Comment choisir une lamelleuse

Comment choisir une lamelleuse

La lamelleuse peut ressembler à la meuleuse d’angle. Mais les différences dans le mode de fonctionnement sont grandes. Bien sûr, le design et la précision sont importants. La plaque de base est également la butée de profondeur. Pour le décrire plus précisément, la profondeur de l’œuvre est fixée exactement à ce point.

Toutefois, cela n’est possible que si le réglage est pratique et fonctionne avec précision. Si les parois latérales sont particulièrement longues, on utilise alors le guide pivotant. Il faut noter que dans certains cas, il peut être difficile de tenir le cutter sans trembler. Certains fabricants l’ont compris et proposent un angle d’arrêt comme accessoire pour contrer le risque de basculement.

Voici comment est construite la lamelleuse : La forme de base de la machine
Une lamelleuse, cependant, a tendance à être fabriquée dans un design allongé. Le design est plutôt distinctif. Le corps plat utilisé pour la défonceuse ressemble beaucoup à celui de la meuleuse d’angle.

Certains constructeurs de machines utilisent ce fait pour fournir la forme de base et l’utiliser ensuite pour construire les deux dispositifs différents. Mais ce ne sont que des éléments extérieurs.

La tête de fraisage ou le guide, qui est utilisé pour le fraisage des joints ainsi que pour la rainure des goujons, est un composant important de la machine. À cette fin, différents matériaux sont utilisés par les fabricants. Certaines entreprises utilisent des matériaux comme le métal moulé ou le métal à cette fin. D’autres utilisent des composés plastiques pour la fabrication. Il existe également des différences dans la conception, comme le traitement et le vissage de l’outil. Voici un guide comparatif des lamelleuses et de leurs caractéristiques.

L’ergonomie de la lamelleuse

Lorsqu’il s’agit de la conception de la machine, la qualité de l’ergonomie devient évidente. Cela est particulièrement évident lors du choix de la taille de la toupie. En effet, en raison de sa taille, la lamelleuse ne tient pas bien dans la main et il est donc difficile de l’utiliser.

Ces caractéristiques constituent un autre critère important. En effet, la manipulation est un facteur important dans l’utilisation de la machine. En outre, la tête angulaire de la défonceuse, conçue spécialement pour cet usage particulier, est également examinée de plus près. Car cela garantit un travail précis de la machine pendant la manutention. De nombreux fabricants ont fait un excellent travail à ce stade et ont obtenu un résultat optimal dans la fabrication de la machine.

En outre, il est nécessaire d’examiner le type particulier du cutter. Elle représente la partie essentielle de l’outil et est créée par le disque de fraisage. Cela permet d’obtenir une précision absolue dans la coupe. Il s’agit donc de l’un des composants les plus remarquables. Le choix du bon composant détermine si une coupe est effectuée proprement. Le disque de fraisage assure une précision absolue lors de la coupe.

Les caractéristiques de sécurité d’une lamelleuse
Pour minimiser les risques d’accident, il est conseillé de n’utiliser qu’une lamelleuse inspectée !

En plus d’une utilisation correcte et du respect des précautions de sécurité habituelles applicables, les coupeuses de fentes de haute qualité doivent également présenter des caractéristiques de sécurité spécifiques. En outre, il ne faut en aucun cas contourner les mesures de sécurité, car cela peut entraîner des accidents graves. De plus, si la lamelleuse est sciemment manipulée, la couverture d’assurance est annulée. Ainsi, les coûts éventuellement très élevés de la perte d’heures de travail et de la régénération de la santé doivent être supportés par le salarié lui-même. Dans ce cas, l’assurance maladie ne couvre pas les frais encourus.

Interrupteur de sécurité
Les dispositifs de sécurité d’une toupie lamellaire comprennent un interrupteur de sécurité supplémentaire. En activant les deux interrupteurs en même temps, vous évitez que vos propres doigts ne se coincent dans le routeur.

Poignées isolées
De plus, les poignées sont isolées. Veillez à ce que cette isolation soit toujours intacte. De cette façon, un accident électrique, par exemple une coupure accidentelle du câble d’alimentation, peut être exclu à tout moment. Les poignées de forme ergonomique augmentent la sécurité, car la toupie à goujon plat est alors plus sûre dans la main. Dans cette cohésion, il faut également veiller à l’intégrité du câble d’alimentation. Un boîtier en plastique de haute qualité par rapport à un boîtier métallique peut également éviter un choc électrique parfois mortel.

Protection contre les poussières

Pour se protéger de la poussière, il est bon d’utiliser un sac à poussière, qui fait partie des accessoires de nombreuses fraiseuses. Grâce à ce sac, la poussière peut être extraite et collectée immédiatement en cas de forte production de poussière.

Autres caractéristiques de sécurité
Il va sans dire que vous ne devez utiliser que des routeurs ayant la vitesse spécifiée. En cas de surtension ou de vitesse accrue, l’appareil peut se briser. Avant d’utiliser une toupie lamellaire, vérifiez également que le système de réinitialisation du capot de sécurité fonctionne comme indiqué. Un verrouillage automatique de la broche permet de changer facilement de toupie lamellaire. Un câble d’alimentation suffisamment long, d’au moins 3 mètres, garantit un travail sans entrave. Une fonction d’arrêt automatique, qui éteint automatiquement la toupie à goujons plats dès que l’on n’appuie plus sur le bouton, empêche l’outil de continuer à fonctionner.

Résumé des caractéristiques de sécurité que doit posséder une toupie à goujon plat :

  • poignées ergonomiques
  • long câble bien isolé
  • interrupteur de sécurité avec arrêt automatique
  • soft start automatique pour un démarrage lent de la toupie à goujon plat
  • Boîtier en plastique de haute qualité
  • capot de protection et/ou sac à poussière
  • verrouillage automatique de la broche
  • protection contre la surchauffe


Une lamelleuse est également connue sous le nom de fraiseuse à lamelles est un outil polyvalent parmi les fraises. Une défonceuse pour chevilles plates peut être utilisée pour produire des trous défoncés afin de pouvoir réaliser des assemblages par chevilles sur des pièces et des panneaux en bois. Cela présente l’avantage de pouvoir utiliser des connexions sûres et stables dans l’industrie du meuble ou pour le bricolage.

L’histoire de la lamelle

Le Suisse Hermann Steiner a inventé la connexion par cheville plate en 1955. Grâce à cela, les planches en bois peuvent être connectées rapidement et facilement. Les chevilles plates ont été baptisées Lamello ou lamelles et sont utilisées depuis lors dans la fabrication de meubles. En tant que joints standard, ces joints se retrouvent dans tous les foyers du monde. Les lamelles de bois pressé comme les chevilles plates sont standardisées et sont disponibles en différentes tailles.

Pour pouvoir assembler deux planches, il faut effectuer un fraisage sur les bords des planches de bois. Les goujons plats sont fixés aux bords de rencontre à l’aide du coupe-goujon plat. Après avoir été placées avec précision, elles sont fixées avec de la colle et les pièces jointes sont ainsi maintenues en position. Ces dernières années, différents systèmes d’assemblage ont pu s’imposer dans la production de meubles ainsi que dans le secteur du bricolage. Il y a environ 60 ans déjà, les chevilles plates ont été développées et mises sur le marché par la société Lamello. L’assemblage des planches en contreplaqué était très susceptible de se rompre, mais il a été remédié à ce problème grâce aux chevilles plates. La connexion sécurisée entre les planches est désormais garantie de cette manière.

Connexions à lamelles
Pour pouvoir travailler avec les lamellos, il est nécessaire d’utiliser une lamelleuse. Sa conception est similaire à celle d’une meuleuse d’angle avec un grand manche et un accessoire. La vitesse est généralement de 11 000 tours par minute et la vitesse élevée garantit toujours un résultat de fraisage propre. Le disque de fraisage est utilisé pour fraiser des fentes semi-circulaires dans le matériau utilisé, les fentes semi-circulaires ont la forme des chevilles plates. Différentes tailles permettent d’utiliser la bonne cheville plate pour chaque besoin. Les ancres plates disponibles dans le commerce sont ovales et d’une épaisseur d’environ quatre millimètres. Les tailles 0, 10, 20 et S6 sont disponibles.

Les lamelles sont placées à l’endroit prévu avec de la colle, l’humidité de la colle assure une liaison stable des matériaux utilisés et les fixe de façon permanente et stable. L’emplacement prévu de la fente est prédéterminé par un réglage en hauteur et n’est pas modifié pendant l’utilisation. Cela garantit la précision dans la répétition des étapes de travail. Cette fraise est généralement utilisée pour les assemblages bout à bout de panneaux. Cela facilite, par exemple, la production de panneaux de bois collés. Dans le domaine de la menuiserie de loisir et de bricolage, la toupie à goujon plat a su s’imposer comme un génie universel, permettant de réaliser proprement et facilement des joints d’ombre, des rainures longitudinales, des joints plats bout à bout, des joints en T, des joints d’angle et des joints d’onglet.

Les avantages de la lamelleuse

La fraiseuse à lamelles peut être réglée en hauteur et en profondeur, ce qui permet de continuer à travailler sur l’ensemble du projet par la suite. Le réglage de la hauteur n’a pas besoin d’être précis au millimètre près par rapport au centre du matériau, car la contrepartie est munie d’une fente. Cela permet d’apporter de légères corrections dans le sens des rainures. En règle générale, la fente est un peu plus solide que la cheville plate, il est donc possible d’effectuer de petites corrections à travers la rainure. La position peut être fixée exactement avec un serre-joint à vis, la colle assure la stabilité nécessaire. Par rapport à la cheville ronde en bois, qui était utilisée avant la cheville plate, la cheville plate ne doit pas être placée à l’endroit prévu avec une précision millimétrique ; des corrections mineures en hauteur et en profondeur sont encore possibles après la mise en place de la cheville plate.

À qui convient une lamelleuse ?


Cette défonceuse est aussi souvent appelée défonceuse à lamelles ou défonceuse à fentes, c’est une machine qui permet de réaliser des fentes pour les joints à chevilles plates. Cela permet d’insérer les chevilles en bois plat selon l’angle souhaité et de joindre commodément les panneaux de particules ou de bois massif utilisés. Ces assemblages en bois sont principalement utilisés dans les métiers de la menuiserie ou du bricolage, la toupie à goujon plat est donc également utilisée dans ces domaines. Cependant, cette défonceuse à lamelles ou défonceuse à rainures n’est pas seulement utilisée par les charpentiers, menuisiers ou charpentiers, les bricoleurs ont également découvert cette machine pour eux-mêmes. Construire soi-même des meubles ou des objets, assembler des panneaux d’aggloméré et s’assurer que les planches sont jointes exactement sans les arracher, tout cela est possible avec la fraise à rainurer ou la fraise à lamelles.

Applications possibles d’une lamelleuse

Les nombreuses possibilités d’utilisation de cette machine font qu’elle est aussi souvent qualifiée de défonceuse universelle. Il est possible de fraiser non seulement du bois, mais aussi du verre acrylique et du plâtre marbré. Les vitesses élevées garantissent la production d’un motif de fraisage propre et fin. La défonceuse pour goujons plats peut également être utilisée pour les joints d’angle, de sorte que les cadres en bois ou les plans de travail de cuisine peuvent être traités proprement. Lors du travail avec la défonceuse, un réglage multiple de la profondeur est toujours avantageux, ce qui est rendu possible par une tringlerie à engrenages. Un réglage manuel permet d’effectuer des travaux avec une précision millimétrique. Les surfaces sensibles peuvent être protégées pendant le fraisage grâce à des accessoires de protection. Une défonceuse pour goujons plats d’une puissance de 600 à 800 watts est tout à fait suffisante. Une clôture multifonctionnelle est toujours un avantage. Une poignée supplémentaire facilite le travail et offre en même temps une bonne prise en main.

Ajustement et changement rapide
Le réglage de la profondeur de fraisage ainsi que le changement rapide de la lamellofräse ou d’une fraise à rainurer doivent toujours être disponibles, un support qui empêche de glisser sur le plan de travail et qui marque le centre de fraisage doit également être disponible. La butée d’angle intégrée doit être facile à lire et avoir une échelle claire. Pour les machines de haute qualité, un prix plus élevé compte aussi ; ceux qui veulent obtenir de bons résultats doivent surtout se concentrer sur la qualité. Si vous souhaitez utiliser une défonceuse manuelle pour goujons plats, vous devez vous assurer qu’elle peut également être utilisée comme une scie à rainures ou une fraise à rainures. De nombreux fabricants renommés assurent que de nombreux coupeurs de goujons plats ne rendent pas exactement le choix facile. Par conséquent, en tant que client, vous devez toujours vous demander ce que vous attendez de la défonceuse pour goujons plats et ce qu’elle doit être capable de faire.