20170726 b2b habitat

20170927 paysalia

Salon Tendence Francfort 2017 : Retour en force

Écrit par Administrator Le 18 octobre 2017. Rubrique Europe

20171018 Tendence Francfort 1

Il faut bien l’avouer, nous étions sceptiques, plus que sceptiques même, quant au succès du salon Tendence nouvelle formule qui manifestement se cherchait ses dernières années. Ses changements de dates tendaient notamment à prouver ses difficultés existentielles, lesquelles se traduisaient par une lente érosion, aussi bien en nombre de visiteurs que d’exposants. Quelle ne fut donc pas notre surprise d’avoir pu assister à une vraie forme de renaissance.

Le terme n’est pour autant pas trop fort, si l’on considère cette édition 2017, métamorphosée à bien des égards et en tous points réussie, dans son concept. La profondeur et l’étendue d’une offre dynamisée grâce aux exposants ont très largement contribué à la réussite de la foire. En répondant tout d’abord massivement présent par rapport à l’édition de l’an passé, et surtout en mettant en scène leurs nouveautés et innovations, en s’adaptant remarquablement aux nouveaux concepts qui ont présidé à ce renouveau magistral. C’est ainsi qu’en termes quantitatifs, les exposants, venus de 54 pays, se sont comptés au nombre de 1 125, à comparer aux 955 entreprises présentes, l’an dernier. Néanmoins, connaissant les exigences des organisateurs à l’égard de l’internationalité de ses plateformes, il était clair que les résultats dans le domaine du visitorat venu de l’étranger étaient scrutés avec beaucoup d’attention. Pour cette édition que nous qualifierons du renouveau, le pourcentage d’acheteurs internationaux s’est élevé à 17 %. Si la Suisse, la France, les Pays-Bas, l’Autriche, l’Italie, la Belgique, la Pologne, accompagnées d’une belle progression de la Grande-Bretagne ont sans surprise figuré dans le peloton de tête, il est à noter cependant, une présence conséquente des acheteurs japonais, une fois n’est pas vraiment coutume, lorsque l’on connaît les réticences des acheteurs de l’Empire du Soleil levant à effectuer de longs déplacements sur les événements internationaux. Il n’en reste pas moins vrai que ceux-ci, sont cependant fort sensibles, à la qualité globale de l’offre d’une plateforme lorsqu’ils se déplacent. A cet effet, le savoir-faire allemand, le haut niveau des produits proposés sur Tendence nouvelle formule, a probablement constitué une motivation essentielle, à leur désir de visite sur le salon. Cet exemple est en tout cas moins anecdotique qu’il n’y paraît. La présence nipponne constituait un gage de qualité de l’offre francfortoise. Ceci valait bien quelques lignes. A noter aussi dans le peloton de tête, la désormais inévitable Chine, et ses acheteurs toujours plus exigeants. Faut-il cependant s’en étonner, lorsque l’on connaît la soif inextinguible de consommation de produits haut de gamme, des classes moyennes de l’Empire du Milieu. Enfin, les équipes Messe francfort ont aussi été agréablement surprises d’une forte hausse des visiteurs venus des pays de l’Est, avec la Russie en tête, mais aussi la Tchéquie, et la Slovaquie, sans oublier la Pologne déjà citée plus haut. Ceci marque-t-il un grand tournant et surtout un grand retour du géant venu du froid, après un long temps d’absence sur les salons en raison des circonstances géopolitiques de ces dernières années ? Il faut en tout cas l’espérer pour la bonne tenue du commerce mondial. Cela étant, et connaissant le degré d’exigence des équipes Messe Francfort dans le domaine, le niveau d’internationalité, doit encore progresser. Fort de ces statistiques encourageantes, il possède une belle marge de progression, grâce notamment à cette répartition géographique élargie. Ceci prouve en effet que le développement du salon n’est pas uniquement tributaire du visitorat venu essentiellement des pays européens limitrophes. Il existe donc, un vrai vivier international conséquent. En tout cas et pour en revenir et en finir avec ce potentiel, il est clair que si ce chiffre est encore modeste, eu égard à la puissance du grand frère Ambiente, il est porteur de bien des espoirs.

Changements en profondeur

Il n’en reste cependant pas moins vrai qu’avec 20 000 entrées, le nombre de visiteurs n’a pas progressé de façon spectaculaire, comme ce rendez-vous l’aurait mérité, tant les organisateurs n’ont pas ménagé leurs efforts, pour rendre les 92 000 m2 du salon attractifs. En effet, ils n’ont pas uniquement spéculé sur un simple changement de date, pari quelque part trop pas assez mobilisateur et quelque peu hasardeux. Ceux-ci ont avant tout, relancé une plateforme, via un élargissement de l’offre, avec la présence de nouveaux segments comme les textiles d’intérieur, les plantes en pot ou encore les accessoires et le mobilier de jardin, accompagnés surtout de nouvelles animations d’importance. Cependant et pour revenir au changement de dates, le salon étant avancé de deux mois par rapport à l’an passé, celui-ci a permis une couverture calendaire qui permettait aux exposants et acheteurs des secteurs du commerce à gros volume d’échanger à propos de gammes de produits, couvrant la saison automne/hiver 2017, mais également de présenter pour les uns et découvrir pour les seconds, des nouveautés et innovations spécialement signalées pour le printemps/été 2018. A noter aussi que le phénomène a également profité aux acheteurs européens. Toujours est-il que Tendence, peu à peu, se positionne comme une plateforme proposant une offre annualisée, venant encore un peu mieux en complément d’Ambiente. Ceci démontre qu’en Allemagne, terre historique de foires et salons depuis le moyen âge, tout changement de dates, n’est donc jamais le fait du hasard, et encore moins chez Messe Francfort, très attaché à son enracinement culturel, non pas pour le folklore, mais pour l’efficacité avant tout. N’oublions jamais que ces salons modernes, sont les héritiers des grandes foires commerciales, lesquelles ont fait leurs preuves au fil des siècles. Tendence, s’inscrit bien évidemment dans cette mouvance, dans ce cheminement historique et dans cette tradition. Il est donc hors de question de faire n’importe quoi, et surtout de modifier des dates au gré des humeurs du moment. Toutefois, les organisateurs conscients que l’impact de changement de dates ne constitue pas un argument suffisant à lui seul ne misent uniquement sur cet aspect pour dynamiser leurs foires et plateformes lorsqu’elles en ont besoin. Elles y ajoutent d’autres arguments de poids, en concertation avec les exposants, comme toujours. C’est donc à ce régime qu’a été soumis ce salon Tendence 2017, new-look. Et force est de reconnaître que Messe Francfort, n’a pas ménagé ses efforts, en multipliant les nouveautés en matière de mise en scène et d’animations. Citons surtout celle qui se nommait le “Concept store” et surtout le programme destiné au commerce spécialisé nommé “Tendence Impulse”.

Y voir plus clair

Mais que se cachait donc derrière ces deux anglicismes un peu vagues. En ce qui concerne le premier, en l’occurrence, le concept store, ce terme un peu vague, regroupe selon la terminologie des organisateurs, une stratégie simple. Il s’agit de rendre le magasin attrayant, et susciter sans cesse la curiosité du client, afin de l’inciter à procéder à l‘acte d’achat, constituant ainsi une véritable alternative au shopping en ligne. Ceci passe ainsi, par le plaisir du toucher, le plaisir visuel, via des mises en scène spécifiques. Ce principe s’applique en priorité aux petits commerces, afin de les rendre plus rapidement réactifs aux besoins et demandes de leur clientèle, grâce notamment à une grande souplesse, une véritable capacité d’adaptation créative, et par conséquent un véritable pouvoir d’attraction et de séduction face à aux choix gigantesques, mais déshumanisés proposés par la toile. C’est donc à l’attention de ces petits détaillants qui font quoiqu’on en dise, la vie de nos cités et centres-ville, que Messe Francfort a créé un espace spécifique dédié au phénomène de concept store  .Ainsi les domaines thématiques nommés “Cool Materials” et “Mix of fun”, ont permis de comprendre comment une surface de vente traditionnelle peut se transformer en concept store. A cet effet, les visiteurs ont ainsi pu bénéficier de conseils venus de professionnels de haut vol, comme Claudia Hain, spécialiste des accessoires, d’intérieur et de life style, laquelle est avec son “laboratoire de l’audace” considérée comme une experte unanimement reconnue. « Un concept store performant s’oriente sur les préférences, les centres d’intérêt et les perspectives de son groupe cible le plus important. Tout ce qui plait y est permis, mais l’assortiment doit posséder un thème aisément discernable, y compris les moments créant la surprise », déclare-t-elle. En réalité et en termes plus prosaïques, il s’agit pour le magasin d’identifier les besoins, et surtout les envies de sa clientèle captive ciblée, de les mettre en scène, avec audace et de mettre à sa disposition tout un choix disponible, immédiatement, afin de lui permettre d’assouvir la pulsion d’achat suscitée. Pour mieux permettre au détaillant de comprendre et d’intégrer cette idée de concept store, des visites commentées étaient organisées, ou chacun pouvait s’exprimer librement.

20171018 Tendence Francfort 2

L’autre grand point d’animation nommé Impulse, by Tendence s’était donnée pour mission ambitieuse de réinventer le shopping et l’idée de fidélisation de la clientèle. Naguère, la réussite ou l’échec des magasins de détail dépendait de la variété de leur offre et de leur positionnement en termes de prix. Aujourd’hui les paramètres de la réussite sont sensiblement plus complexes, à cause de la présence d’Internet, et des exigences toujours plus élevées des consommateurs, notamment en termes de rapidité de livraison, domaine où l’imagination des pure players est sans limites. Il va donc sans dire que pour les commerçants indépendants, la bataille est rude. C’est pour mieux contribuer au soutien des détaillants qu’Impulse By Tendence a été créée et a constitué à notre avis, au-delà de l’offre très conséquente du salon, l’élément clé de cette édition 2017 en termes d’animation évènementielle. La présentation, les opérations clients, la fidélisation, les technologies d’avenir constituent autant de Challenges auxquels ceux-ci doivent faire face. C’est à leur intention que cet espace a été créé. A cet effet et pour plus de clarté, il était articulé selon quatre éléments. Le premier se nommait Impulse.pos. S’y trouvaient divers éléments thématiques, montrant de manière concrète comment mettre en application dans les magasins, les idées de décoration et les zones évènementielles destinées, selon les termes des organisateurs, à “éveiller les besoins”. Avec Impulse.tool, l’événement et la communication se rejoignent. Il s’agit donc de savoir utiliser au mieux l’outil web, afin de dialoguer avec les fournisseurs et fabricants, se tenir informés des nouveautés et de leur actualité, mais aussi d’échanger avec les clients via les forums, réseaux sociaux, etc. Messe Francfort appelle ceci créer du lien. Avec le troisième thème nommé “Impulse. Exclusive” le sous-titre est plus énigmatique, puisque l’on parle “d’exprimer son estime”. En réalité, il s’agissait d’un moment de convivialité avec la rencontre entre des cuisiniers vedettes appelés à juger des plats culinaires préparés de manière exclusive pour les visiteurs de Tendence invités par les exposants participant à Impulse. Enfin et pour refermer cette quadrilogie, “Impulse Vision” présentait les dernières innovations technologiques, les tendances des marchés, les campagnes publicitaires, les stratégies de communication. En conclusion de ces animations, laissons la parole à Philip Ferger commissaire de la foire internationale des biens de consommation « Nous aidons le commerce de détail à rendre ses produits attirants pour les consommateurs. Les évènements et mises en scène constituent les éléments clés incitant le consommateur à revenir dans le magasin ».
On l’aura donc bien compris. Au-delà d’une offre très élargie, remarquablement mise en scène l’objectif majeur de l’édition 2017 du salon Tendence aura été de faire comprendre tant aux visiteurs qu’aux exposants que des enjeux majeurs, et des bouleversements de grande envergure se profilent dans la totalité de l’univers du commerce des produits de grande consommation. Ces transformations majeures s’adressaient ici, à Francfort, aux professionnels de la décoration, de l’aménagement intérieur, des articles cadeaux, des bijoux, des articles de fête, des accessoires de mode, des arts de la table, des textiles de maison, des produits de plein air, de l’univers des plantes et fleurs. Une offre en tous points similaire, à Ambiente, dont ce rendez-vous de juin se définit comme son pendant destiné aux commandes de fin d’année et du premier semestre à venir. Cette nouvelle formule est une indéniable réussite et marque son grand retour au premier plan.

20170921 womansgarden