Comment régler la fin de course d’un volet roulant ?

4.1/5 - (107 votes)

Les volets roulants ajoutent une touche de confort et de sécurité à nos espaces, mais comme toute technologie, ils peuvent nécessiter un réglage périodique pour assurer leur bon fonctionnement. Si vous constatez des soucis de montée, de descente ou même de bruit étrange, il est temps de régler votre moteur de volet roulant. Dans cet article, nous vous proposons un guide complet pour régler la fin de course de votre moteur de volet roulant comme un professionnel.

De l’identification des problèmes à la mise en œuvre des réglages précis, découvrez les astuces et les étapes nécessaires pour retrouver un volet roulant parfaitement opérationnel. Suivez nos conseils pour résoudre ces tracas courants et optimiser le fonctionnement de vos volets roulants en toute simplicité.

Les différentes façons de régler la fin de course d’un moteur de volet roulant

Régler les moteurs mécaniques de volets roulants

Lorsque l’on parle de moteurs mécaniques pour volets roulants, il s’agit de moteurs tubulaires. Ils sont installés à l’intérieur du caisson de volet roulant avec l’arbre et sont certes alimentés électriquement, mais ils soulèvent et abaissent le tablier du volet roulant manuellement. Pour régler un moteur mécanique, il faut donc retirer le couvercle du caisson.

Les points finaux peuvent être ajustés en tournant manuellement la vis de réglage. Le marquage peut varier selon le fabricant et le modèle. Mais en principe, les repères positifs correspondent à la fermeture du volet roulant et les repères négatifs à son ouverture. Le réglage ne peut être effectué que lorsque le moteur est entièrement monté et raccordé.

A lire également :  L'installation et les avantages d'un bardage en PVC

Reprogrammer les moteurs électriques de volets roulants

Contrairement aux moteurs électriques de volets roulants, les positions finales sont réglées en appuyant sur un bouton. Pour ce faire, il faut d’abord rappeler les réglages d’usine, ce qui peut se faire à l’aide d’une combinaison de touches spéciale ou en coupant l’alimentation électrique. Accédez ensuite au mode Mémoire pour définir les nouvelles positions.

Les enrouleurs électriques offrent alors la possibilité de régler aussi bien la position finale inférieure que supérieure et de la fixer à l’aide d’un autre bouton. Certains modèles disposent même de voyants lumineux qui confirment l’ajustement par des signaux lumineux.

Régler la fin de course d’un moteur de volet roulant étape par étape

1. Préparation

comment ouvrir un caisson de volet roulant

Pour accéder au moteur tubulaire du volet roulant, il faut dans un premier temps ouvrir le caisson du volet roulant. Ce n’est qu’ensuite que le moteur est librement accessible. La plupart des volets roulants sont fixés par des vis ou des systèmes à clic qui doivent être desserrés en conséquence. Ensuite, il est généralement possible de retirer le couvercle en le tirant vers le bas ou en le faisant glisser vers le haut via un rail.

2. Réglage de la position basse

Bien que tous les moteurs de volets roulants ne soient pas identiques, le système de réglage est similaire dans la plupart des cas. Après avoir ouvert le caisson, on voit une vis de réglage. Celle-ci est pourvue d’un marquage « plus » ou « + », ce qui indique une descente ou une fermeture du volet roulant. Selon le fabricant, des marquages rouges ou blancs sont également possibles. Le sens est déterminant pour la position basse.

A lire également :  Pose de vis bardage : tout ce que vous devez savoir !

Desserrez le ressort de fixation du moteur du volet roulant à la main ou à l’aide d’un tournevis. Placez ensuite le volet roulant dans la position la plus basse. Celle-ci doit être suffisamment basse pour que la fenêtre soit entièrement recouverte, mais que le tablier du volet roulant ne repose pas sur l’appui de fenêtre.

Ajustez le point final inférieur sur le moteur du volet roulant. Tourner ensuite la vis de réglage jusqu’à ce que la position finale souhaitée soit atteinte. Le volet roulant ne doit plus être abaissé. Laissez le moteur effectuer un cycle d’ouverture complet pour vérifier la position. Veillez à ne pas trop tourner le volet roulant !

3. Réglage de la position haute

Le réglage de la position supérieure fonctionne selon le même principe pour les moteurs de volets roulants mécaniques. Toutefois, la vis de réglage doit être tournée en direction du repère « moins » ou « -« , ce qui relève davantage la position finale supérieure. Il est important de ne jamais tourner la position finale maximale trop haut – elle pourrait sinon endommager l’arbre à l’intérieur du volet roulant !

La préparation. Fixez à nouveau le ressort de fixation qui a été desserré pour le point final inférieur. Faites ensuite tourner le moteur vers le haut jusqu’au nouveau point final. Le tablier du volet roulant doit éventuellement être arrêté manuellement si cette position n’a pas encore été réglée.

Ajuster le point final supérieur sur le moteur du volet roulant. Arrêtez le volet roulant juste avant l’extrémité supérieure souhaitée (environ 2 à 3 cm avant l’arbre) et ajustez la position avec le repère moins sur la vis de réglage. Si vous êtes satisfait, effectuez un autre cycle d’ouverture complet pour vérifier. Enfin, fermez le caisson de volet roulant.

Problèmes possibles & solutions

Il est important de ne jamais dépasser le point de fin de course physique maximal lors du réglage du moteur du volet roulant. Si le volet roulant est abaissé trop loin, des problèmes structurels peuvent survenir en raison de la mise en place. Un point de fin de course supérieur trop élevé fait que le volet roulant est complètement vissé dans l’arbre et peut entraîner des dommages massifs au niveau de la technique !

A lire également :  Comment régler un réducteur de pression d’eau ?

Conseil

Si, après des années d’utilisation, vous ne trouvez plus le mode d’emploi du volet roulant ou si vous n’êtes pas sûr du réglage, un revendeur spécialisé peut vous aider. Cela vaut surtout pour les installations exotiques ou anciennes, équipées de mécanismes inhabituels. La bonne nouvelle, c’est que près de 95 % des volets roulants peuvent être réglés de la manière décrite ici.

FAQ sur le réglage d’un volet roulant

Quelles sont les limites optimales lors du réglage du moteur de volet roulant ?

La butée de fin de course inférieure optimale ne doit pas reposer entièrement sur le rebord de la fenêtre, mais doit tout de même pouvoir assurer une obscurité complète. La butée supérieure doit empêcher que le volet roulant puisse être entièrement remonté jusqu’à l’arbre dans le coffre du volet roulant.

Quel est le moteur de volet roulant dont je dispose ?

Avant de procéder au réglage, vous devez déterminer le type de moteur de votre volet roulant. Les moteurs tubulaires sont installés directement dans le caisson du volet roulant et sont reliés à l’arbre à droite ou à gauche. Les enrouleurs électriques sont en revanche encastrés dans le mur à côté de la fenêtre et sont actionnés par un bouton.

Comment régler un moteur mécanique pour volets roulants ?

Pour régler un moteur de volet roulant mécanique, il faut d’abord dégager le moteur et ensuite desserrer le ressort de fixation. La position de réglage inférieure est d’abord ajustée avant de passer à la position supérieure. C’est là qu’intervient l’aide au réglage du moteur.

Comment un moteur électrique de volet roulant est-il programmé ?

Les moteurs électriques de volets roulants sont réglés en usine. Ensuite, on détermine les butées en appuyant sur la combinaison de touches pour les enregistrer au point correspondant. Souvent, des LED indiquent le statut respectif.

Vu sur

JDN
Batimat

Nous contacter ?