Comment empêcher une porte de claquer ?

4.6/5 - (177 votes)

Y a-t-il chez vous une porte qui claque à chaque fois que quelqu’un la franchit ? Il peut être très frustrant d’entendre ce grand bruit derrière soi, surtout si l’on essaie de ne pas faire de bruit. Une porte qui claque peut également endommager la porte elle-même ainsi que son cadre. Il est donc important de prendre des mesures pour éviter que cela ne se produise dans la mesure du possible. Nous avons donc rassemblé neuf moyens simples et faciles d’empêcher les portes de claquer pour de bon !

Pourquoi les portes claquent-elles ?

Avant d’aborder la question de savoir comment empêcher les portes de claquer, il est important de comprendre pourquoi elles claquent :

  • La porte est déséquilibrée : si votre porte n’est pas suspendue de manière uniforme dans le cadre de la porte, il est probable qu’elle s’ouvre ou se ferme avec plus de force que d’habitude.
  • Les gonds sont desserrés : si les gonds ne sont pas assez serrés, la porte peut s’affaisser, ce qui la rendra plus difficile à fermer correctement.
  • Les conditions météorologiques : le vent peut faire claquer les portes, il convient donc d’en tenir compte lors du choix d’une méthode de prévention des claquements.

Porte de forme irrégulière

Avant de commencer à modifier la façon dont la porte est suspendue, il est important de vérifier que la porte elle-même n’est pas endommagée ou déformée de quelque façon que ce soit.

Dans le cas d’un gauchissement, cela se traduit souvent par une forme irrégulière, ce qui signifie que la porte ne s’insère pas parfaitement dans le cadre ou les joints de la porte, d’où le bruit qui se produit à chaque fois que la porte se referme en heurtant des endroits où elle n’est pas censée le faire.

Si la porte est endommagée, il est probable qu’il faille la réparer ou la remplacer avant de modifier le cadre de la porte.

A lire également :  Rénover pour vendre : 5 petits travaux à réaliser pour faire grimper le prix de votre maison

Flux d’air et courants d’air

Comme nous l’avons mentionné dans la première section, les conditions météorologiques peuvent être à l’origine du claquement des portes, en raison des changements de pression d’air et des courants d’air qu’elles entraînent. La raison pour laquelle les courants d’air entraînent le claquement des portes est que l’air qui se déplace dans la pièce peut entraîner le déplacement de la porte, la pression de l’air s’accumulant dans un espace confiné et essayant ensuite de se faufiler à l’extérieur d’un autre espace plus petit.

Si vous vivez dans une propriété où il y a des courants d’air, il peut être intéressant d’essayer d’y remédier avant de passer aux solutions potentielles pour les portes individuelles. Certaines solutions consistent à renforcer l’isolation de votre logement, même s’il ne s’agit que d’une fenêtre légèrement fissurée ou cassée, un film isolant pour fenêtre peut faire une grande différence.

En outre, fermer les fenêtres qui n’ont pas besoin d’être ouvertes ou fermer la porte dans laquelle se trouve la fenêtre pour réduire le flux d’air vers le reste de la propriété peut également aider.

9 méthodes pour empêcher une porte de claquer

Maintenant que nous avons examiné quelques raisons pour lesquelles vos portes claquent, nous pouvons nous pencher sur les moyens d’éviter que cela ne se reproduise à l’avenir.

1. Utilisez des tampons en feutre

Un moyen très simple d’empêcher une porte de claquer est d’utiliser des tampons de feutre. Il s’agit de petits carrés, rectangles ou ronds en feutre. Ils peuvent être placés sur la porte elle-même ou sur le cadre de la porte et permettent d’amortir le choc lorsque la porte est fermée, en absorbant une partie de l’impact et du bruit.

2. Essayez les bandes de mousse

Les bandes de mousse sont une autre option intéressante. Elles fonctionnent de la même manière que les tampons de feutre, mais sont légèrement plus épaisses et plus durables. Elles peuvent également être placées sur la porte ou le cadre de la porte et contribueront à réduire le bruit du claquement de la porte ainsi que tout dommage potentiel.

3. Vérifier les charnières de la porte

Comme nous l’avons mentionné précédemment, l’une des principales raisons pour lesquelles les portes claquent est que les charnières de la porte sont desserrées. Il suffit souvent de serrer les vis qui maintiennent les charnières en place pour y remédier, mais cela peut parfois s’avérer plus difficile. Il est important de ne pas trop serrer ces vis, car cela pourrait endommager la porte ou le cadre de la porte, alors assurez-vous qu’elles sont suffisamment serrées pour que la porte ne bouge pas lorsque vous la fermez.

A lire également :  Comment poser une terrasse en composite ?

Nous avons rédigé des guides complets sur la façon de régler les charnières des portes en PVC et sur la façon de régler les charnières des portes en bois composite, alors si vous possédez l’une ou l’autre de ces portes et que vous pensez qu’il pourrait s’agir d’un problème, n’hésitez pas à les consulter.

4. Régler le ferme-porte

Si la porte est correctement suspendue dans le cadre de la porte mais qu’elle claque quand même, il est probable que le problème se situe au niveau des charnières, comme indiqué ci-dessus.

La première chose à faire est de retirer la porte de son cadre afin de pouvoir accéder aux charnières.

Une fois la porte retirée, vérifiez si les axes de charnière sont desserrés. Si c’est le cas, il suffit de les resserrer à l’aide d’un tournevis ou d’une clé Allen.

Si cela ne résout pas le problème, vous devrez peut-être ajuster la position des charnières elles-mêmes. Ce point est également abordé plus en détail dans les guides mentionnés ci-dessus.

5. Installer des ferme-portes hydrauliques

Les ferme-portes hydrauliques ou pneumatiques sont un excellent moyen d’empêcher les portes de claquer, et ils peuvent être utilisés pour les portes intérieures et extérieures.

Ils fonctionnent en utilisant la pression de l’air ou de l’huile pour fermer lentement la porte, plutôt que la gravité. Cela signifie que la porte se ferme lentement et en douceur, sans risque de claquer.

Ils sont relativement faciles à installer, mais si vous n’êtes pas sûr de pouvoir le faire vous-même, il est toujours préférable de faire appel à un professionnel.

6. Le calfeutrage

Le calfeutrage est un excellent moyen d’empêcher les portes de claquer, ainsi que les courants d’air. Il s’agit d’une bande de matériau, généralement en caoutchouc, qui entoure la porte et contribue à la rendre étanche. Cela signifie qu’il y a moins de risques que l’air puisse entrer et pousser la porte, tout en contribuant à l’isolation de votre propriété.

Il est important de s’assurer que vous obtenez le bon type de calfeutrage pour votre porte et qu’il est correctement installé. Si vous n’êtes pas sûr de vous, il est préférable de faire appel à un professionnel.

A lire également :  Comment reconnaitre et l'éliminer la moisissure jaune ?

7. Ajouter un arrêt de porte

L’un des moyens les plus simples d’empêcher une porte de claquer est d’utiliser une butée de porte. Il s’agit d’un petit dispositif qui se fixe au bas de la porte et l’empêche de se fermer complètement. Les butoirs de porte sont disponibles en différents matériaux, notamment en caoutchouc, en mousse et même en métal, ce qui vous permet de choisir celui qui répond le mieux à vos besoins.

Si vous avez de jeunes enfants à la maison, vous pouvez opter pour un matériau plus souple, comme la mousse ou le caoutchouc, afin qu’ils ne se blessent pas s’ils tombent contre la porte.

8. Installez une protection anti-pincement

L’installation d’une protection anti-pincement est une autre option intéressante pour réduire les claquements de porte, en particulier si vous avez de jeunes enfants à la maison. Il s’agit de dispositifs qui s’adaptent à la porte et l’empêchent de se fermer complètement. Ainsi, personne ne risque de se coincer les doigts ou les mains dans la porte, ce qui peut évidemment être très dangereux.

Les dispositifs anti-pincement sont relativement peu coûteux et faciles à installer. Ils valent donc la peine d’être envisagés si vous avez de jeunes enfants à la maison.

9. Essayez les filtres de porte

Les filtres de porte sont un excellent moyen de réduire le bruit qui passe par la porte et d’empêcher les portes de claquer. Ils réduisent la quantité d’air qui peut passer à travers la porte, ce qui permet d’arrêter le bruit fort à chaque fois que la porte claque.

Les filtres de porte sont relativement peu coûteux et faciles à installer. Ils valent donc la peine d’être envisagés si vous cherchez un moyen de réduire le bruit dans votre maison.

Le mot de la fin

Lorsque vous avez un problème de claquement de porte, il peut être tentant de l’ignorer et d’espérer qu’il disparaisse. Cependant, dans la plupart des cas, le problème ne fera que s’aggraver avec le temps. Il est donc important d’agir et d’essayer de résoudre le problème le plus rapidement possible.

La bonne nouvelle, c’est qu’il existe un certain nombre de solutions pour empêcher les portes de claquer. Il peut s’agir de choses simples, comme l’installation d’une butée de porte, ou de solutions plus complexes, comme l’installation de joints d’étanchéité.

Si vous n’êtes pas sûr de ce qu’il faut faire, il est toujours préférable de faire appel à un professionnel pour qu’il jette un coup d’œil et vous donne des conseils. Toutefois, dans la plupart des cas, le problème est relativement facile à résoudre et vous devriez pouvoir le faire vous-même.

Vu sur

JDN
Batimat

Nous contacter ?