20170726 b2b habitat

Bau 2017 - Architecture et matériaux de construction : Incontournable dans le bricolage !

Écrit par Renaud Parquet Le 13 juin 2017. Rubrique Europe

20170613 Bau 1

Durant une semaine, le salon du Bau a réuni dans 12 halls la majorité des acteurs du bâtiment. Un moment rare, car le salon n’a lieu que tous les deux ans. Une fois encore, l’événement a marqué les esprits, par son gigantisme, sa richesse, son fourmillement de produits innovants, et l’organisation orchestrée magistralement. Un moment devenu incontournable pour se rendre visible aux yeux du monde.

Le phare mondial du bricolage. Ce pourrait être la dénomination du Salon Bau de Munich tant il impressionne par sa taille, et le volume d’affaires, d’ailleurs inquantifiable, qui y est réalisé. Organisé tous les deux ans, le salon accueille la majorité des industriels spécialisés dans l’univers de la construction, du bâtiment et du bricolage font le déplacement. « Nous participons pour la première fois à cet événement dont nous avions déjà entendu parler préalablement. Reconnaissons qu’il impressionne par sa taille et son visitorat, explique Margaux Vandecasteel, (ci-dessous) la Chargée de développement pour la maison belge Vandecasteele Houtimport, spécialisée dans l’importation de bois, destiné à la production de terrasses, construction, cabanes de jardin et brises vues. Nous souhaitions nous rendre vraiment visibles au niveau international, et compte tenu de la qualité des visiteurs venus du monde entier, nous pouvons dire que le bilan est très positif ». Et la satisfaction et la motivation deviendraient presque une rengaine ! Tous les fabricants présents n’aspirent qu’à une seule chose, être vus du monde entier. Rares sont ceux, pour ne pas dire inexistants, qui ont émis, dans les rencontres faites par Bricomag, le moindre doute sur la qualité des visites. Au total 2120 exposants de 45 pays avaient monté un stand dans l’un des douze halls du parc des expositions de Munich. Sur les 200 000 visiteurs, 80 000 étaient extérieurs à l’Allemagne. Des données en hausse par rapport à la dernière édition du Bau en 2015. A noter également, que les trois pays, hors Union européenne, présents sur les marches du podium sont la Russie (2500 visiteurs), la Turquie avec 3716 personnes, et la Chine avec 2096. En Europe, outre l’Allemagne, pays hôte, l’Autriche, la Suisse, et l’Italie restent en tête. La France a hélas brillé par son absence remarquée sur les stands, puisque seulement 17 fabricants avaient fait le déplacement. Le visitorat français n’était pas exceptionnel, même si ce dernier reste dans la moyenne avec un peu plus de 1500 visiteurs hexagonaux. « Nous nous étonnons toujours un peu de la faible présence française, explique Mirko Arend, le Directeur du salon. Peut-être y a-t-il un effet Batimat ? Car nos salons se tiennent la même année ». Outre la présence en nombre de la majorité des secteurs de la construction, le Bau de Munich sert également de catalyseur d’idée et d’inspiration. Durant une nuit, le salon organise avec la ville, des visites guidées et gratuites dans près de 70 monuments munichois pour y déceler les astuces ou originalités des architectes. 35 000 personnes se sont laissées conduire dans les rues de la ville. « Nous sommes le salon de la construction, mais aussi des architectes venus du monde entier, pour découvrir les nombreuses innovations qui ont été mises en avant sur le salon. J’aime bien prendre une image éloquente pour définir nos secteurs. Prenez une maison secouez-la, tout ce qui reste en l’état nous concerne », note en substance le Directeur du BAU.

20170613 Bau 2

Un salon qualifié

« Nous participons pour la troisième fois au Bau, nous sommes absolument contents de ce salon. Nous avons rencontré beaucoup de personnes et des contacts qualifiés », explique Judith Vich, Chargée de marketing chez Velcro, une entreprise spécialisée dans le bricolage et la construction. Le Bau, fort de ses qualités professionnelles, draine une majorité de prescripteurs, c’est la raison pour laquelle un grand nombre d’exposants se montrent satisfaits. Les décideurs se rendent sur le Bau, car ils ont un accès direct aux innovations.  « J’en suis à la quatrième édition du Bau, explique Mirko Arend, le Directeur du salon. En 2015, certains halls étaient bondés d’autres non. Il a fallu revoir l’organisation et la répartition, pour optimiser la circulation et les échanges entre professionnels. Mais, le succès de ce salon n’est pas uniquement lié à l’organisation. En me promenant dans les allées, je me suis aperçu que les exposants avaient réellement joué le jeu de la foire. Des stands magnifiques, un accueil clientèle soigné avec des visites guidées… cela faisait vraiment plaisir à voir ». Et pour accroitre les chances de rencontrer les personnes idoines au bon moment, le salon a décidé de consacrer les trois premiers jours de l’exposition aux affaires commerciales internationales, et les derniers jours au marché allemand. Tecsom vient à chaque édition sur le salon, car le fabricant de tapis ardennais réalise plus de 55 % de son chiffre d’affaires à l’export. « Il nous est difficile de manquer ce salon », explique-t-on du côté du marketing.

La tenue biennale du salon renforce sa notoriété.
La prochaine édition aura lieu le 14 janvier 2019.