20190528 bricoday
20190517 spoga
20180410 bricoscopie logo 20180410 jardiscopie logo 20180410 negocescopie logo

Salon 100 % pros Doras : Business, convivialité et prospérité…

Écrit par Laurent Feneau Le 18 mars 2019. Rubrique France

20190318 Doras

Un bon volume d’affaires, un excellent niveau de fréquentation, des conférences passionnantes, une convivialité peu commune… Pas de doute, le salon 100 % pros de Doras enregistre un franc succès en 2019. Vivement la prochaine édition !

Le salon 100 % pros Doras a tenu sa septième édition les 7 et 8 février derniers au parc des expositions de Dijon. Pour rappel, l’événement a vu le jour en 2008, avec l’ambition de créer du lien et des échanges entre les acteurs de la filière de la construction et des travaux publics. Depuis, se retrouvent sur place tous les deux ans - la manifestation est une biennale ! - les fabricants de matériaux, les artisans et les organisations professionnelles. Soient au final près de 300 exposants répondant présents à chaque édition, qu’il s’agisse de présenter produits, services et/ou innovations. Et force est de constater qu’en 2019, le succès se confirme… 4 500 visiteurs annoncés sur deux jours, difficile en effet de faire mieux ! D’autant que les exposants répondent eux aussi massivement à l’appel sur cette édition. 285 industriels représentant toutes les familles de produits, « c’est quinze de plus que sur le précédent salon », se réjouit Alain Renard, Président du directoire Doras. Précisons également qu’en onze ans d’existence, l’enseigne a multiplié par deux le nombre de ses partenaires sur la manifestation…

Cap sur l’emploi et l’innovation !

Après avoir lancé les premiers Trophées de l’innovation en 2018, le salon de ce début d’année marque l’organisation d’un forum de l’emploi des métiers de la construction et des travaux publics qui propose plus de 350 offres d’emploi et réunit outre Pôle emploi, des agences de travail temporaire, des écoles et des organismes de formation, sans oublier bien sûr le service Recrutement de Doras. « La direction du groupe a souhaité apporter un service supplémentaire aux clients du réseau Doras. D’où l’idée du forum avec notamment un site dédié sur lequel nos partenaires peuvent passer leurs annonces de recrutement. Les artisans et professionnels du bâtiment peuvent déposer leurs demandes d’emploi en ligne », confie Stéphanie Lavie, Responsable formation Doras. Et de préciser : « Nous avons également tenu à nous associer à différents partenaires, parmi lesquels Pôle Emploi bien sûr, mais également des établissements de formation comme l’université de Bourgogne par exemple. Qu’il s’agisse d’emploi ou de formation, un certain nombre de contacts ont été établis dès le premier jour. Le bilan doit être fait mais c’est à coup sûr, une opération à renouveler ».
Autre opération elle aussi couronnée de succès cette année sur le salon : les Trophées de l’Innovation. Rappelons que - lancé sur la précédente édition de la manifestation - ce concours a pour vocation de valoriser la dynamique des fabricants-exposants en matière d’innovation et de récompenser les meilleures nouveautés dans huit catégories différentes : Gros œuvre et couverture, Cloison et isolation, Carrelage, Revêtement, Sols et de sanitaire, Travaux publics, Aménagement extérieur, Menuiserie, Outillage, Gros matériel et consommables, sans oublier le segment du Bois de construction. Ainsi, pour Jean-Christophe Drouot, Directeur marketing communication et animation des ventes chez Doras,  « La mise en place des Trophées de l’Innovation permet de mettre en lumière toutes les innovations qui existent sur le marché du bâtiment, tant au niveau des produits, que dans leur conditionnement. Les professionnels n’ont pas toujours une vision précise des nouveautés. Or, ce sont elles qui dynamisent notre marché ». Comme lors de la précédente édition, ce sont les visiteurs du salon qui votent pour leurs produits favoris. Si une dotation de 10 000 euros récompense, par tirage au sort, une partie des votants à la fin du salon, la remise effective des trophées, elle, se tiendra ultérieurement. Patience donc…

Vous avez dit logistique ?

En attendant, force est de reconnaître que le succès du salon 100 % pros est à la mesure de celui de l’enseigne elle-même… Aujourd’hui Doras compte en effet 61 agences et réalise 260 millions d’euros de chiffre d’affaires. Bref, les affaires vont bon train et l’enseigne réalise une bonne croissance en 2018. Un résultat très largement supérieur à la moyenne du marché, le négoce terminant l’année sur une croissance de 2,5 % selon les derniers chiffres de la Fédération du Négoce de Bois et des Matériaux de construction. Depuis la prise de fonction d’Alain Renard, la stratégie de l’enseigne a effectivement évolué et gagné en finesse, notamment au niveau logistique. Avec l’arrivée en 2018 d’Alexandra Bloch au poste de Directrice logistique et approvisionnement, le groupe Doras est ainsi désormais adossé à un véritable pôle logistique. « Nous avons profité de ces derniers mois pour tout remettre à plat et avons beaucoup avancé sur la question des approvisionnements. 50 % de l’approvisionnement des agences ont ainsi été recentralisés au niveau du siège. Concrètement, nous faisons appel à des personnes qui ont une forte expertise en matière logistique et les regroupons sur un pôle approvisionnement unique », explique ainsi Alexandra Bloch. Et de préciser : « Nous sensibilisons également les agences au niveau des commandes afin d’optimiser les flux en amont et en aval. Au final, qu’il s’agisse des approvisionnements ou des commandes, nous savons désormais où chaque agence en est. Ainsi de nouveaux moyens vont être déployés afin de mettre en place une véritable supply chain et que tout le monde avance en même temps. Cela prendra du temps mais les choses sont déjà bien engagées avec un objectif à court terme de 70 % d’approvisionnements centralisés ».

Vers le négoce 3.0

Autre point d’évolution stratégique pour le groupe : le libre-service. Comme la plupart des négoces, Doras souhaite en effet renforcer cette activité ces prochains mois. « Nous entendons en 2019 poursuivre nos efforts sur le libre-service », confirme ainsi Alain Renard. Et d’ajouter : « Nous avons initié beaucoup de choses dans ce sens en 2018, notamment au niveau de la formation de notre force de vente avec la mise en place de Certificats de Qualification Professionnelle (CQP). Cela portera à coup sûr ses fruits sur l’année en cours ». Ainsi, si aujourd’hui le libre service représente un peu moins de 10 % du chiffre d’affaires de Doras, l’objectif de l’enseigne est-il de porter ce chiffre à 15 % ces prochaines années.
On l’aura compris, Doras ne ménage pas ses efforts ces derniers mois. Pas plus sur la logistique que sur le libre service et surtout pas sur le digital… Loin s’en faut. L’enseigne mise en effet pour ces prochaines années sur un réseau d’agences futuristes, associant l’esprit du « dépôt » de jadis à celui de la boutique connectée du 21e siècle. D’autant que le groupe a su négocier le virage de la digitalisation. Depuis 2015, un service « click&collect » permet d’acheter en ligne sur dorasdrive.fr et de venir retirer sa commande dans un délai de deux heures. Un service décliné dans les enseignes Cléau et Les Comptoirs du bois. A noter que, depuis un an, les attachés commerciaux sont par ailleurs équipés de tablettes facilitant leur travail quotidien auprès de leurs clients, constituant désormais une force de vente 100 % connectée. Enfin, 2018 a également vu la création d’un nouveau site destiné à promouvoir les produits en déstockage : dorasdestock.fr. Et Alain Renard de conclure : « 2018 a été une très bonne année pour Doras et les résultats sont là. 2019 devrait également aller dans ce sens. A condition de continuer à miser sur notre enracinement local et de rester dynamique et offensif. Il nous faudra également rester innovants, dans le domaine du digital mais également celui de la logistique. Dans les deux cas, il s’agit d’apporter le meilleur service à nos partenaires clients ». Beau et honorable programme…•