Comment calculer le solivage d’un plancher en bois ?

4.7/5 - (124 votes)

Calculer le solivage d’un plancher en bois est une étape essentielle pour garantir la solidité et la durabilité de votre construction. Que ce soit pour une maison neuve ou une rénovation, il est nécessaire de bien comprendre comment déterminer les dimensions et l’espacement des solives. Dans cet article, nous allons parcourir chaque aspect du calcul de solivage.

ÉlémentDétailsRecommandations
Qu’est-ce que le solivage ?Système de poutres soutenant le plancher 🏠Utilisez du bois résistant comme le pin ou le chêne
Dimensions des solivesDéterminées par hauteur, largeur et longueur 📏Courantes : 38 x 184 mm ou 50 x 200 mm
Espacement des solivesTypiquement de 400 à 600 mm entre les centres 🌳400 mm pour plus de robustesse
Portée et chargePortée : longueur sans soutien intermédiaire. Charge : poids total supporté 🚧Portée typique : 3-5 mètres, Charge totale : 2,4 kN/m²
Étapes du calcul de solivage1. Déterminer la charge 📐 2. Mesurer la portée 📏 3. Choisir le type de bois 🌲Charge résidentielle : 2,4 kN/m²
Exemple pratiquePortée de 4 mètres, charge totale de 2 kN/m², solives de 50 x 200 mm espacées de 400 mm 📊Respectez les dimensions et espacement adaptés
Utilisation d’entretoisesAméliore la stabilité et réduit les vibrations 🔧Ajouter des entretoises pour une meilleure stabilité
Doublement des solivesOffre un support supplémentaire sous les charges concentrées 🔨Doublez les solives si nécessaire
Logiciels de calculEffectuent des calculs complexes et offrent des recommandations précises 💻Considérez les logiciels spécialisés pour précision
Comparaison des matériauxSapin/épicéa : léger et résistant. Chêne : dense et coûteux. Bois lamellé-collé : flexible et durable 🌲Choisissez selon coût et durabilité
Conditions climatiquesHumidité et température influencent la performance 🌧️Utilisez des traitements anti-humidité pour prolonger la durée de vie
Inspection périodiqueSurveiller et remplacer les solives endommagées 🕵️Réalisez des inspections régulières pour sécurité

Les bases du solivage : qu’est-ce que c’est ?

solivage

Le solivage est un système de poutres portées sur lesquelles repose le plancher. Ces solives sont cruciales pour supporter la charge du plancher, des meubles et des habitants. Le choix des dimensions des solives et leur espacement dépend de plusieurs facteurs comme la portée, la charge appliquée et le type de bois utilisé.

A lire également :  Les avantages de la location de mini pelles pour les petits chantiers

Dimensions des solives

La dimension des solives est déterminée par leur hauteur, largeur et longueur. Ces trois mesures influencent directement la capacité de la solive à supporter des charges. Les dimensions courantes pour les solives sont 38 x 184 mm ou 50 x 200 mm.

Espacement des solives

L’espacement entre les solives est généralement standardisé, mais peut varier selon les nécessités structurales. Un espacement de 400 mm à 600 mm entre les centres des solives est typique. Moins l’espacement est grand, plus le plancher sera robuste.

Portée et charge

La portée correspond à la longueur maximale qu’une solive peut couvrir sans soutien intermédiaire. Une portée plus longue nécessite des solives de plus grandes dimensions. La charge totale inclut aussi bien les charges permanentes (le poids du sol lui-même, des murs non porteurs) que les charges temporaires (meubles, personnes).

Comment calculer le solivage : étape par étape

Pour réaliser un calcul précis du solivage, il est nécessaire de suivre quelques étapes méthodiques. Voici un guide pratique pour vous aider dans ce processus.

Étape 1 : Déterminer la charge

Commencez par identifier toutes les charges que le plancher devra supporter. Additionnez les charges permanentes et temporaires pour obtenir la charge globale. Pour une maison résidentielle, une charge totale d’environ 2,4 kN/m² est souvent utilisée comme valeur de référence.

Étape 2 : Mesurer la portée

Utilisez un mètre-ruban pour mesurer la distance entre les supports (murs porteurs, poutres). Cette mesure vous donne la portée des solives. En général, cette valeur se situe entre 3 mètres et 5 mètres.

Étape 3 : Sélectionner le type de bois

Choisir le bon type de bois est crucial car chaque essence a des propriétés différentes en termes de résistance. Le pin, le sapin et l’épicéa sont souvent utilisés pour les solives en raison de leur bonne résistance et de leur disponibilité.

A lire également :  Comment faire une douche à l’italienne ?

Exemple pratique de calcul de solivage

Supposons que vous souhaitez installer un plancher en bois avec une portée de 4 mètres et une charge totale de 2,4 kN/m². Voici comment procéder au calcul de solivage :

Identifiez la charge

Charge permanente  : 50 kg/m²
Charge temporaire  : 150 kg/m²
Charge totale  : 200 kg/m² ou 2 kN/m²

Mesurez la portée

Portée  : 4 mètres

Choisissez les dimensions des solives

Selon le tableau des capacités de charge pour les différentes dimensions de solives et de portée, vous pourrez choisir une dimension appropriée. Pour une portée de 4 mètres, des solives de 50 x 200 mm espacées de 400 mm conviendront parfaitement.

Méthodes avancées pour l’optimisation du solivage

Outre les méthodes de base, certaines techniques permettent d’optimiser encore plus le solivage de votre plancher en bois.

Utilisation d’entretoises

Les entretoises peuvent être ajoutées entre les solives pour améliorer leur stabilité latérale et réduire les vibrations du plancher. Elles servent également à répartir uniformément la charge entre les solives.

Doublement des solives

Dans certains cas, doubler les solives peut offrir un support supplémentaire. Cela est particulièrement utile sous les cloisons lourdes ou partout où une charge concentrée est présente.

Logiciels de calcul

Des logiciels spécialisés existent pour effectuer les calculs complexes et offrent des recommandations précises basées sur les caractéristiques spécifiques de votre projet. Ils prennent en compte plusieurs variables que les calculs manuels ne peuvent pas toujours intégrer facilement.

Liste de vérification avant l’installation

Avant de commencer l’installation des solives pour votre plancher en bois, assurez-vous de vérifier les éléments suivants :

  • Assurez-vous que le bois est sec et exempt de défauts.
  • Vérifiez l’exactitude des mesures de portée et de charge.
  • Confirmez que les dimensions des solives sont conformes aux normes de construction locales.
  • Gardez à disposition tous les outils nécessaires, y compris un mètre-ruban, une scie, et des niveaux à bulle.
A lire également :  Le coût du désencombrement : investir dans un vide maison

Comparaison des matériaux pour le solivage

Différents types de bois offrent diverses caractéristiques en termes de résistance, durabilité et coût. Voici une comparaison des essences de bois populaires pour le solivage.

Sapin et épicéa

Ces essences sont légères, faciles à travailler et assez résistantes, ce qui fait d’elles un choix courant pour les petites portées et les charges modérées.

Chêne

Le chêne est très dense et résistant, idéal pour les grandes portées et les charges plus importantes. Toutefois, il est plus coûteux et plus difficile à trouver.

Bois lamellé-collé

Cette option offre une grande flexibilité en termes de tailles et de formes. Le bois lamellé-collé est également très durable et stable, mais tend à être plus cher que le bois massif conventionnel.

Bilan comparatif

Choisissez votre matériau en fonction de vos priorités en matière de coût, de durabilité et des spécificités de votre projet. Un matériau moins cher pourrait convenir pour une petite portée, tandis que pour des projets plus ambitieux, investir dans des bois plus robustes pourrait s’avérer plus judicieux.

Considérations supplémentaires pour le calcul de solivage

Il est toujours préférable de prendre en compte des facteurs supplémentaires qui peuvent influencer le choix des solives et leur installation.

Conditions climatiques

Le taux d’humidité et les variations de température peuvent affecter la performance des solives en bois. Utiliser des traitements anti-humidité peut prolonger leur durée de vie.

Inspection périodique

Une fois le plancher installé, réaliser des inspections régulières permet de surveiller d’éventuels signes de déformation ou de faiblesse. Remplacer toute solive endommagée est essentiel pour maintenir la sécurité et la stabilité structurelle.

Laisser un commentaire

Vu sur

JDN
Batimat

Nous contacter ?