Comment appliquer un un enduit d’étanchéité ?

4.9/5 - (106 votes)

L’enduit d’étanchéité est un matériau essentiel pour l’étanchéité dans la construction et la rénovation de maisons. Une telle protection des bâtiments contre l’eau et l’humidité est réglementée par des normes NF et RT. Bricomag vous explique ici ce qui caractérise ce type d’étanchéité et comment l’appliquer.

🛡️ Qu’est-ce que c’est ?Matériau imperméable et respirant
🚧 UtilisationProtection contre l’eau et l’humidité
🎨 CompositionCiment, sable, additifs
🔄 VariétésFlexibles ou rigides
📏 NormesRT 2012 / RE 2020
🌞 ApplicationIntérieur et extérieur
📋 Différence avec le bitumeÀ base de ciment vs. pétrole
🔨 Étapes d’applicationNettoyage, préparation, mélange, application
💧 EntretienHumidification si nécessaire, protection lors du séchage
🛠️ Outils nécessairesSeau, eau, outil de mélange, spatule/truelle, brosse

🛡️Qu’est-ce que l’enduit d’étanchéité ?

qu'est ce que l'enduit d'étanchéité

L’enduit d’étanchéité est un matériau d’étanchéité imperméable à l’eau et qui respire. Il empêche l’eau de pénétrer dans la cave et la maison, mais laisse passer la vapeur. L’enduit d’étanchéité est donc la protection de base des bâtiments contre les dégâts des eaux et l’humidité. Il faut toutefois l’utiliser correctement. Nous vous expliquons ci-dessous comment appliquer un enduit d’étanchéité.

Le coulis d’étanchéité est généralement composé de ciment, de sable et d’additifs pour l’adhérence et l’étanchéité. La consistance dépend du type de traitement souhaité : si le mortier d’étanchéité doit être appliqué au pinceau, il doit être mélangé plus finement que s’il était appliqué à la spatule ou à la truelle. Comme le coulis d’étanchéité est durablement résistant au gel et aux intempéries grâce à ses composants, il peut être utilisé à l’extérieur. Mais il peut également être utilisé à l’intérieur, par exemple pour l’étanchéité des douches (murs, sols).

A lire également :  Pourquoi faire construire une véranda ?

Variantes d’enduit d’étanchéité

Les mastics d’étanchéité sont divisées en deux variantes différentes : les boues d’étanchéité flexibles et les boues d’étanchéité rigides. Dans le cas de la variante flexible, des matières plastiques sont ajoutées, de sorte que les fissures peuvent également être comblées. La variante rigide ne permet pas de combler les fissures. En revanche, il convient également à une utilisation horizontale, par exemple sur la chape.

Normes DIN pour la protection des bâtiments contre l’eau et l’humidité : 

  • RT 2012 / RE 2020

Quelle est la différence entre les enduits d’étanchéité et le bitume ?

Le bitume, tout comme le badigeon, est un produit d’étanchéité. La question se pose donc souvent de savoir quelle est la différence avec le badigeon. Alors que le mastic est à base de ciment, le bitume provient du pétrole. Des matières plastiques et des émulsions sont ajoutées afin de conserver la flexibilité. Il est principalement utilisé dans toutes les zones en contact avec le sol, le béton et la maçonnerie, c’est-à-dire à l’extérieur. Dans la zone du socle en particulier, le bitume est utilisé comme revêtement épais pour coller une isolation périmétrique à la dalle de sol ou aux murs extérieurs de la cave. Ainsi, deux étapes de travail d’une étanchéité de socle raisonnable peuvent être réalisées en une seule. Les deux types d’étanchéité, bitume et badigeon, ne s’excluent pas l’un l’autre, mais se complètent plutôt. Ainsi, le bitume peut également être appliqué sur un enduit d’étanchéité, et vice versa.

En fin de compte, le choix entre le bitume et l’enduit d’étanchéité dépend du support, des propriétés souhaitées de l’étanchéité et du traitement ultérieur.

Domaine d’applicationDiffusion-ouvertFissure-pontageApplication
BitumeSoclezones en contact avec le solBétonMaçonnerieNonOuiExtérieur
Enduit d’étanchéité rigideBétonMaçonnerieChape en cimentEnduit cimentOuiNonIntérieur etExtérieur
Enduit d’étanchéité flexibleSoclezones en contact avec le solBéton (dalles)CarreauxRevêtements en dallesOuiOui, sous réservePrincipalementextérieur

Domaines d’application : Dans quels cas les enduits d’étanchéité sont-ils utilisés ?

Les enduits d’étanchéité sont utilisés aussi bien dans les nouvelles constructions que dans les rénovations. Les applications typiques sont :

  • étanchéité intermédiaire pour les éléments de construction humides
  • Etanchéité périmétrique : étanchéité des éléments de construction en contact avec le sol (par exemple cave ou socle) et protection contre les projections d’eau au-dessus de l’isolation périmétrique.
  • Étanchéité des balcons et des terrasses
  • zone de projection d’eau dans la salle de bain (zone de douche, zone de baignoire)
A lire également :  Projet de travaux pour votre maison : pensez au crédit pour le financement

Conseil : pour l’étanchéité que vous préférez, vérifiez dans les spécifications du fabricant si elle est adaptée à l’utilisation souhaitée et changez de produit si nécessaire. N’oubliez pas que tous les enduits d’étanchéité ne sont pas autorisés pour une utilisation horizontale sur le sol !

Appliquer un enduit d’étanchéité étape par étape

appliquer un enduit d'étanchéité étape par étape

L’enduit d’étanchéité est toujours appliqué en au moins deux couches. L’épaisseur de chaque couche est de l’ordre du millimètre, soit 1 à 2 millimètres. Selon les exigences d’étanchéité, plusieurs couches, voire des couches plus épaisses, doivent être appliquées. Une épaisseur de cinq millimètres ne doit pas être dépassée.

Étape 1 : Préparation du support

Le support doit être entièrement nettoyé au préalable. Les anciennes couches de plâtre ou de peinture doivent être enlevées. Il est préférable d’utiliser un nettoyeur haute pression pour le lavage au jet ou une brosse métallique pour balayer la surface.

Le mastic ne doit pas être appliqué sur des supports troués ou fissurés. Si le nettoyage révèle des irrégularités, celles-ci doivent être comblées au préalable avec un mastic de réparation ou un mortier de réparation approprié. La base de l’enduit d’étanchéité doit être une surface fermée. Les coins ou les transitions entre le mur et le sol doivent être remplis d’un mastic, puis nivelés pour former un joint creux.

Conseil : si le badigeon d’étanchéité doit être appliqué sur un support très absorbant, celui-ci doit être humidifié au préalable. En extérieur, il suffit d’arroser brièvement le mur concerné avec un tuyau d’arrosage.

Étape 2 : Mélange du badigeon d’étanchéité

Matériel nécessaire :

  • Seau
  • Eau
  • Outil de mélange : par exemple une perceuse avec un accessoire de mélange.
A lire également :  Installer des plaques résistantes aux intempéries : astuces et techniques

Le coulis d’étanchéité est généralement livré dans des sacs de différentes tailles. Choisissez la taille de l’emballage qui convient à votre application.

Suivez les instructions du fabricant concernant la quantité d’eau et versez l’eau et le contenu du sac dans le seau. Mélangez les deux jusqu’à ce que le mélange soit homogène et ne fasse plus de grumeaux. Si vous utilisez une spatule, le mélange doit être plus épais, tandis que si vous utilisez une brosse, le mélange doit être plus fluide.

Conseil : les différents composants peuvent se déposer au fond du récipient. Mélangez donc toujours un bidon complet et non des demi-sacs.

Étape 3 : Application de l’enduit d’étanchéité

Pour appliquer le mortier d’étanchéité, vous avez besoin d’une spatule ou d’une truelle ainsi que d’une brosse de peintre, c’est-à-dire d’outils qui font partie de l’équipement de base de tout bricoleur.

Le badigeon prêt à l’emploi doit être appliqué le plus uniformément possible sur la surface préparée. Pour les bricoleurs inexpérimentés, l’application à l’aide d’une brosse est généralement plus facile que celle avec une spatule ou une truelle. Les différentes couches ne doivent pas être trop épaisses. Dans le cas contraire, des éclatements peuvent se produire à moyen ou long terme et l’étanchéité ne tiendra plus.

Les différentes couches ne doivent pas sécher à cœur entre elles, sinon elles ne se lieront plus entre elles mais se repousseront mutuellement.

Les transitions entre le mur et le sol ou dans les coins, qui ont été mastiquées auparavant, sont également enduites de badigeon d’étanchéité.

Conseil : il est préférable d’appliquer une couche de plus et de réduire l’épaisseur des différentes couches.

Étape 4 : Durcissement du mortier d’étanchéité

Selon la marque, le mortier d’étanchéité peut mettre plusieurs jours à sécher. Il doit être protégé du soleil, des courants d’air, de la pluie et du gel à l’aide d’un film plastique. S’il fait trop chaud, le coulis risque de sécher trop rapidement. Il doit alors être maintenu humide à l’aide d’un peu d’eau.

Une fois que le mortier d’étanchéité a complètement durci, il assure une étanchéité totale à l’eau et à l’humidité.

Astuce : Si le badigeon doit être utilisé ultérieurement, par exemple pour l’application d’un enduit, les instructions du fabricant concernant l’utilisation ultérieure doivent être vérifiées et respectées. En raison de la forte hydrophobie du badigeon, il se peut que l’enduit n’adhère plus. C’est pourquoi certains fabricants prescrivent une application humide sur humide avec un mortier de pré-projection.

Vu sur

JDN
Batimat

Nous contacter ?