20190927 Paysalia
20180410 bricoscopie logo 20180410 jardiscopie logo 20180410 negocescopie logo

Salon de septembre à Biarritz : Sévéa, un réseau qui performe !

Le 2 novembre 2019. Rubrique France

Du 17 au 19 septembre dernier, la Halle d’Iraty (Biarritz) a revêtu ses habits de jardin et accueilli les fournisseurs et adhérents du réseau Sévéa. L’occasion pour la centrale d’achat, qui y tenait son congrès, de faire le point sur sa très belle année, ainsi que sur le nouveau concept VillaVerde, toujours aussi porteur.

20191102 ouverture

L’équipe Sévéa au grand complet, à l’occasion de la soirée donnée pour ses partenaires au Casino Barrière de Biarritz.


Un succès qui ne se dément pas. Alors que le marché de la jardinerie a encaissé un ralentissement de sa croissance (- 1,5 %) sur l’année 2018, Sévéa a, de son côté, enregistré une croissance bien supérieure à ce dernier, sur la même période : + 2,9 % à périmètre constant. « Nous avons pris 4 points de parts de marché, dans un marché tel que celui de la jardinerie qui est plutôt morose et mature depuis une dizaine d’années », a souligné Laurent Damez, le directeur d’exploitation du groupe. Cette heureuse nouvelle, c’est à l’occasion de son congrès annuel que la centrale d’achat l’a annoncée. Un événement davantage tourné vers le végétal et qui, à l’instar du G7 cette année, avait la ville de Biarritz pour théâtre, a dévoilé Florence Wrobel, la directrice des achats et logistique. C’est ainsi que plus de 70 % des points de vente étaient inscrits (sur les 142 que compte le réseau) pour faire le déplacement jusqu’à la Halle d’Iraty, afin de découvrir les nouveautés des 150 fournisseurs présents en jardin et en végétal.

20191102 amb1Un concept bénéfique
Déployé dès 2017 dans 18 magasins, ce dernier concerne aujourd’hui 46 établissements. L’année prochaine, il y devrait y en avoir 10 de plus. « Faire évoluer nos jardineries est très complexe car nous avons plusieurs types de passage au nouveau concept », a rappelé le directeur d’exploitation du groupe, avant d’ajouter : « il y a d’abord l’habillage concept, qui ne concerne que certains magasins. Celui-ci nous conduit à installer l’habillage signalétique et le mobilier identitaire propres au réseau au sein d’un point de vente, afin de le moderniser a minima, sans trop d’investissements de la part de l’adhérent ; l’autre possibilité est le réaménagement total du magasin, avec une redéfinition de chaque secteur, dans lequel l’adhérent investit ; enfin, il y a les passages au concept avec travaux qui peuvent comprendre soit la construction, soit l’extension d’un point de vente ». Cette troisième catégorie, en croissance, oblige Sévéa à faire attention tant « aux contraintes administratives et bancaires que législatives » qui, parfois, « peu­vent rallonger les délais initiaux de concrétisation des projets.

20191102 amb2Les jardineries passées au nouveau concept VillaVerde ne peuvent, elles, que s’en réjouir. Les points de vente ayant adopté ce changement connaissant, en moyenne, une croissance à 2 chiffres de leur CA sur la première année (vs environ 5 % en deuxième année, NDLR). Le tout nouveau point de vente de Olonne-sur-Mer, ouvert en avril 2019 - qui correspond à la troisième typologie de passage au concept - avec une superficie de près de 6 000 mètres carrés, ne déroge pas à la règle puisqu’il est sur une croissance plus fulgurante encore. La croissance - quelques années après l’adoption du nouveau concept - est toujours au rendez-vous au sein des magasins. C’est notamment le cas au sein de l’établissement de Pizançon, dans la Drôme, qui est à + 10 %.

Bientôt à la télé
Depuis son lancement, le nouveau concept VillaVerde a, par ailleurs, connu quelques  évolutions. En plus de la création de concepts dans le concept (shop-in-shop friandises et coussinage, d’ores et déjà déployés au sein du magasin d’Olonne-sur-Mer), sa signalétique a évolué, elle est désormais magnétique pour être un peu plus écologique. Ainsi, dans les allées du salon, nous avons pu découvrir des fournisseurs en lien avec le développement durable et la préservation de l’environnement avec (en exclusivité) Coup de Boost, le nouveau biostimulant aux extraits d’algues de Sojam ou, encore, Ecolat, une bordure de jardin signée Chamorin, entièrement faite de plastique recyclé. Le groupe Sévéa a également pour projet de faire une campagne télévisée en 2020.