20190927 Paysalia
20180410 bricoscopie logo 20180410 jardiscopie logo 20180410 negocescopie logo

Assemblée générale Cofaq : Cap 2023

Écrit par Juliette Vignaud Le 13 août 2019. Rubrique Distributeurs

20190814 Cofaq

Cofaq, groupement de distributeurs indépendants, a dévoilé son plan stratégique jusqu’en 2023. Au programme, des enseignes plus spécialisées, un nouveau site e-commerce… Le tout dans un esprit de cohésion entre les adhérents.

A l’horizon 2023, le Groupe Cofaq entend bien se transformer pour rester un acteur majeur dans les marchés de la quincaillerie, du bricolage et de la fourniture pour l’industrie, le bâtiment et le monde agricole. En effet, même si depuis plusieurs années, la croissance du groupe est au vert, les marchés restent de plus en plus tendus et exigeants, l’enjeu à venir sera donc de concilier exigence de performance et esprit coopératif, pour rester dans cette tendance positive. Pour ce faire, le groupement de distributeurs indépendants a présenté sa nouvelle stratégie, Cap 2023, lors de son assemblée générale, le 23 juin dernier.

Transformation et évolution de la gouvernance

« Notre objectif est de gagner en puissance d’achat et en efficacité de service au profit de la performance des entreprises adhérentes : nous y répondons avec des stratégies d’enseignes, plus offensives et plus anglées. Et pour cela, Cofaq doit aller plus vite dans la transformation engagée : c’est ce que nous optimiserons en faisant évoluer la gouvernance », détaille Thierry Anselin, Directeur général du groupe Cofaq, « après nos 10 ans d’existence, nous sommes dans une phase charnière où nous avons pris conscience qu’il faut s’aligner dans un esprit de cohésion ».
En clair, face à la concurrence et aux exigences des consommateurs, les enseignes du réseau vont devenir plus spécialisées et différenciantes, et plus digitales. La gouvernance, quant à elle, sera légèrement modifiée. Les membres du conseil d’administration ne seront plus que 17, contre 23 actuellement, et les administrateurs seront désignés en fonction de leur représentativité et leur expertise. Enfin, la composition des comités stratégiques d’enseignes sera revue, ils occuperont désormais une place essentielle dans la nouvelle politique.

Des enseignes hyper spécialistes et hybrides

Cap 2023 s’oriente autour de trois axes. À l’évolution de la gouvernance, s’ajoutent des modifications sur les positionnements des enseignes. « Les points de vente du réseau Cofaq ont en commun l’expertise métier et un fort ancrage local, deux atouts historiques que Cap 2023 va permettre de mieux exploiter », explique Thierry Anselin. Le groupe va alors capitaliser sur les spécialités de ses adhérents. Par exemple, 55 % des enseignes Master Pro, qui sont déjà multi-spécialistes, devront se recentrer sur une spécialité porteuse. Les magasins généralistes, eux, devront développer, à minima, une spécialité. Ces spécificités seront, évidemment, adaptées en fonction des zones de chalandise. Les équipes bénéficieront, également, de formations afin de monter en compétences et être en adéquation avec la spécialité du magasin dans lequel elles travaillent ; ce sera aussi l’occasion de recruter de nouveaux profils. Tandis que Master pro accentue son côté hyper spécialiste, Brico Pro devient, lui, hybride : les points de vente oscilleront entre grand public et professionnels, avec une offre à plus forte valeur ajoutée. Là aussi, les magasins Brico Pro se démarqueront par des spécialités telles que le chauffage, la motoculture, le bâtiment ou la menuiserie, en plus de leurs activités bricolage, jardin et décoration. Les clients bénéficieront de nouveaux services associés : livraison, SAV avec atelier intégré, découpe bois et verre, mise en route motoculture ou encore installation chauffage. « Ce modèle assure une meilleure performance grâce à la spécialisation qui permet une hausse du chiffre d’affaires par client. Il sera très utile pour certains sites », explique Thierry Anselin.
Pour que ces modifications prennent place et réussissent, les adhérents vont devoir s’aligner et travailler ensemble dans un esprit de co-construction, comme l’a régulièrement rappelé Thierry Anselin. Avec Cap 2023, les dirigeants du groupe attendent un engagement fort de la part des associés du réseau, afin que l’évolution soit menée à bien. Ainsi, pour accompagner les entreprises dans leur développement, les services et les ressources de la centrale vont, eux aussi, se développer avec, notamment, le lancement d’un site e-commerce Brico Pro, d’un nouveau système de CRM - gestion des relations clients -, d’un ERP harmonisé, et des aménagements logistiques au service des points de vente afin de leur permettre d’accéder, facilement et rapidement, à la totalité de l’offre des fournisseurs répertoriés.

Tous les indicateurs sont au vert

L’année 2018 s’est achevée sur un chiffre d’affaires achat HT centralisé de 350 millions d’euros, soit une croissance de 8,4 %, avec de bons résultats pour les centres de distribution (+ 11 % pour Hex-Appro et + 40 % pour Distrifaq). Le chiffre d’affaires vente, lui, a été estimé à plus d’un milliard d’euros, en croissance de 6,3 % pour la filière des marchés professionnels et de 1,5 % pour la filière du marché grand public. Le Groupe Cofaq comptait alors 358 associés et 598 points de vente. A ce jour, le réseau ne compte pas moins de 773 points de vente et enregistre, à la fin du mois de mai, un chiffre d’affaires achat HT centralisé à + 12,8 %. Concernant Brico Pro, cet excellent résultat, supérieur au marché, est en grande partie, grâce aux performances de la motoculture et du jardin. En 2019, la puissance d’achats du Groupe serait portée à 375 millions d’euros grâce à la signature de l’accord d’achat avec la coopérative Amarante, en début d’année.

« Ces bons résultats clôturent Cap 2018 qui plaçait le client au cœur de la stratégie et l’adhérent au centre de l’organisation. Ce plan stratégique a permis au groupe de mener à bien plusieurs grands projets dans différents domaines tels que la logistique, les systèmes d’information ou le développement des enseignes. C’est grâce à ces avancées que Cofaq en est là aujourd’hui et peut se projeter sereinement sur 2023, avec de nouveaux challenges à relever », conclut Denis Taillardat, Président du groupe Cofaq.  n