20180605 taiwan
20180521 CIHS Shanghai
20180410 bricoscopie logo 20180410 jardiscopie logo 20180410 negocescopie logo

Paris Animal Show : Le Paris Animal Expo a aiguisé ses griffes

Écrit par Jeffrey Bevilacqua Le 5 mars 2018. Rubrique France

20180305 expozoo 1

Pour la 3e fois, le Paris Animal Show met les animaux à l’honneur. Du 12 au 14 janvier, à Paris, les professionnels et les passionnés d’animaux se sont donné rendez-vous. De quoi donner un aperçu d’un marché en pleine expansion et évolution.

Les Français et les animaux ne sont pas comme chiens et chats : ils sont faits pour s’entendre. En France, les animaux domestiques continuent de séduire, puisque plus d’un foyer sur deux possède un animal. Le Paris Animal Show était donc autant ouvert au grand public qu’aux professionnels du marché animalier. Du 12 au 14 janvier 2018, à Paris Expo – Porte de Versailles, se tenait le salon dédié aux petites (ou moins petites) bêtes de notre quotidien.
La première journée de l’événement, celle du vendredi, était consacrée aux professionnels du marché. La centaine d’exposants a pu rencontrer, discuter et négocier avec les 2 000 professionnels, venus à leur rencontre. Les 500 marques ont représenté tous les secteurs, du service à l’alimentation, en passant par l’hygiène et la santé.
De plus, cette 3e édition du salon a continué de s’internationaliser, puisque de nombreux pays européens (Allemagne, Angleterre, Italie…) ont fait le déplacement, mais pas que. En effet, le salon parisien est en train de devenir un rendez-vous mondial. Des représentants chinois, japonais, congolais et canadiens se sont notamment déplacés jusqu’à la Porte de Versailles pour rencontrer les exposants, qui sont venus avec leurs produits et leurs innovations. D’ailleurs, un espace Tomorrow, entièrement dédié aux dernières innovations, a accueilli des experts venus discuter, lors de tables rondes, de leur métier et de leur marché.

Un marché de plus de quatre milliards d’euros

Ces innovations sont le moteur de ce marché, toujours aussi porteur. Les Français aiment les animaux et aiment prendre soin d’eux. Sans surprise, ce sont les chats et les chiens qui sont les plus prisés. En effet, 42 % des foyers français possèdent au moins un chien ou un chat. À eux deux, ces animaux représentent 84 % du marché global. D’après PromoJardin, les foyers dépensent en moyenne 236 euros par an pour un chien et 144 euros par an pour un chat. Or, toujours d’après PromoJardin, plus de sept millions de chiens et 13 millions de chats sont en France.
Pourtant, ce ne sont pas ces animaux domestiques qui sont le plus représentés, puisque l’association estime qu’il y a plus de 32 millions de poissons “domestiques” en France. Les dépenses pour un poisson ne sont cependant pas les mêmes que pour un chien.
Étant donné qu’un foyer sur cinq en France possède plus d’un animal, le marché est à son paroxysme. Sur les dix dernières années, il a connu une augmentation de 50 %, pour atteindre, en 2016, selon PromoJardin, 4,559 milliards d’euros. L’année 2016 avait d’ailleurs généré une croissance de 4,3 % sur le marché global et de 2,9 % sur le marché de l’animal de compagnie. Cela s’explique par la part très importante de l’alimentation dans le budget annuel pour un animal de compagnie, mais également la part de la santé, qui continue d’augmenter (52 % des Français dépensent plus de 500 € pour la santé de leur animal).

Les maîtres au petit soin

Si le chien est le meilleur ami de l’Homme, les animaux ont certaines similitudes avec les Français. En effet, le marché animalier ressemble de plus au plus aux autres marchés. Les animaux prennent de plus en plus soin d’eux et font plus attention à leur bien-être. Au même titre que pour leur propre alimentation, les propriétaires d’animaux font attention à ce qu’ils mettent dans une gamelle. 45 % privilégient des ingrédients spécifiques pour la santé de leurs chats. Le bio et les insectes sont de nouvelles tendances.
Pourtant, plus de 40 % des chiens et des chats sont en surpoids. Ainsi, des services de santé pour animaux se développent, comme des spas ou des centres de rééducation fonctionnelle et de remise en forme. Les maitres peuvent aussi profiter des différents services que proposent les professionnels du marché animalier : des chauffeurs privés, des complexes hôteliers et même des sites de rencontres.

De nouveaux services pour animaux

Le marché des animaux n’échappe pas à la digitalisation. Celui-ci est également en plein bouleversement, entre pure players et innovations technologiques. Ces dernières sont nombreuses et ont été présentées au Paris Animal Expo. La boîte à musique revient notamment à la mode dans l’accompagnement des animaux, surtout des chiens. Créée par un guitariste, elle offre des mélodies à fréquences adaptées aux animaux, pour les calmer en cas de peur, d’anxiété, de stress ou de problèmes comportementaux.
Les foyers des Français sont de plus en plus connectés. Leurs animaux également. Aujourd’hui les gamelles sont connectées afin de réguler l’alimentation (gestion des portions ou heures où l’animal mange). Certaines gamelles sont même équipées de la reconnaissance faciale, afin de permettre de gérer plusieurs animaux en même temps.
Dernière tendance de plus en plus répandue : le collier connecté. Via son smartphone, il permet de suivre en temps réel son animal. Le collier peut le géolocaliser, communiquer sur son humeur ou sa forme. Il est également équipé d’un micro, qui permet aux maîtres de parler avec le chien à distance. Certains colliers connectés vont plus loin, en captant les signes vitaux et en alertant le propriétaire en cas de problème grave.

Les animaux stars du salon

Les animaux sont également connectés sur les réseaux sociaux. Bien sûr, ils n’utilisent pas leurs pattes pour naviguer sur Facebook ou Twitter, leurs maîtres le font pour eux. Certains animaux sont devenus de réelles stars du web. Par exemple, le renard Juniper est probablement le plus connu des animaux d’internet. Son compte Instagram (réseau social de partage de photos) est suivi par plus de 2,2 millions d’abonnés. Le Paris Animal Show a eu son lot d’animaux stars, puisqu’il a accueilli MJ The Beagle, un chien comptant plus de 104 000 followers ou Malcom The Akita, suivi par 42 600 followers.
Comme sur le web, les animaux ont été les stars du salon. 61 races de chats étaient présentes, un village de chiens de race a rassemblé plus de 500 chiens, et des animaux comme un Savannah (un chat de grande taille croisé entre un serval et un chat domestique), un Sphynx (chat sans poil) ou encore un Eurasien (chien considéré comme le “chien parfait”) étaient présents. D’ailleurs, des concours et des défilés ont été organisés afin de mettre les animaux en valeur.
Au final, cette édition 2018 a rassemblé plus de 35 000 visiteurs, professionnels ou amateurs d’animaux en tout genre. Face à un marché qui ne cesse de murir et de se développer, l’édition 2019 devrait continuer d’évoluer. Tout comme le marché.•