroupées en quatre univers thématiques et répondent aux doux noms de “delicate structures” “Honest materials” “jumbled patterns” et “notable shapes”. Le premier illustre les textures filigranes inspirées par la nature. Grâce à des procédés innovants, elles créent des surfaces raffinées. Elles invitent au toucher et procurent un plaisir des sens. Le second univers intègre le concept d’un artisanat de qualité, soucieux de design, gardien des traditions, via des produits simples, aux racines solides, aussi discrets que durables. Le troisième à la dénomination un peu fumeuse est un hommage à la fantaisie, à travers le prisme de l’insouciance enfantine. Ceci se traduit par un fouillis de dessins et de motifs, où règne la loufoquerie, l’inventif et le nostalgique. Enfin, le dernier définit une élégance à la fois moderne et classique, grâce à des silhouettes marquées et un design d’intérieur clair mêlé à de beaux bois sombres, au cuir, au velours, au marbre.
Ces descriptions nous laissent toujours un peu interrogatifs quant à l’ésotérisme terminologique décrivant ces familles de tendances. Il n’en reste pas moins vrai que le résultat de leurs cogitations s’expose sur le salon et que le résultat esthétique est toujours heureux. Le succès de curiosité de la part des visiteurs en constitue la preuve la plus tangible. On ne se lasse jamais d’admirer l’harmonie des mises en forme et des couleurs. Bravo, les artistes.

20170613 Ambiente 5

Une autre idée des tendances

Nous nous sommes également essayés à ce petit jeu des tendances, en essayant de les regrouper en quatre familles en fonction de ce que nous avons vu. Il en ressort que quatre thèmes fédérateurs illustrent cette édition 2017 du salon Ambiente. Le premier nous l’avons appelé Ethique, et manifestement nous n’avons pas été les seuls, tant il est vrai que ce qualificatif est omniprésent dans la façon dont nos produits de grande consommation sont conçus, pensés et créés en fonction de ce critère toujours plus présent dans notre quotidien. Le second nous l’avons nommé Ethnique, tant l’identité des produits est revendiquée avec force surtout ceux produits par les nouveaux pays émergents. Le troisième, nous le qualifions de technique, tant il est vrai que la technique voire la technologie est omniprésente dans nos vies, notamment avec l’avènement de la connectivité. Le quatrième et dernier nous ne surnommons Pratique, conséquence du précédent. Le consommateur souhaite des produits à valeur technologique ajoutée, mais surtout et d’abord pratiques à utiliser.
En schématisant, selon notre vision de l’offre extraordinairement large d’Ambiente, nous les deux premiers thèmes s’adaptent de préférence au secteur Living, avec l’arrivée massive de meubles issus de matériaux recyclés, et la montée en puissance d’articles de décorations exotiques venus de tous les coins de la planète. Pour les deux suivants, nous les attribuons au secteur Dining avec des produits de cuisine et un Petit électroménager toujours plus sophistiqués sur le plan technique, mais en même temps toujours plus efficaces et simples dans leur fonctionnement.
Quoi qu’il en soit, avec de telles statistiques c’est donc une nouvelle démonstration de force de la part de Messe Francfort à laquelle nous avons assisté lors de notre visite sur le salon Ambiente. Une force tranquille, sereine, que rien ne semble pouvoir altérer.
Le phénomène dure depuis le moyen âge et tout laisse à penser qu’il semble bien parti pour un nouveau millénaire.