20170726 b2b habitat

20170927 paysalia

Sévéa vegetaux : Villaverde lève le voile sur 2018

Le 31 octobre 2017. Rubrique France

20171031 Sevea 1

Quelques mois avant les fêtes, les nouvelles tendances du printemps prochain ont été présentées et mises à la disposition, par l’équipe de la Centrale, pour les enseignes Villaverde, venues nombreuses pour s’emparer des tendances et du référencement pour le printemps prochain.

Les équipes de la Centrale proposent des thématiques clefs en main au magasin. « Nous travaillons avec les fournisseurs sur des thématiques que nous sourçons en amont », explique Antoine Alvarez, Chef de produit Végétal Intérieur et Fleuristerie. Une période d’étude durant laquelle, les équipes décryptent les tendances déco, afin de proposer, pour le printemps prochain, des articles qui séduiront les clients. Sur les différents stands, nous remarquons que les terrariums et verreries prennent une place particulière, ce que nous confirme Antoine Alvarez. « Ils font partie des tendances que nous avons décelées avec, entre autres, les plantes suspendues qui rencontrent elles aussi un franc succès ». Les plantes faciles d'entretien sont également très prisées. Le cactus et la plante grasse sont des plantes qui demandent peu d’eau, comme l’explique Antoine Alvarez. La plante grasse est un marché qui explose, poursuit-il en parlant d’une « progression à deux chiffres sur ces marchés ». La facilité d'entretien en est la principale raison. Nous assistons également au retour de la plante verte. « Dans l’univers de la décoration, la tendance rétro fait son grand retour et avec elle, la classique plante verte », affirme Benoît Hue, Agent Commercial France chez Profitplant. En plus d’être faciles d’entretien, les plantes constituent un véritable élément de décoration que nous retrouvons même dans les catalogues de mode.

Inspirer les clients en théâtralisant les points de vente

Les clients doivent pouvoir visualiser les plantes dans leur intérieur, et pour faciliter cette projection, les équipes de la Centrale et les fournisseurs travaillent sur des mises en scène. Ces ambiances se veulent tendance et inspirantes, afin de susciter l’envie chez les clients. Les produits sont mis en scène sur le mobilier identitaire du nouveau concept VillaVerde. « L’objectif pour nous est de fournir un service clef en main aux magasins, afin qu’ils puissent théâtraliser leur jardinerie », déclare Antoine Alvarez. Nos supports de communication sont personnalisés pour relayer notre travail jusqu’au consommateur final. Cela donne des idées et dans le même temps, donne envie aux clients. Antoine Alvarez explique ensuite que, dans le cadre du nouveau concept VillaVerde, les équipes de la Centrale ont approfondi les techniques de cross-merchandising, en élaborant des associations entre le contenant et le contenu, afin de montrer aux magasins comment optimiser leurs implantations. « Il s’agit d’une technique qui suggère une association aux clients et c’est aussi une importante valeur ajoutée pour la plante », ajoute-t-il. Les différentes fêtes sont elles aussi exploitées. La Saint-Valentin, la Fête des Mères et, de plus en plus, la Fête des Grands-Mères, sont des moments propices à l’achat de nouvelles plantes. Lors de ces événements, l’orchidée reste le best-seller, nous explique le Chef de produit. Pour innover, tout en restant sur cette tendance, les fournisseurs proposent de nouvelles formes (cascades, arceau, spirale…).

Mieux consommer et jardiner autrement

Dans l’univers du jardin, la tendance majeure, qui persiste depuis quelques années, est la consommation responsable. En effet, le « jardiner propre et bio » séduit de plus en plus de nouveaux adeptes. Cette démarche s’inscrit dans une tendance globale de respect de l’environnement, mais aussi de recherche du bien-être. Xavier Murat, Chef de Marché Pôle jardin a présenté l’intégralité du référencement pour le printemps 2018, ainsi que les axes de stratégies dans le positionnement. « Nous présentons à nos clients, à travers le merchandising et à travers l'offre produit, d'autres façons de consommer », a-t-il exprimé. Les équipes de la Centrale ont travaillé dans ce sens, afin de proposer une nouvelle façon de consommer avec, par exemple, les produits régionaux, économes en eau, mais également des produits phytosanitaires propres ainsi que des engrais naturels. Les produits prêts à poser de la partie balcon-terrasse, mais aussi de l'ensemble du jardin sont également fortement plébiscités. Aujourd’hui, le marché du balcon-terrasse représente un gros tiers du marché global du végétal. Il est en forte progression, selon Xavier Murat.
Loïc Bally, Chef de produits Inertes témoigne également de cette nouvelle volonté des consommateurs de mieux consommer qui se retrouve aussi dans son segment. La législation vient asseoir ce constat. En effet, le Sénat a adopté la loi Labbé qui interdit l’utilisation des produits de synthèse par les personnes publiques et les particuliers. Cette loi, défendue par le sénateur écologiste Joël Labbé, s’appuie sur les études qui démontrent que les pesticides sont nocifs pour la biodiversité, notamment la santé et l’environnement. Depuis janvier 2017, les collectivités ne sont plus autorisées à utiliser des produits phytosanitaires. Les jardiniers amateurs ont, quant à eux, jusqu’en janvier 2019 pour trouver des alternatives naturelles. Un second amendement stipule que ces ventes doivent être encadrées en interdisant la vente en libre-service des pesticides. Cette mesure est déjà appliquée dans les magasins de Villaverde où des vitrines ont été installées, pour encadrer la vente de ces produits. L'efficacité sera alors le nouvel enjeu, comme l’explique Loïc Bally. Les industriels vont investir en R&D pour fournir des solutions efficaces et naturelles aux consommateurs finaux. Les fabricants vont devoir « trouver des palliatifs aux chiffres d'affaires du chimique, qui est très important, pour le remplacer par des produits naturels », ajoute-t-il. Le principal enjeu, c’est qu’il existe énormément de solutions de traitement naturel, en fongicide ou en insecticide, mais encore trop peu en désherbage, nous explique Loïc Bally. « Le désherbage total n’est pas encore assez efficace sur le long terme et il n’y a pas de désherbant sélectif », reprend le Chef de produits Inerte. Les enseignes Villaverde préparent l’arrivée des nouveaux référencements, « comme c’est déjà le cas depuis un an dans nos magasins », ajoute le Chef de produits. La décoration extérieure est aussi en croissance. Ce sont les articles Made in France qui « tirent leur épingle du jeu », commente Loïc Bally. Pour mettre en avant ces éléments de décoration, les équipes ont mis en place, dans les magasins, un parcours client avec « des zones inspirationnelles », pour que le client se projette. L’équipe de Sévéa a levé le voile sur les tendances du printemps 2018. Les magasins sont mis en scène pour séduire et inspirer les clients, tout au long de leur parcours, au travers de zones inspirationnelles, modernes et tendance. Les consommateurs soucieux de leur consommation seront tentés par les solutions pertinentes pour jardiner autrement.•

20170921 womansgarden