Le carport solaire : tout savoir sur l’utilisation, le prix et les aides disponibles

4.5/5 - (170 votes)

De nombreuses voitures n’ont pas le luxe d’être protégées dans des garages contre les influences de l’environnement.  Les carports peuvent changer cet état de fait. Ils n’offrent pas seulement une protection contre la pluie, la grêle ou d’autres dangers. Ils offrent également des avantages écologiques et économiques grâce aux panneaux solaires qu’ils abritent. Vous trouverez ici tout ce que vous devez savoir sur les carports solaires, leurs prix et les aides disponibles.

​​Carport solaire : qu’est-ce que c’est ?

Un carport sert à abriter des voitures ou d’autres véhicules. C’est une alternative au garage et il repose généralement sur quatre piliers, ce qui le rend ouvert sur les côtés. Un carport solaire est donc une sorte de garage ouvert dont le toit est équipé de cellules photovoltaïques. Il est ainsi possible de produire sa propre énergie, qui peut être utilisée pour produire de l’électricité ou de la chaleur.

Comme tous les toits de maison ne se prêtent pas à l’installation d’un système photovoltaïque, par exemple en raison d’une surface insuffisante, d’une orientation ou d’une statique inadaptée ou d’un ombrage trop important, un carport solaire offre à de nombreux propriétaires la possibilité de posséder leur propre système photovoltaïque. En effet, les carports sont très flexibles dans leur planification et il n’y a pas d’inclinaison défavorable qui pourrait poser problème. Les carports solaires sont donc une bonne alternative pour produire de l’électricité chez soi.

Combien coûte un carport solaire ?

Les carports coûtent déjà un peu d’argent. Il faut y ajouter le coût de l’installation solaire. Il existe une règle générale pour le prix total approximatif :

  • Vous payez entre 5.000 et 15.000 euros pour un carport.
  • Une installation solaire de taille adaptée vous coûtera environ 2.000 euros par kWp.
  • Si vous souhaitez vous procurer un carport solaire, vous devez compter avec des coûts compris entre 15.000 (carport simple) et 25.000 euros (carport double).

D’autres coûts peuvent s’y ajouter, comme ceux d’une wallbox. Il existe toutefois des possibilités de subvention de l’État pour les wallbox et les installations solaires. Celles-ci s’appliquent également aux carports solaires. La loi sur les énergies renouvelables stipule que vous recevez de l’argent pour l’électricité que vous produisez vous-même à partir d’installations photovoltaïques et qui est injectée dans le réseau public. Le montant de cet argent dépend surtout de la taille de l’installation. 

A lire également :  Bois de chauffage 40 euros le stère

Vous pouvez souvent déterminer vous-même la taille de votre installation. Selon que vous souhaitez un carport pour une ou deux voitures, sa taille sera différente.

Quels sont les avantages d’un carport solaire ?

Plus d’indépendance vis-à-vis des fournisseurs d’énergie

Le principal avantage d’un carport solaire est qu’il vous permet de produire votre propre électricité solaire de manière durable et écologique. Cela vous rend moins dépendant des fournisseurs d’énergie publics. Ces dernières années, le prix de l’électricité a augmenté de près de six pour cent par an.

Une solution flexible

Une installation photovoltaïque sur le toit d’une maison doit répondre à de nombreux critères pour pouvoir être installée. Avec un carport solaire, vous êtes beaucoup plus flexible. Vous ne devez pas tenir compte des caractéristiques de la maison ni de l’inclinaison du toit. Le montage n’est pas complexe et vous pouvez également équiper des carports déjà existants de panneaux solaires. De plus, les carports solaires ne sont souvent pas soumis à la réglementation en matière de protection contre les incendies en raison de leur construction ouverte.

Recharger une voiture électrique

Avec un carport solaire, vous pouvez recharger votre voiture électrique ou votre vélo électrique directement sur votre lieu de stationnement. L’électricité pour vos véhicules est fournie directement par l’installation photovoltaïque via la Wallbox ou le chargeur, dans le respect de l’environnement. Vous disposez donc de votre propre station-service électrique autonome. La recharge à domicile avec de l’électricité autoproduite est en outre bien moins chère que la recharge sur des bornes de recharge publiques.

Idéal pour de nombreux types de terrains

Un carport sur votre terrain a l’air moins encombrant qu’un garage. C’est un avantage, surtout sur les petits terrains. Mais même si vous disposez de plus d’espace, les carports solaires sont pratiques, car vous pouvez choisir vous-même l’emplacement idéal. En choisissant un endroit où il y a peu d’ombre, vous augmentez l’efficacité de votre carport solaire.

Un carport solaire s’autofinance

Un carport sur votre terrain peut aussi être rentable s’il est suffisamment efficace. Vous récupérez alors rapidement les coûts d’acquisition sur la durée d’utilisation et vous économisez de l’argent à long terme.

Les inconvénients des carports solaires

  • Les carports ne sont pas entièrement protégés contre les intempéries ou les événements climatiques extrêmes.
  • Les carports solaires peuvent être facilement endommagés, par exemple par des actes de vandalisme.
  • Les carports solaires coûtent nettement plus cher que les modèles traditionnels – mais ils rapportent aussi.
A lire également :  Comment l'énergie solaire est-elle convertie en électricité ?

Souvent, seule une nouvelle acquisition est appropriée. Il n’est judicieux d’équiper un carport déjà existant que si le toit est déjà correctement orienté, s’il n’y a pas ou peu d’ombre sur le site (par la maison ou les arbres) et si l’électricité autoproduite est utilisée autant que possible, par exemple pour la voiture électrique, l’hybride rechargeable ou un vélo électrique.

Quand un carport solaire est-il rentable ?

La rentabilité d’un carport solaire dépend du prix de l’électricité domestique, de la rémunération de l’injection dans le réseau ainsi que des coûts de production de l’électricité (coûts engendrés par la transformation d’une certaine forme d’énergie en électricité). Si vous produisez vous-même de l’électricité verte via des installations photovoltaïques, les coûts de production de l’électricité s’élèvent à environ 7 à 12 centimes d’euro par kilowattheure. Votre propre électricité solaire est donc bien moins chère que l’électricité du réseau qui, selon une étude, s’élevait en moyenne à 41 centimes d’euro par kilowattheure l’année dernière. Actuellement, le prix du kWh pour les nouveaux clients s’élève à environ 30 centimes d’euro (avril 2023).

Vous économisez donc actuellement entre 18 et 23 centimes d’euro par kilowattheure en produisant vous-même votre électricité. Mais les prix des contrats existants sont parfois encore nettement plus élevés, ce qui rend le potentiel d’économies encore plus important. Cela se répercute positivement sur la recharge de votre voiture électrique. En moyenne, vous pouvez compter sur un rendement d’environ 1.000 kWh par kWp de puissance dans toute la France. Toutefois, les coûts de production d’électricité des carports solaires sont plus élevés que ceux d’une installation en toiture.

Si vous n’utilisez pas directement l’électricité autoproduite, vous pouvez soit la stocker temporairement dans un accumulateur d’électricité pour l’utiliser plus tard, soit l’injecter dans le réseau électrique. Avec 6,53 centimes d’euro par kWh actuellement, la rétribution de l’injection est juste inférieure aux coûts de production de l’électricité. Elle n’est donc plus suffisante pour exploiter de manière rentable une installation solaire domestique. Il convient de vérifier si elle est disponible pour votre installation PV avant la construction, car il existe des dispositions distinctes à ce sujet. Toutefois, à partir de 2023, une nouvelle loi entrera en vigueur et inclura explicitement les installations de jardin et les carports solaires.

Un carport solaire est donc surtout intéressant si vous l’utilisez pour recharger directement vos véhicules électriques tels que les voitures électriques ou les PHEV. Avec un accumulateur d’électricité, ils sont également intéressants pour utiliser l’électricité autoproduite dans la maison.

Faut-il un permis de construire pour un carport solaire ?

Les carports solaires sont souvent soumis à un permis de construire. Toutefois, en fonction de la taille et de l’emplacement, la construction d’un carport est également possible sans permis de construire dans de nombreux départements. Pour connaître les conditions dans votre cas, adressez-vous au préalable au service d’urbanisme compétent. Il en va de même si vous souhaitez équiper un carport existant d’une installation photovoltaïque.

A lire également :  Panneaux photovoltaïques et autoconsommation : planifier votre indépendance énergétique

Construire un nouveau carport solaire ou l’équiper ultérieurement : les points d’attention

Vous devez tenir compte de quelques éléments avant d’acheter un carport solaire ou d’équiper votre carport :

  • L’orientation est-elle telle que le soleil brille le plus possible ?
  • L’emplacement est-il adapté à la production efficace d’énergie solaire ?
  • La surface du toit est-elle suffisamment grande pour générer suffisamment d’énergie ? Et n’est-elle pas trop grande pour que les cellules solaires ne surchauffent pas en été ?
  • Le carport présente-t-il la capacité de charge nécessaire pour l’installation photovoltaïque ?

Il existe déjà sur le marché quelques fournisseurs de systèmes complets, c’est-à-dire d’abris de voiture avec une installation solaire adaptée. Il est également possible de monter un toit solaire au-dessus d’un carport si le toit n’est pas adapté à la construction d’une installation PV.

Chez de nombreux fournisseurs, vous avez la possibilité de configurer vous-même le modèle qui vous convient. Vous pouvez déterminer les dimensions (hauteur, largeur et longueur) ainsi que des détails tels que les revêtements muraux, les espaces supplémentaires pour les outils, les arcs en plein cintre ou les peintures.

Dois-je également acheter un accumulateur d’énergie ?

Cela dépend de la manière dont vous utilisez l’énergie solaire et du moment où vous souhaitez l’utiliser. Si vous rechargez votre voiture électrique pendant la journée, vous pouvez utiliser directement l’électricité que vous produisez.

Mais si vous rechargez votre voiture électrique plutôt le soir ou la nuit, lorsque le soleil ne brille pas, vous avez besoin d’un accumulateur d’électricité pour utiliser l’énergie de votre carport solaire. Il en va de même si vous souhaitez utiliser l’électricité produite par votre installation PV sur le carport à tout moment de la journée dans votre foyer. Chez de nombreux fournisseurs, vous pouvez acheter des carports solaires avec station de recharge sous forme de packs combinés prêts à l’emploi.

Un carport solaire est-il subventionné ?

En France, les carports solaires ne sont pas explicitement subventionnés au niveau national. Il est toutefois possible d’obtenir une prime à l’autoconsommation ainsi que TVA réduite à 10% (au lieu de 20%) pour toute installation d’un carport solaire. 

La nouvelle loi EEG 2023 stipule que vous recevrez pour cela une rémunération de 7,5 ou 8,6 centimes d’euro par kilowattheure.

En bref

Avec un carport solaire, vous disposez d’une bonne alternative au carport traditionnel, car il préserve l’environnement et votre porte-monnaie grâce à l’électricité que vous produisez vous-même. Surtout si vous ne pouvez pas installer de panneaux solaires sur le toit de votre maison, vous avez ici la possibilité de produire votre propre énergie solaire.

D’un point de vue économique, le carport solaire est rentable si vous l’utilisez à long terme, car vous récupérez les coûts d’acquisition par l’utilisation. Pour les propriétaires de véhicules électriques, un carport solaire constitue une station-service électrique à domicile qui leur permet d’économiser de nombreux frais d’électricité.

Vu sur

JDN
Batimat

Nous contacter ?