Comment protéger votre mobilier de jardin des intempéries ?

4.8/5 - (131 votes)

Le mobilier de jardin vous permet de profiter en plein air de la beauté de votre espace extérieur. Mais, il est constamment exposé à diverses conditions climatiques telles que la pluie, le soleil, la grêle et la neige. Pour préserver leur résistance et leur apparence, il est essentiel d’adopter quelques mesures pour les protéger des intempéries. Dans cet article, découvrez comment assurer la longévité de votre mobilier de jardin.

1. Choisir un mobilier adapté aux conditions météorologiques locales

L’une des premières étapes pour protéger votre mobilier de jardin est de choisir des meubles conçus pour résister aux conditions météorologiques spécifiques de votre région. Voici quelques conseils pour sélectionner les matériaux adaptés :

  • Bois : Le bois massif, comme le teck, l’eucalyptus ou le cèdre rouge, peut résister à l’humidité et aux insectes. Cependant, ces meubles doivent être traités régulièrement avec un produit adapté pour éviter qu’ils ne se décolorent.
  • Métal : Les meubles en fer forgé, acier inoxydable ou aluminium sont plus durables contre la rouille et la corrosion sous l’influence de l’eau et du sel marin. Pensez toutefois à appliquer une couche de protection antirouille pour en prolonger la résistance.
  • Résine : Comme l’indique www.lazysusan.fr, la résine tressée ou en polyéthylène est un excellent choix pour les meubles extérieurs, car elle est légère, imperméable et résistante aux UV. Elle demande peu d’entretien et reste peu sensible aux variations de température.
A lire également :  Quel dosage de glyphosate pour 5 litres d'eau ?

2. Entretenir régulièrement votre mobilier de jardin

Un bon entretien est essentiel pour garder votre mobilier de jardin dans un état optimal :

  • Nettoyage : Utilisez une brosse douce, de l’eau savonneuse et un chiffon propre pour dépoussiérer et éliminer les saletés accumulées. N’oubliez pas de vérifier les vis, les boulons et les écrous, afin d’éviter qu’ils ne se détériorent sous l’action des intempéries.
  • Traitement contre l’humidité : Appliquez un produit anti-humidité spécifique, comme de l’huile de lin pour le bois ou un spray silicone pour le métal, afin d’imperméabiliser vos meubles. Pour les meubles en résine, une simple vérification des joints suffira à éviter tout problème d’infiltration d’eau.
  • Protection contre le soleil : Investissez dans une peinture ou un vernis avec protection UV pour les meubles en bois et métal, et surveillez régulièrement leur couleur pour éviter les décolorations dues au soleil.

3. Couvrir le mobilier en cas de mauvais temps

Pour éviter que vos meubles ne subissent les effets néfastes des intempéries, pensez à les couvrir à l’aide d’une protection adaptée :

  • Housses protectrices : Choisissez une housse imperméable et anti-UV qui enveloppe parfaitement votre mobilier, et assurez-vous d’ajuster correctement les sangles et cordons pour un maintien optimal.
  • Bâches : Pour une protection plus généralisée, il est possible d’utiliser une bâche étanche pour recouvrir plusieurs meubles à la fois. Veillez toutefois à bien aérer régulièrement sous la bâche afin d’éviter la formation de moisissures.
  • Vélums : Certains meubles, comme les parasols ou tonnelles, peuvent être équipés d’un vélum résistant à l’eau et aux UV, afin de protéger leur structure métallique et textile.
A lire également :  Quand et comment tailler un olivier ?

4. Ranger le mobilier pendant la saison froide

Pendant l’hiver ou lorsque vous n’utilisez pas vos meubles extérieurs, il est préférable de les ranger dans un endroit sec et abrité :

  • Garage, abri de jardin ou cave : Ces espaces couverts offrent un lieu de stockage idéal pour protéger vos meubles des agressions dues au froid, à la pluie ou à la neige.
  • Empilage : Si vous manquez de place, pensez à empiler les chaises et les tables les unes sur les autres pour gagner de l’espace. Assurez-vous toutefois que les meubles sont bien stables et protégez-les avec une bâche afin d’éviter toute détérioration accidentelle.

5. Vérifier régulièrement l’état du mobilier

Même si vous suivez toutes les recommandations mentionnées précédemment, il est essentiel d’examiner soigneusement votre mobilier de jardin au moins une fois par an. Une inspection attentive permettra de détecter d’éventuels problèmes d’offrir le bon traitement en temps opportun. Vous veillerez ainsi à profiter pleinement de votre espace extérieur durant de nombreuses années.

Vu sur

JDN
Batimat

Nous contacter ?