20190410 diy summit

20180410 bricoscopie logo 20180410 jardiscopie logo 20180410 negocescopie logo

Expoprotection : Protection 2.0

Écrit par Juliette Vignaud Le 25 janvier 2019. Rubrique France

20190125 EXPOPROTECTION

Expoprotection, le salon de la prévention et de la gestion des risques, a tenu sa 27e édition, du 6 au 8 novembre dernier, à Paris Expo, Porte de Versailles. Plus de 20 000 visiteurs se sont déplacés afin de découvrir des solutions quant aux problématiques de santé, de sécurité et de sureté. Des solutions de plus en plus innovantes.

Le salon de la prévention et de la gestion des risques, Expoprotection, a pris ses quartiers à Paris Expo, Porte de Versailles, du 6 au 8 novembre dernier. 20 000 visiteurs étaient attendus pour échanger, avec les 785 exposants internationaux, autour des risques professionnels et industriels, de malveillance et d’incendie. 6 700 visiteurs uniques ont été recensés, en moyenne, par jour, soit une fréquentation stable par rapport à 2016 (- 0,2 %). Parmi eux, 17 % étaient étrangers et venaient, notamment, d’Italie, de Belgique, de Grande-Bretagne, d’Espagne et de Suisse.
Les visiteurs ont pu arpenter les allées afin de comprendre les évolutions du marché, d’identifier les bons partenaires et de sélectionner les solutions adaptées à leurs besoins actuels et futurs. « Ce salon est fait pour un responsable achat et/ou sécurité, il permet en effet de gagner du temps car il réunit un concentré, à la fois, d’expertises et d’innovations. Nous avons nous-même rencontré plus d’une centaine de clients et prospects de haut niveau, ce qui est remarquable », décrit Marc Pradal, Président directeur général de Kiplay.

Place aux innovations

Parmi les exposants, 300 innovations ont été présentées, en matière de produits, de solutions et de services. En effet, face à la révolution digitale actuelle, de nombreux exposants ont dévoilé des solutions réalisées à l’aide de l’intelligence artificielle, de la réalité augmentée, ou encore de la connectivité. Par exemple, Zhor Tech a proposé des chaussures de sécurité connectées.  La semelle intègre un accéléromètre, un gyroscope, et un capteur de pression, qui permettent d’identifier et de signaler les mauvaises postures de son utilisateur, une chute ou un risque de glissade. Les meilleures innovations ont été récompensées par les “Trophées Expoprotection“, un mois plus tôt. Dans la catégorie « Risques Malveillance et Incendie », le jury, composé d’experts, a décerné son trophée d’or à Scanforce, de Rostaing. C’est un détecteur de métaux miniaturisé, incorporé dans un gant ou un bracelet. Il s’agit d’un concept innovant, qui permet de signaler, discrètement, par vibration, la présence de métal lors de contrôles. Du côté de la catégorie « Risques Professionnels et Industriels », l’or a été attribué à Ultimate GX, de Cleanair. La marque a été primée pour sa tenue étanche, ventilée, à masque panoramique intégré, et à double surpression. C’est une vraie révolution respiratoire, dédiée au désamiantage.
Toujours dans cette lignée d’innovations, et fort des résultats atteints par les start-ups présentes lors de l’édition de 2016, le salon a recréé son espace dédié à la découverte de solutions inédites : le village de start-ups. Il permet aux visiteurs, et peut-être aux futurs investisseurs, de repérer les perles du secteur de la prévention des risques. Les visiteurs ont ainsi pu découvrir Jungle VR. Ce sont des formations, en réalité virtuelle, dans les domaines HSE* QSE** pour l’industrie et le BTP. Il y avait également un dispositif audio et vidéo, My Mental Energy, qui est une solution de coaching  pour gagner en vigilance et en bien-être. Exposer dans ce village est une grande opportunité pour les start-ups. Par exemple, la société Cerbair, participante lors de l’édition 2016, est, aujourd’hui leader français de la protection anti-drone. Elle vient de lever 1,5 million d’euros auprès d’investisseurs. De quoi propulser la commercialisation de ses solutions présentées, lors de l’édition 2016 du salon. Pendant ces trois journées, le salon a mis en exergue les grandes tendances du marché, où le digital prend une place prépondérante, et a tout mis en œuvre pour répondre aux préoccupations communes, en matière de sécurité. Dans deux ans, Expoprotection reviendra à Paris, et nous pouvons déjà nous attendre à ce que la gestion des risques soit encore plus digitalisée.•

*HSE : hygiène, sécurité et environnement.
**QSE : qualité, sécurité et environnement.