Comment fabriquer facilement un kokedama soi-même ?

4.7/5 - (141 votes)

Un kokedama est une manière à la fois originale et écologique de mettre en scène les plantes d’intérieur. Découvrez maintenant ce qui se cache derrière cette boule de mousse très tendance venue du Japon et comment réaliser vous-même un kokedama à peu de frais.

🌿 Qu’est-ce qu’un Kokedama ?Boule de mousse japonaise enroulée autour des racines d’une plante
🌱 Plantation et VariétésConvient aux plantes nécessitant peu d’eau, comme les bonsaïs et les orchidées
🏠 Emplacement IdéalÉviter l’exposition directe au soleil et les contacts avec les murs
✨ DécorationPeut être suspendu ou posé, avec des accents de fil de fer ou de ficelle
👩‍🌾 Fabrication MaisonNécessite de la mousse, du terreau, de l’eau, et une plante adaptée
🔄 Durée de ViePeut durer 2-3 ans avec un bon entretien
💧 ArrosageImmersion dans l’eau, plutôt que l’arrosage traditionnel
🚿 PrécautionsAttention à l’air de chauffage et à l’excès d’eau
🔁 EntretienSurveiller régulièrement et vaporiser de l’eau si nécessaire
🏡 UsageConvient pour l’intérieur, terrasses, balcons et certains espaces extérieurs

🌿Qu’est-ce qu’un kokedama ?

qu'est ce qu’un kokedama

Le mot kokedama vient du japonais et signifie boule de mousse. Un kokedama est une boule de mousse qui est enroulée autour des racines d’une plante ornementale et dans laquelle la plante peut ensuite pousser et s’épanouir. C’est donc une boule de mousse qui est utilisée à la place d’un pot. Le kokedama peut non seulement se suffire à lui-même, mais aussi être placé dans ou sur un récipient. L’alternative japonaise aux pots de fleurs peut également être suspendue.

Les boules de mousse peuvent être fabriquées dans toutes les tailles souhaitées et même contenir des mottes de racines relativement grandes. Le kokedama est également flexible en matière de décoration et peut être adapté à son environnement en termes de couleur et de style. Du fil de fer pour fleurs brillant apporte des accents fins et scintillants dans la mousse sombre. De la ficelle ou des cordons multicolores apportent une touche de bonne humeur. Si la mousse est entourée de ficelle, par exemple en fibre de coco, cela souligne le charme naturel du Kokedama et assure une décoration rustique.

A lire également :  Quelle est la durée de vie de la peinture pour carrelage ?

🏠Où accrocher le kokedama ?

Si vous souhaitez suspendre votre Kokedama en guise de décoration, nous vous recommandons de laisser de la distance avec les murs. La boule de mousse peut laisser des taches brunâtres si elle se cogne. Il faut également éviter d’accrocher le kokedama à un endroit directement exposé aux rayons du soleil, car cela peut dessécher la mousse et endommager les racines des plantes.

🌱Quelles sont les plantes qui conviennent pour faire des kokedamas ?

La condition pour les plantes qui conviennent à un kokedama est qu’elles se contentent de relativement peu d’eau et qu’elles ne poussent pas très vite. Les bonsaïs, les orchidées, les fougères, les plantes succulentes, les graminées ornementales et les lierre-marrube, par exemple, se plaisent dans un kokedama. Parmi les plantes d’intérieur qui peuvent être plantées dans une boule de mousse, on trouve par conséquent le lis vert, le chanvre arqué, la feuille unique et le dieffenbachia. Mais les messagers du printemps comme les narcisses ou les jacinthes sont également parfaits pour un kokedama. Comme vous pouvez le constater : En matière d’aménagement végétal, le kokedama offre de nombreuses possibilités.

Conseil : Plantez simplement les jacinthes ou les narcisses après la floraison, non coupés, dans le kokedama dans le jardin.

👩‍🌾Faire un kokedama soi-même : instructions pas à pas

Pour faire un kokedama maison, vous avez besoin de :

  • d’un bol ou d’une coupe
  • une paire de ciseaux
  • un filtre à café (si vous souhaitez planter une orchidée dans le kokedama)
  • une plante décorative adaptée
  • du terreau pour fleurs ou bonsaïs (du sable, de l’argile ou du substrat végétal à ajouter si la plante en a besoin)
  • un peu d’eau
  • de la mousse (de préférence des plaques) : vous pouvez les acheter chez le fleuriste ou les piquer vous-même
  • du fil de fer pour fleurs ou de la ficelle : le fil de fer vert et la ficelle en nylon deviennent invisibles dans la mousse, des ficelles ou des cordons colorés mettent l’accent et peuvent aussi être placés après coup comme décoration

Guide pas à pas pour faire un kokedama

guide pas à pas pour faire un kokedama
  1. Dépotez la plante, débarrassez les racines de la plante du substrat et de la terre, raccourcissez les longues racines.
  2. Dans un bol ou une coupe, mélangez quelques poignées de terreau ou de terre de bonsaï avec un peu d’argile ou de sable et un peu d’eau, jusqu’à obtenir une pâte malléable et qui ne goutte pas.
  3. Formez une boule légèrement plus grande que la motte de la plante que vous souhaitez placer dans le kokedama.
  4. Faites un trou au centre de la boule, du haut vers le bas, et placez-y la plante.
  5. Si vous souhaitez planter une orchidée dans le Kokedama, procédez comme suit : Remplissez le substrat pour orchidées dans le filtre à café, formez le filtre de manière à obtenir une sphère et placez l’orchidée dans le substrat, les racines en premier.
  6. Comprimez fermement la terre et assurez-vous que le terreau a la forme d’une boule autour des racines de la plante ou autour du filtre à café avec le substrat.
  7. Placez la ou les plaques de mousse, selon la taille souhaitée du kokedama, autour de la boule de terre. Pour cela, vous pouvez soit poser la boule sur la mousse et fermer la mousse de bas en haut, soit enrouler la plaque de mousse sur le côté de la boule.
  8. Entourez maintenant la mousse en croix avec le fil de fer pour fleurs ou la ficelle. Veillez à bien serrer le tout et à créer une boule de mousse solide. Si vous utilisez du fil de fer, enroulez le début et la fin sur eux-mêmes. Si vous souhaitez suspendre votre Kokedama, vous devez avoir suffisamment de ficelle à l’extrémité supérieure pour faire flotter la boule de mousse. Si vous ne voulez pas suspendre le Kokedama, attachez l’extrémité supérieure de la ficelle à l’un des autres brins et faites un très petit nœud.
A lire également :  Cuisine équipée : les dernières tendances en matière de design
Tutoriel vidéo sur comment faire un kokedama

✨Mettre en scène les kokedamas avec brio

Les kokedamas ne doivent pas nécessairement pendre droit ou être orientés avec la fleur vers le haut. Les boules de mousse bouleversent la conception des plantes. Solidement enroulées, les boules de mousse peuvent en effet être suspendues sans problème la tête en bas et devenir ainsi un point de mire encore plus spectaculaire que ne le sont déjà les boules de mousse japonaises. Surtout si vous réalisez un kokedama classique et y placez un petit bonsaï. Les fougères, les orchidées, le lierre et les graminées décoratives font également très bien l’affaire dans une boule de mousse retournée.

Pour décorer la table ou le rebord de la fenêtre, les kokedamas peuvent être plantés de plantes succulentes. Les boules de mousse sont placées soit seules dans un récipient bas en verre, soit en combinaison avec du bois, des pierres et un peu de lierre dans un vase un peu plus grand ou un photophore. Sur une table à la décoration rustique, les succulentes en boules de mousse peuvent aussi être attachées ou adossées à une structure de branches. Comme si les kokedamas poussaient sur les branches. En outre, les boules vertes ne conviennent pas seulement pour l’intérieur, mais aussi pour aménager des terrasses, des balcons, le palier d’entrée ou un petit coin du jardin. Pour cela, il suffit de suspendre les boules de mousse dans les arbres, sur les treillis ou de les placer dans les fourches des branches.

🔄Quelle est la durée de vie des kokedamas ?

Avec de bons soins, un kokedama peut durer deux à trois ans. Cela dépend bien sûr aussi de la plante que vous avez placée dans la boule de mousse. Les narcisses et les jacinthes ne fleurissent pas eux-mêmes aussi longtemps et le kokedama a fait son temps après quelques semaines. D’autres boules de mousse durent plusieurs années si elles sont bien entretenues et suspendues ou placées dans un endroit approprié.

A lire également :  Les appliques murales : bien plus que de simples objets de décoration !

💧Arroser un kokedama

Un Kokedama ne doit pas être arrosé au sens classique du terme, mais plutôt être immergé dans l’eau et s’en imprégner. Juste après la fabrication du kokedama, placez la boule de mousse dans un bol ou une assiette profonde remplie d’eau et laissez-la absorber ce dont elle a besoin. Pour vérifier s’il est possible de se débarrasser du surplus d’eau, nous recommandons de laisser la boule de mousse s’égoutter dans une assiette à soupe et de la presser encore brièvement et très délicatement avec la main. Veillez à ne pas déformer la boule.

Dès que le kokedama est devenu léger, il est à nouveau temps de l’arroser. Pour cela, vous pouvez aussi placer la boule de mousse dans une assiette à soupe bien remplie et la sortir au bout de 15 minutes, la presser légèrement et la laisser s’égoutter.

Arroser le kokedama avec un arrosoir classique provoque plus de chaos et de saleté que de placer la plante dans un récipient rempli d’eau. Vous ne pouvez pas non plus estimer la quantité d’eau dont la boule de mousse a besoin et le risque d’arroser trop ou trop peu est élevé. Si vous arrosez trop, l’eau de la boule de mousse coulera sur le sol ou sur les meubles placés en dessous. Dans le pire des cas, la mousse se détache et la terre tombe. En revanche, si vous n’arrosez pas assez, la boule de mousse brunit et le kokedama dépérit.

Attention à l’air de chauffage, dès que le chauffage est allumé, vous devez surveiller le kokedama et, en plus de l’arrosage dans un récipient, vaporiser de l’eau sur la boule de mousse une fois par semaine. Pour cela, il est préférable de tenir un chiffon en dessous afin de recueillir le brouillard d’eau. Sinon, il atterrira sur le sol et vous risquez de glisser dessus.

Vu sur

JDN
Batimat

Nous contacter ?