Comment poser du gazon synthétique sur du béton ?

4.9/5 - (151 votes)

Le béton n’est pas l’élément d’aménagement paysager le plus attrayant, mais il n’est pas non plus sans danger pour les enfants. Recouvrir de faux gazon les zones bétonnées des jardins, des cours de récréation ou des extérieurs de locaux commerciaux est un excellent moyen d’ajouter une touche de couleur et un point d’attraction, tout en rendant la zone plus sûre pour les enfants.

La bonne nouvelle, c’est que si vous souhaitez poser du faux gazon sur une zone bétonnée, vous pouvez le faire sans hésiter, à condition de suivre nos instructions étape par étape et d’utiliser tous les outils et matériaux appropriés. Lisez la suite pour découvrir comment poser du gazon synthétique sur du béton.

Matériels nécessaires

Checklist des matériaux

  • Le gazon synthétique choisi
  • Sous-couche amortissante de 20 mm
  • Colle pour gazon artificiel
  • Ruban adhésif (si des joints sont nécessaires)
  • Sable séché au four (pour le remplissage du gazon artificiel, environ 4-5 kg par mètre carré)

Vous pouvez également avoir besoin de :

  • Du sable (pour combler les irrégularités)
  • Des bardeaux de 10 mm (pour combler les trous de drainage)

Checklist des outils

  • Balai rigide
  • Niveau à bulle
  • Ruban à mesurer ou règle droite
  • Couteau tranchant et lames de rechange
  • Spatule ou couteau à remplir (pour étaler la colle)
  • Tuyau d’arrosage (pour vérifier le drainage)
  • Perceuse avec mèche de 16 mm (pour créer des trous de drainage en cas de problème de drainage)

Avant de commencer

Vérifier la surface

Pour réussir la pose d’un gazon artificiel sur du béton, vous devez commencer par une surface lisse et exempte de débris tels que des pierres, des gravillons ou des feuilles. Si de la mousse pousse sur le béton, veillez à l’enlever complètement.

A lire également :  Marché de la motoculture

La surface doit être plane. Utilisez un niveau à bulle pour vérifier que c’est le cas. Si la surface présente des ondulations ou des creux, ceux-ci peuvent être comblés par une fine couche de sable ou d’enduit autonivelant. Veillez à le faire par temps sec.

Si le béton présente de grandes fissures ou si des parties se sont fissurées, il ne constituera probablement pas une base adéquate pour le gazon artificiel et il sera peut-être préférable de l’enlever et de suivre les instructions pour la pose d’un faux gazon sur du sol ou de la terre.

Vérifier le drainage

Il est important que la surface soit bien drainée lors de la pose du gazon artificiel, sinon des flaques d’eau risquent d’apparaître sur la nouvelle fausse pelouse. Pour vérifier que la zone bénéficie d’un drainage suffisant, arrosez-la au jet d’eau et voyez si des flaques d’eau se forment. Si c’est le cas, il sera nécessaire de créer une série de trous de drainage à l’endroit où vous voyez ces flaques. Nous vous recommandons d’utiliser une mèche de 16 mm, puis de remplir les trous avec du shingle.

Vérifiez la ventilation

Comme vous travaillez avec de la colle, vous devez disposer d’une ventilation adéquate autour de vous.

Guide pas à pas pour l’installation d’un gazon synthétique sur du béton

Il est essentiel de travailler uniquement sur une surface sèche. Évitez toujours de poser du gazon artificiel par temps de pluie.

Étape 1 : Installation de la sous-couche

Commencez par une extrémité de la zone bétonnée, en veillant à ce que le rouleau de sous-couche soit bien collé au bord. Déroulez-la, puis coupez-la à la forme souhaitée. Poursuivez ce processus jusqu’à ce que toute la zone soit couverte. 

Conseil : vous constaterez que le coussin amortisseur essaiera naturellement de s’enrouler vers l’arrière lorsque vous essayez de le poser. Pour éviter cela, placez simplement un objet lourd à chaque extrémité.

A lire également :  Semer la Susanne aux yeux noir : Guide facile

Prenez maintenant votre ruban adhésif et commencez à fixer tous les morceaux de la sous-couche ensemble. Vous avez terminé ? Il est maintenant temps de coller la sous-couche à la base en béton.

Repliez soigneusement la sous-couche de protection contre les chocs en l’éloignant des bords de la zone en béton. Utilisez ensuite votre spatule ou votre couteau pour appliquer une bonne couche de colle directement sur le béton. Appliquez une couche de 2 à 3 mm d’épaisseur sur tout le périmètre. Vous devrez travailler assez rapidement, car la colle s’enlèvera en 30 minutes environ, voire plus tôt s’il fait chaud.

Une fois que c’est fait, vous pouvez replier la sous-couche et la fixer sur les bords.

Étape 2 : Installation du gazon artificiel

Roulez votre gazon artificiel sur le béton. Laissez 5 cm de plus autour de tous les bords. Cela vous aidera à obtenir ce bord parfait si important. Il est conseillé de laisser le gazon reposer pendant 2 ou 3 heures afin que les plis disparaissent.

L’étape suivante consiste à tailler le faux gazon à la bonne taille à l’aide d’un couteau bien aiguisé.

Conseil : coupez le faux gazon avec le dos tourné vers vous. Suivez les lignes de couture pour ne pas couper à travers les points. Vous obtiendrez ainsi un bord bien lisse.

Parfois, si vous devez recouvrir une grande surface de béton, il peut être nécessaire d’assembler plusieurs morceaux de faux gazon.

N’essayez pas de coller chaque morceau de gazon directement sur la sous-couche. Les pièces bougeraient alors indépendamment les unes des autres lorsqu’on marche dessus, ce qui ferait apparaître les joints.

Comment assembler le gazon artificiel

L’essentiel, lorsque l’on joint des morceaux de gazon artificiel, est de s’assurer que les brins d’herbe de chaque morceau vont dans la même direction.

Placez les deux morceaux l’un à côté de l’autre, pile vers le haut, puis alignez les bords.

A lire également :  Laurier-rose gelé : que faire en cas de dégâts dus au gel ?

Repliez les bords des deux morceaux sur eux-mêmes sur environ 25 cm afin de voir l’arrière du gazon et les lignes de couture. Coupez ensuite deux ou trois lignes de points sur chaque bord. Retournez maintenant les deux parties pour voir comment elles se présentent sur l’endroit avant de les assembler à l’aide de l’adhésif de jointure. Veillez à ce que les deux parties s’emboîtent bien, puis exercez une pression le long de la couture pour vous assurer que l’adhésif adhère sur toute la longueur.

Vous êtes maintenant prêt à appliquer la colle pour gazon artificiel sur la sous-couche. Repliez le gazon en veillant à ne pas perdre les joints. Appliquez une couche de colle sur la sous-couche, en faisant le tour du périmètre.

Pour permettre au gazon artificiel et à la sous-couche d’adhérer complètement, veillez à ne pas poser le gazon pendant au moins deux heures.

Étape 3 : Sable et brossage du gazon artificiel

Il est de bon ton de remplir de sable séché au four une pelouse artificielle nouvellement posée, ce qui présente plusieurs avantages. L’un d’entre eux est qu’il aide à maintenir le gazon en place, réduisant ainsi le risque d’apparition de rides et de plis. Il permet également de protéger les fibres de la fausse pelouse et de les maintenir en position verticale pour obtenir le meilleur aspect possible.

Le sable séché au four et exempt de mauvaises herbes est toujours un choix judicieux si vous craignez que des mauvaises herbes ne poussent à travers le gazon.

Après avoir rempli la fausse pelouse, vous pouvez lui donner un bon coup de brosse. Veillez à le faire dans le sens du poil pour que les fibres se soulèvent bien.

Après la pose

  • Un brossage régulier à l’aide d’un balai rigide ou d’un râteau en plastique permet à la fausse pelouse de conserver tout son éclat.
  • Vous pouvez utiliser un balai, un râteau à feuilles ou un souffleur de feuilles pour enlever les feuilles et autres débris.
  • Les éventuelles éclaboussures peuvent être facilement nettoyées à l’eau.
  • Les meubles de jardin ou les jeux pour enfants, par exemple, doivent être placés avec soin afin de répartir la charge et de réduire les empreintes.
  • Les barbecues et autres objets chauds doivent toujours être éloignés de la fausse pelouse.

Vu sur

JDN
Batimat

Nous contacter ?