20190107 welcome
20181030 interzun guangzhou
20180410 bricoscopie logo 20180410 jardiscopie logo 20180410 negocescopie logo

Electric Days : Un pas de plus pour l’énergie du futur

Écrit par Juliette Vignaud Le 10 janvier 2019. Rubrique France

20190110 electricdays

Les Electric Days, trois jours dédiés à l’innovation électrique, se sont tenus du 9 au 11 octobre dernier. La Grande Halle de la Villette a rassemblé 350 experts, autour de quatre thèmes majeurs : Smart City, Smart Home, Smart Business et Low Carbon Generation.

Pour la deuxième année consécutive, les Electric Days d’EDF ont eu lieu, du 9 au 11 octobre, à la Grande Halle de la Villette. Ces trois journées sont dédiées à l’Innovation et ont mobilisé près de 350 experts du groupe et de ses partenaires, pour présenter les solutions de demain. Lors de cette édition 2018, 10 000 visiteurs se sont déplacés pour assister à plus de 100 live sessions, sur quatre thématiques majeures : Low Carbon Generation, Smart City, Smart Business et Smart Home mettant en scène les innovations sous forme d’expériences et de démonstrations.

La maison intelligente

Pepper et tous ses amis robots accueillent les participants chaleureusement : “Bienvenue aux Electric Days”. Après une présentation du salon, un quiz spécial énergie et un blind test musical, il est temps de découvrir les thèmes de ces trois journées à La Villette et, notamment, les innovations électriques de la catégorie Smart Home. Ce sont les stands, en orange, qui présentent les dernières innovations d’EDF, en lien avec l’habitat connecté.
Le but des exposants est de présenter des solutions pour avoir une maison intelligente, consommant moins et mieux. Ainsi, pour réduire les dépenses énergétiques, plusieurs solutions ont été présentées avec, par exemple, un “afficheur énergétique”. C’est un dispositif connecté au compteur Linky qui indique, en temps réel, la consommation d’électricité et son coût en euros. Ou encore, “le solaire en réalité augmenté” qui permet de visualiser et dimensionner une installation photovoltaïque pour aider le consommateur avant l’installation.
Parmi les 24 innovations du pavillon Smart Home, se trouve aussi l’application SnapWatt. Elle scanne les objets, afin d’obtenir leur impact énergétique, et donne des conseils écologiques et économiques. Du côté des applications, toujours, Diag Energy 3D, qui utilise la réalité virtuelle. Elle détecte les points faibles du logement, à partir d’une simulation thermique, pour optimiser sa rénovation.
La plateforme d’EDF, Electriscore, a également été présentée. Elle correspond à une grille d’évaluation énergétique et d’aide à l’achat d’appareils électroménagers.
Certains ont présenté des solutions adaptables aux anciens appareils. C’est le cas, notamment, de B-Check, projet incubé en Belgique par EDF Luminus. Cette solution se connecte aux anciennes chaudières à gaz – 85 % des consommateurs possèdent ce type de chaudières – et détecte les problèmes afin de réaliser des opérations de maintenance, par téléphone ou sur place, si c’est nécessaire.

Une journée pour les grands et les petits

Toujours dans l’idée d’améliorer le confort, mais également dans un but de sécurité, plusieurs innovations ont été présentées, à destination des séniors. Par exemple, Howz, présent sur le marché anglais, fonctionne à l’aide de capteurs, et mesure chaque mouvement électrique, de l’utilisation de la bouilloire à 7 h 52 jusqu’à l’ouverture de la porte d’entrée à 8 h 29, afin de détecter des changements routiniers chez les séniors. Dans la même optique, Mes Parents & Moi analyse leur routine électrique, mais de manière moins intrusive : les pics d’électricité correspondent seulement aux horaires de lever et coucher, et détectent les pannes des appareils.
Si les personnes âgées sont une cible pour les maisons connectées, les jeunes sont peut-être les futurs ingénieurs qui développeront ces nouvelles solutions. C’est pourquoi 180 lycéens professionnels et de CFA ont été conviés à l’EDF Discovery Lab, pour échanger autour d’animations innovantes. Des jeunes du conseil municipal d’une commune d’Ile de France ont également débattu sur les sujets de la mobilité électrique et des énergies renouvelables.
Enfin, les Electric Days étaient l’occasion de récompenser cinq start-ups par le prix EDF Pulse. Sur 400 candidatures, 12 ont été sélectionnées lors du salon VivaTech et étaient présentes lors du salon. Au terme de la première journée, les noms des cinq lauréats ont été révélés. Dans la catégorie Smart City, HysiLabs, une réserve d’hydrogène alternative, a remporté le prix. Une tour de contrôle intelligente des contrats, Hyperlex, a été lauréate pour Smart Business tandis qu’un drone, sauveteur en mer, Helper Drone, dans la catégorie Health & Self. Un prix du public a également été décerné à Vitirover, une solution de désherbage robotisée. Enfin, dans la catégorie Smart Home, le vainqueur est un radiateur intelligent. Créé en juin 2016, Lancey Energy Storage a inventé des radiateurs intelligents qui stockent l’énergie pendant les heures creuses pour la restituer au réseau, au moment des pics de consommation, afin de réduire la facture énergétique. Chaque start-up remporte une dotation de 70 000 € et une campagne de communication grand public (radio, presse, web), pour accompagner son développement.
Cette seconde édition des Electric Days a été riche en innovations. Elle a permis à EDF d’offrir un tour d’horizon sur les ambitions du groupe, pour un avenir “électrique” et une transition énergétique.

20181210 aod1