20190918 batimat
20190624 CIHS
20190528 bricoday
20180410 bricoscopie logo 20180410 jardiscopie logo 20180410 negocescopie logo

Carrefour des Partenaires 2019 : Un événement accélérateur de croissance…

Écrit par Laurent Feneau Le 21 février 2019. Rubrique France

20190221 Carrefour Partenaire

Le 16 et 17 janvier derniers, Montpellier accueillait au Parc Chanot le Carrefour des Partenaires, événement annuel organisé par France Matériaux. Un moment privilégié au cours duquel adhérents et fournisseurs se retrouvent pour parler affaires. Et une manifestation qui séduit toujours plus de monde chaque année. Pour cette 8e édition, pas moins de 680 visiteurs avaient répondu à l’appel…

Preuve que France Matériaux capitalise sur son action et son positionnement, la plupart des adhérents avaient effectivement fait le déplacement sur la cité Phocéenne. « C’est pour nous l’occasion de sortir de notre business habituel. En une seule journée, nous avons l’occasion de rencontrer nos fournisseurs d’une tout autre manière qu’à l’accoutumée et surtout de nouer de nouveaux contacts. Au final, on ressort de ce salon avec une immense fierté : celle d’appartenir à un grand groupe », confie ainsi tout sourire Laurent Martel, Dirigeant de Durand Matériaux.

Au plus près des adhérents !

L’édition 2019 du Carrefour des Partenaires fait également le plein d’exposants, soient plus de 150 fournisseurs clamant eux aussi haut et fort leur satisfaction. « Avec une convivialité et une proximité générant un dynamisme unique en termes de contacts, la manifestation a une culture propre. Les partenariats mis en place avec les adhérents génèrent un fort volume de commandes et donc un bon business pour Weber. Le niveau d’affaires de 2019 devrait ainsi être équivalent à celui de l’an dernier », commente pour sa part David Moncouyoux, Chef des ventes régional Weber. Même écho chez Sysco, où Patrick Bilbault, Directeur commercial, n’a pas hésité à installer de véritables linéaires sur son stand pour valoriser les nouveautés présentées. « Le salon permet d’avoir des contacts directs avec les adhérents que nous n’avons pas forcément l’occasion de rencontrer en dehors de la manifestation. Il offre par ailleurs la possibilité de mettre en avant les innovations et les produits susceptibles de simplifier le travail des artisans », explique ce dernier.
A noter également que le Carrefour des Partenaires accueille chaque année toujours plus de prestataires de services, le groupement souhaitant coller au plus près des besoins et attentes de ses adhérents. Aide juridique, assistance marketing, transmission d’entreprise ou encore digitalisation du point de vente, toutes les problématiques du moment sont prises en considération par France Matériaux. Sur le stand Solocal – partenaire de France Matériaux sur l’univers du commerce numérique – Fabien Baudot, Directeur de publicité PME/TPE, remarque le fort intérêt des adhérents venus se renseigner sur les solutions digitales pour booster leur commerce. « Nous apportons nos prestations digitales en centrale et en local. De la création de sites Internet au référencement sur nos propres médias (pages jaunes par exemple), en passant par des partenariats sur Facebook, tout est possible. Sans oublier le presence management avec des applications centralisées en un seul point d’accès permettant de diffuser du contenu sur tous les carrefours du web, le tout avec des retours sur investissements parfaitement quantifiables », détaille le représentant de la start-up. Et ça marche ! 80 % du réseau France Matériaux travaille déjà avec Solocal…

Le digital comme levier de croissance

Afin de permettre à ses adhérents de négocier le virage de la digitalisation sans dérapage aucun, le groupement s’est également adossé à Digipro, outil numérique leur permettant entre autres de mener des actions indépendamment du groupe. Celui-ci se présente sous la forme d’une base de données de 5 à 6 000 références à partir de laquelle les membres du réseau choisissent fournisseurs, articles, promotions, etc. « La base de données est alimentée par les fournisseurs. Il suffit ensuite à l’adhérent de choisir les références qu’il veut promouvoir pour telle ou telle opération, au gré de campagnes et documents chartés France Matériaux. Le système, également capable de mesurer en temps réel la fréquentation d’un point de vente, a déjà été adopté par un adhérent sur deux », explique Bernard Bilhac, Président de France Matériaux. Le groupement n’entend toutefois pas s’arrêter en si bon chemin. « Notre objectif est désormais d’utiliser davantage les réseaux sociaux, ceci afin que nos adhérents soient mieux repérés au niveau de leurs opérations commerciales », ajoute le numéro un du groupement.
Bref, France Matériaux met en place tout un ensemble d’outils, véritables leviers de croissance pour les adhérents. Outre les solutions digitales évoquées plus haut, les membres du réseau disposent également d’une grande flexibilité dans leur stratégie de référencement. Celle-ci se traduit par la liberté de choisir parmi les gammes proposées par Digipro mais aussi et surtout parmi les 500 000 références de la CNEM, centrale de référencement approvisionnant quelques 25 groupements indépendants et plus de 2 000 points de vente. La logistique constitue également l’une des principales forces du groupement sur laquelle les adhérents peuvent compter. A l’heure actuelle, deux plates-formes logistiques existent. Une dans l’Ain, à Bourg-en-Bresse. Une autre à Sète qui délivre l’ensemble de l’arc méditerranéen. Mais là aussi, le groupement entend aller plus loin… « Nous réfléchissions sur la manière d’accroitre la capacité logistique du groupe — notamment sur le couloir rhodanien — mais plutôt en optimisant la structure existante », poursuit Bernard Bilhac.

Des ambitions pour 2019

On l’aura compris, France Matériaux entend inscrire son développement dans la durée et même transformer l’essai en termes de transition écologique. Ainsi le réseau s’engage-t-il depuis plusieurs années avec GEO PLC pour soutenir les initiatives environnementales. « Certes, avoir des initiatives durables n’est pas toujours chose aisée pour un professionnel du bâtiment », reconnaît le président du groupement. Et d’ajouter, « il faut donc relancer la machine et initier une nouvelle dynamique ». France Matériaux — et l’ensemble des professionnels du bâtiment — devraient être aidés dans ce sens par les récentes initiatives gouvernementales en matière d’environnement. Rappelons que, depuis le début de l’année 2019, le ministère de la transition écologique et solidaire a, en effet, fait le choix de massifier le dispositif « Coup de pouce économies d’énergie », lancé en février 2017. L’objectif est désormais d’aider tous les particuliers à sortir des énergies fossiles, à isoler leur logement et, ainsi, à diminuer significativement leurs factures de chauffage. Ce nouveau dispositif prévoit la mise en place, dans le cadre du dispositif des certificats d’économies d’énergie (CEE), de bonifications de certaines opérations pour lesquelles le demandeur se sera engagé à travers une charte permettant l’octroi de primes significatives par les ménages, diminuant ainsi leur reste à charge lors des travaux. Des raisons d’espérer donc…
Bref, comme le montre le succès de cette édition du Carrefour des Partenaires, France Matériaux va de l’avant et tend à creuser l’écart avec ses concurrents. Mieux, le réseau se renforce ces derniers mois. Ce dernier compte en effet aujourd’hui 169 adhérents pour 254 points de vente, soit 7 nouveaux adhérents de plus en un an. Un succès qui selon Bernard Bilhac, repose avant tout sur « les valeurs humaines qui constituent notre ADN, soient beaucoup de proximité, d’unité et de convivialité entre les adhérents ». La nouvelle année commence donc sous de bons auspices pour le réseau et ses adhérents. D’autant qu’on annonce l’arrivée du remplaçant de Michel Souvignet, ex Directeur Général, pour le second trimestre… Dans l’immédiat, France Matériaux fait preuve d’ambition pour 2019. « Nous visons une progression égale à celle de 2018, entre 7 et 8 % donc. Pour cela, il nous faudra miser sur certaines familles de produits plus dynamiques que d’autres et recruter de nouveaux adhérents », conclut le Président. A suivre donc…