20190918 batimat
20190624 CIHS
20190528 bricoday
20180410 bricoscopie logo 20180410 jardiscopie logo 20180410 negocescopie logo

Le paysage, vecteur d’attractivité touristique

Écrit par Deborah Koslowski Le 27 août 2019. Rubrique France

20190827 paysalia

Au fil des années, Paysalia - salon dédié à l’aménagement et à l’entretien des espaces extérieurs publics ou privés - s’est bâti une solide réputation auprès de la profession. Un rendez-vous qui signe son grand retour du 3 au 5 décembre prochain, à Lyon-Eurexpo.

C’est l’histoire d’un biennal qui, depuis 2009, ne cesse de gagner en notoriété. Et qui va continuer sur cette lancée : Paysalia, salon professionnel organisé par l’Union nationale des entreprises du paysage (Unep) et la société événementielle GL Events, s’apprête à réinvestir Lyon-Eurexpo pour une 6e édition ! Incontournable pour les spécialistes des univers paysage, jardin et sport, déjà venus nombreux en 2017 (664 exposants pour 24 096 visiteurs, soit une fréquentation en hausse de 45 % par rapport à 2015), il leur permet de se retrouver dans le cadre d’un événement convivial pour échanger et découvrir toutes les innovations des différents secteurs.

Un plus pour le tourisme

Aussi, à l’instar de l’année passée, le salon mettra l’accent sur le dynamisme du secteur du paysage : des villages aux métropoles, les jardins sont - depuis la nuit des temps - de hauts lieux de retrouvailles pour se divertir, se surpasser, découvrir de nouvelles variétés de plantes comme la richesse de l’architecture qui les entoure, ou se ressourcer. Des territoires qu’il est, donc, primordial de valoriser. La synergie avec Rocalia, salon de la pierre naturelle, opérée dès 2017 va, également, s’amplifier à l’occasion de cette édition 2019. L’objectif étant de permettre aux visiteurs de venir à la rencontre des professionnels de cet univers lié à celui du paysage et du jardin. Par ailleurs, qui, au fil de ses pérégrinations, n’est jamais littéralement tombé en amour devant la beauté d’un coin de verdure ? Sans doute bien peu de monde… Touristiquement parlant, un paysage soigné, aménagé avec respect et goût, peut ainsi être un réel atout pour les professionnels du voyage, hôteliers comme propriétaires de camping. Et pour cause, un jardin entretenu, première impression que se feront les touristes en arrivant sur leur lieu de villégiature, aura davantage de facilités à susciter des émotions positives qu’un bout de terre sans charme. Ce qui peut s’avérer un aspect crucial lorsque l’objectif est la conquête ou la conservation de sa clientèle ! Consciente et convaincue de tout cela, l’organisation de Paysalia a ainsi décidé que cette nouvelle édition sera l’occasion, pour ses visiteurs, de questionner sur le paysage comme élément de l’attractivité touristique.

Maître Jardinier

Paysalia c’est aussi, depuis 2011, le Carré des Jardiniers. Un concours qui a pour ambition de promouvoir la profession de jardinier et ses valeurs. En lice pour le convoité titre de Maître Jardinier de cette 5e édition, parrainée par le présentateur de Silence ça pousse, Stéphane Marie : Jérôme Granger, avec son projet Rencontres et Vous ; Jean-Laurent Felizia, pour La Grand’Place du Monde ; Antoine Deltour, pour Faites Place ! ; Laurent Gras, pour Le renouvellement urbain devient durable ; André Bisaccia, pour La place nous appartient !. Des finalistes, révélés en juin 2019, qui ont travaillé autour de la thématique La place du village.
Qui succédera à Anne Cabrol, lauréate de l’édition 2017 qui avait thème des Bons soins du Docteur Jardin ? Rendez-vous sur le salon pour le découvrir !