Comment poser une moquette : 7 conseils pour une pose réussie

4.2/5 - (103 votes)

Si vous ne faites pas attention au sens des poils lors de la pose de la moquette, votre salon se transformera rapidement en un terrain de football à rayures. Vous n’en avez jamais entendu parler ? Alors vous devriez lire ces sept conseils pour la pose de moquette.

Commençons par dissiper la grande erreur qui consiste à croire qu’en posant de la moquette, on fait entrer l’ennemi poussiéreux chez soi.  C’est difficile à croire, mais selon une étude réalisée pour le compte de l’Association allemande des allergies et de l’asthme (DAAB), l’installation d’une moquette dans votre maison peut réduire jusqu’à 50 % la quantité de poussières fines en suspension dans l’air.

Conseil n°1 : Ne pas poser une nouvelle moquette sur une ancienne

ne pas poser une nouvelle moquette sur une ancienne

Moins de travail, une isolation phonique et des pieds chauds : il est vrai que poser de la moquette sur de la moquette ne semble pas être une véritable erreur. Pourtant, rares sont les fabricants de moquette qui recommandent cette méthode de pose. Les raisons suivantes s’y opposent :

L’ancienne moquette est un terrain idéal pour les germes et les bactéries, que vous emprisonnez ensuite sous la nouvelle moquette.

Chaque moquette a un sens de pose, ce qui peut entraîner un déplacement ou des ondulations de la nouvelle moquette si vous la posez sans la fixer.

Notre conseil : nous vous conseillons l’option la plus hygiénique, à savoir arracher l’ancienne moquette. C’est aussi parce que la nouvelle moquette adhère mieux sur une chape nue. 

La moquette est en principe un bon isolant phonique. Toutefois, si la nouvelle moquette est très fine, vous pouvez placer une sous-couche isolante spéciale pour moquette.

Conseil n°2 : Tenir compte de la classe d’usage de la moquette

La moquette de votre entrée est déjà complètement usée après quelques mois ? Cela peut être dû à une mauvaise qualité ou au fait que vous n’avez pas tenu compte de la classe d’usage lors de l’achat. Celle-ci vous indique en effet si la moquette de votre choix doit être posée dans l’entrée ou non.

Notre conseil : vérifiez le symbole de la classe d’usage dans le magasin de bricolage ou la boutique en ligne. Il s’agit des classes d’usage pertinentes de la moquette pour vos pièces de vie :

  • Classe d’usage 21 : convient aux pièces peu fréquentées, comme les chambres à coucher ou les chambres d’amis.
  • Classe d’usage 22 : convient aux pièces à usage moyen, telles que la salle à manger ou le salon.
  • Classe d’usage 22+ : convient pour des pièces telles que les chambres d’enfants, les salons et les bureaux, qui sont soumises à une utilisation moyenne.
  • Classe d’usage 23 : convient aux pièces d’habitation, telles que le couloir ou l’entrée, qui sont fortement sollicitées.
A lire également :  Comment installer une plaque de commande de WC suspendu ?

Conseil n°3 : Bien préparer la surface du sol

Marcher pieds nus sur la nouvelle moquette moelleuse, une sensation délicieuse ! S’il n’y avait pas les petites bosses sous la moquette qui vous font subir une réflexologie plantaire désagréable à chaque fois que vous marchez dessus.

Notre conseil : pour poser une moquette, il ne suffit pas d’arracher l’ancienne et d’aspirer grossièrement les miettes de colle. Plus vous nettoierez et redresserez le sol, meilleur sera le résultat final. Voici comment préparer votre sol en cinq étapes :

  • Étape 1 : Commencez par retirer l’ancienne moquette et les plinthes. Coupez ensuite la moquette en bandes d’environ 50 centimètres, ce qui facilitera le décollage. C’est encore plus facile avec une griffe de maintien que vous fixez à l’extrémité de la bande de moquette.

Les professionnels utilisent également un décolleur de tapis pour les grandes surfaces. C’est très pratique, mais aussi très cher. Vous pouvez toutefois en louer un dans un magasin de bricolage à partir de 24 euros (tarif court de 4 heures). Vérifiez d’abord en ligne si l’appareil est disponible. Vous pouvez jeter l’ancienne moquette avec les autres déchets.

  • Étape 2 : Commencez par retirer grossièrement la colle à moquette de la surface du sol à l’aide d’une spatule, puis utilisez la ponceuse à sol. Vous pouvez également en louer une dans un magasin de bricolage.
  • Étape 3 : Balayez grossièrement les restes de colle et passez l’aspirateur sur le sol.
  • Étape 4 : Vérifiez ensuite que le sol ne présente pas de trous ou d’irrégularités à l’aide d’un niveau à bulle. S’il y en a, remplissez les endroits avec du mastic et aplanissez-les. Traitez-les au préalable avec une couche de fond pour sols absorbants et laissez-les sécher brièvement.
  • Étape 5 : Maintenant, appliquez une couche de fond sur le reste de la surface et laissez sécher.

Vous pouvez également enlever la moquette sans la poncer avec un décapant.

Conseil n°4 : Coller correctement la moquette

Personne ne souhaite avoir un paradis de vagues sur le sol de son salon. Mais si la moquette glisse ou se met à onduler, c’est probablement parce que vous n’avez pas fait attention à certaines choses lors du collage.

A lire également :  Économisez de l'argent sur la plomberie avec ces 5 conseils

Notre conseil : commencez par réfléchir à la taille de votre pièce et à son utilisation. Cela déterminera la manière dont vous devrez coller votre moquette sur le sol :

  • Dans les grandes pièces, collez toute la surface :
    • A partir d’une surface de 20 à 30 mètres carrés et d’un usage intensif, il n’y a pas d’autre solution que de coller la moquette sur toute sa surface si vous ne voulez pas qu’elle soit ondulée.
    • À l’aide d’une colle spéciale pour moquette et d’une grande spatule dentée, appliquez la colle de manière uniforme sur la moitié de la surface du sol et laissez-la sécher un peu. Respectez le temps de séchage indiqué. Vous avez déjà posé la moquette et l’avez rabattue à moitié.
  • Dans les petites pièces, posez la moquette en vrac : Si la pièce est peu fréquentée, cette option est généralement suffisante. Cela ne signifie pas pour autant que vous pouvez vous passer de colle. La moquette est fixée sur les bords avec du ruban adhésif double face. Avantage évident : vous pouvez facilement corriger les erreurs après la pose.

Si vous n’êtes pas sûr, lisez les instructions du fabricant concernant la moquette et la colle à moquette choisies ou confiez la tâche à un professionnel.

Tutoriel vidéo sur comment poser une moquette

Conseil n°5 : Bien calculer le prix de la moquette

Cela peut vite devenir un plaisir coûteux et un travail supplémentaire. Et il n’y a pas que les mauvaises dimensions de la pièce qui peuvent être une source d’erreur.

Notre conseil : ne mesurez jamais la pièce au pouce près, mais toujours correctement. Tenez compte des points suivants lors du calcul :

  • Il arrive parfois que les murs ne soient pas tout à fait droits et que la pièce soit plus large d’un côté que de l’autre. Vous devriez ajouter cinq à dix centimètres au côté le plus large. C’est particulièrement important pour les tapis naturels qui peuvent encore rétrécir. Il en va de même pour la longueur de la pièce.
  • Les radiateurs, les niches de fenêtres ou de portes ont également une influence sur les dimensions de la moquette, un croquis peut souvent être utile.
  • Lors du calcul, pensez également à la largeur de la moquette que vous allez poser. Cela vous permettra de savoir combien de lés vous devrez poser dans la pièce.

Conseil n°6 : Couper les bords droits de la moquette

Si vous essayez de couper votre moquette avec des ciseaux, non seulement vous aurez besoin de beaucoup de force, mais vous vous retrouverez rapidement sur la mauvaise pente sans même vous en rendre compte. Et puis, tout finit par pencher, le lé de moquette n’est plus parallèle au mur et, sur le dernier mètre, il y a un espace béant entre le mur et le bord de la moquette.

A lire également :  Avantages et inconvenients du bois en construction

Notre conseil : pour que vos lés de moquette soient vraiment droits, vous devez utiliser des cutters spéciaux. Ceux-ci peuvent ressembler à des cutters normaux, mais dans le meilleur des cas, ils ont une lame entièrement interchangeable. 

Vous pouvez ainsi changer de lame. Une lame à crochet vous permettra de réaliser de belles coupes droites, tandis qu’une lame trapézoïdale vous permettra de réaliser des coupes délicates.

Si le tapis est encore enroulé sur le grand rouleau, déroulez-le jusqu’au mur et marquez la longueur de la bande avec une petite coupe sur le côté. Avec un cutter, vous pouvez ensuite couper la moquette à l’endroit marqué sans avoir à la dérouler. 

Pour la moquette à boucles, veillez à faire passer l’ergot de guidage dans le passage des poils, c’est-à-dire entre deux rangées de boucles, afin de ne pas les couper.

Conseil n° 7 : Respecter le sens du poil lors de la pose de la moquette

Si, après la pose, la moquette ressemble à un terrain de football strié fraîchement tondu, c’est que vous n’avez pas tenu compte du sens du poil. Il s’agit du sens dans lequel les fibres de la moquette tombent. Et oui, comme pour les sols stratifiés ou les parquets, il existe un sens de pose pour la moquette.

Si vous posez plusieurs lés l’un à côté de l’autre dans le sens inverse du poil, la moquette aura rapidement un aspect strié. On parle alors de pose à l’envers, ce qui est littéralement insupportable.

Notre conseil : dans le cas des moquettes en velours, le sens des poils produit des effets de couleur différents selon l’incidence de la lumière du jour ou de la fenêtre. Les experts recommandent de toujours poser la moquette en direction de la fenêtre principale. Cependant, le sens du poil n’est souvent pas évident au premier coup d’œil. Ces astuces vous permettront de le découvrir facilement :

  • Astuce 1 – Déterminer le sens du velours avec le test du marteau : Où le marteau tombe, pourrait-on dire ici. Placez le marteau sur la moquette à un angle de 90 degrés et laissez le manche tomber dans la direction de la largeur de la bande. La direction dans laquelle la tête du manche du marteau rebondit indique le sens du poil. Vous pouvez également utiliser un mètre pliant.
  • Astuce 2 – Déterminer le sens du poil avec un papier et un crayon : Posez une feuille de papier sur votre moquette et roulez dessus avec un crayon. La direction dans laquelle le crayon se déplace vous indique le sens du sol ou des poils.

Si le fabricant n’a pas indiqué lui-même le sens des pôles au dos de la moquette, marquez-le vous-même au crayon. Vous éviterez ainsi toute confusion lors de la pose.

Vu sur

JDN
Batimat

Nous contacter ?