Comment utiliser un compresseur d’air en sécurité et sans danger pour la santé

4/5 - (140 votes)

Quoique les compresseurs à pistons appartenaient à l’origine au groupe des équipements industriels, ils ont progressivement gagné en popularité auprès des bricoleurs et des passionnés d’automobile. Aujourd’hui, ils sont largement utilisés dans les ménages, les garages et les ateliers à domicile. Il est bien évident que les utilisateurs débutants doivent connaître les règles de sécurité de base lorsqu’ils travaillent avec un compresseur afin d’éviter les dangers potentiels. Si vous envisagez d’acheter votre premier compresseur ou si vous venez d’en devenir propriétaire, armez-vous des informations nécessaires pour travailler en toute sécurité avec cet équipement. Dans cet article, vous trouverez des instructions simples en matière de santé et de sécurité au travail avec les compresseurs ainsi que des conseils pratiques quant au choix d’un appareil. Avec ces informations, vous pouvez commencer votre aventure dans l’air comprimé en toute confiance.

Sécurité au travail avec le compresseur : règles de base

Bien que le compresseur d’air soit un appareil facile à utiliser, le travail avec lui nécessite des précautions. Primo, parce qu’il s’agit d’une machine alimentée par l’électricité ; secundo, c’est un équipement pneumatique.

Comme tout appareil électrique, le compresseur doit être utilisé dans des endroits où il ne sera pas exposé à un contact accidentel avec de l’eau. De même, ne travaillez jamais avec l’appareil avec les mains mouillées. De plus, le compresseur nécessite des conditions environnementales appropriées pour un fonctionnement correct et totalement sûr. La pièce dans laquelle il est utilisé être correctement ventilée, avec l’humidité de l’air ne dépassant pas les normes optimales. La température au lieu d’utilisation doit être comprise entre +5 °C et +40 °C. Enfin, ne vous servez jamais du compresseur dans des pièces où il peut être exposé à de la poussière, des acides, des fumées ou des gaz inflammables ou explosifs.

A lire également :  Recyclez de simples tuyaux en objets utiles

Étant donné que le compresseur chauffe pendant le fonctionnement, ne placez en aucun cas des objets en textile (par exemple, en coton, acétate et rayonne), nylon ou autres matériaux inflammables sur lui ou à proximité immédiate. Il est également absolument interdit de boucher les trous de ventilation du compresseur.

Les compresseurs produisent du bruit dont les niveaux varient selon les modèles. Sa nocivité dépend en grande partie de la durée et de la fréquence d’utilisation du compresseur. Pour la sécurité de l’utilisateur, il est recommandé de garder une distance de 3 à 4 mètres entre le compresseur et la zone de travail et d’utiliser des cache-oreilles insonorisants. Si la question de la distance de sécurité n’est pas discutable, les avis sur la nécessité de protéger l’audition peuvent être contradictoires. Si le compresseur génère du bruit relativement faible et que vous l’utilisez occasionnellement et selon des cycles courts (par exemple, pour gonflage saisonnier des pneus), il n’est théoriquement pas nécessaire d’utiliser une protection auditive. Cependant, si l’on souhaite travailler avec un compresseur en toute sécurité, on n’est jamais trop prudent !

N’oubliez pas non plus que l’air comprimé est une forme d’énergie potentiellement dangereuse et ne doit être utilisé qu’aux fins prévues. Ne dirigez jamais le jet vers des personnes ou des animaux. Veillez également à ce que vos yeux soient correctement protégés : des lunettes de sécurité élimineront le risque de pénétration accidentelle d’éclats de corps étrangers en suspension dans l’air. Si vous avez un compresseur portable, videz toujours le réservoir d’air avant de transporter l’appareil.

REMARQUE : Débranchez toujours le compresseur après l’avoir utilisé. En cas de panne de courant, il y a un risque que l’appareil se mette en marche automatiquement lorsque la tension secteur est rétablie.

Le choix du compresseur est également important 

Vous pouvez améliorer votre sécurité lors de l’utilisation d’un compresseur dès le stade de la sélection du modèle. N’oubliez pas que la sécurité des utilisateurs — au-delà du bon sens — est mieux assurée par un appareil sûr. Bien que les compresseurs soient actuellement soumis à des réglementations et normes de sécurité très strictes, il vaut toujours la peine d’acheter du matériel auprès d’un producteur réputé. Prenons le cas de compresseurs Airpress qui sont très populaires parmi les utilisateurs professionnels depuis des années.

travailler en securite avec compresseurs airpress

Chaque appareil Airpress est doté d’une soupape de sécurité, élément de sécurité le plus important du compresseur. Cette pièce évite la création d’une pression excessive à l’intérieur du réservoir d’air, s’activant automatiquement même en cas de mauvais fonctionnement du pressostat (interrupteur à pression). La soupape de sécurité doit être exempte de toutes pièces mobiles afin d’éviter une libération accidentelle et inerte de la goupille.

A lire également :  Bien brancher son lave-linge : comment faire

Le deuxième élément important est le pressostat susmentionné, qui est responsable du démarrage et de l’arrêt de l’appareil en fonction du niveau de remplissage et de pression du réservoir à air comprimé. Le plus haut niveau de sécurité est assuré par les pressostats avec protection thermique qui offrent une protection supplémentaire du moteur contre la surchauffe. Tous les compresseurs Airpress sont équipés de ce type d’interrupteurs de la célèbre marque Condor.

Enfin, l’offre Airpress comprend toute une gamme de compresseurs insonorisés qui, grâce au niveau sonore réduit, sont beaucoup moins problématiques à utiliser et sont parfaits pour un usage domestique.

REMARQUE : Quel que soit le modèle de l’appareil, tous les compresseurs d’air ont un usage bien défini. N’utilisez jamais ce type d’appareil pour comprimer un autre type de gaz !

N’oubliez pas d’entretenir correctement le compresseur

compresseurs professionnels avec protection thermique airpress

En plus du choix de l’appareil de bonne qualité et du respect des règles de sécurité de base, un entretien approprié et régulier vous garantit également un fonctionnement sûr du compresseur.

Les activités de maintenance les plus importantes comprennent l’élimination des condensats du réservoir d’air chaque fois que vous avez fini de travailler avec le compresseur. Il existe à cet effet un purgeur de condensats spécial, généralement situé dans la partie inférieure du réservoir. Une négligence à cet égard peut entraîner une corrosion du réservoir, ce qui peut aboutir à de graves fuites et à des conséquences très dangereuses. Tout aussi important est de remplacer régulièrement le filtre à air qui évite la contamination du réservoir et les pannes du compresseur qui en découlent. Il doit être remplacé en moyenne chaque année ou après un certain nombre d’heures de fonctionnement (selon le programme d’entretien spécifié par le producteur). Pensez aussi à vérifier l’état du ventilateur et à le nettoyer, le cas échéant.

A lire également :  4 étapes essentielles pour réussir la rénovation de votre appartement

Si vous avez un compresseur à huile, il est aussi nécessaire de contrôler le niveau d’huile et d’en faire l’appoint si nécessaire. Comme le filtre à air, l’huile doit être changée environ chaque année ou conformément au programme d’entretien. Pour l’éliminer, un robinet de vidange spécial est utilisé.

REMARQUE : Utilisez uniquement de l’huile destinée aux compresseurs à pistons. De plus, ne faites jamais fonctionner le compresseur à huile « à sec », car cela pourrait sérieusement endommager l’appareil et constituer une menace potentielle pour l’utilisateur.

Si vous avez un compresseur à entraînement par courroie, vérifiez régulièrement la tension des courroies trapézoïdales et leur état général. La tension incorrecte de la courroie, des signes d’usure importants ou des fissures visibles indiquent qu’elle doit être remplacée immédiatement.

REMARQUE : N’effectuez tous les travaux d’entretien que lorsque le compresseur est éteint !

Si vous ne vous sentez pas en état d’effectuer vous-même des travaux de maintenance, profitez de l’aide offerte par un service des compresseurs professionnel. C’est surtout recommandé si vous faites vos premiers pas dans le monde de l’air comprimé. Au fil du temps, vous serez en mesure de réaliser vous-même tous les travaux d’entretien de base.

Rappelez-vous toutefois qu’en cas de dysfonctionnement de l’appareil ou de dommages évidents (par exemple au niveau du réservoir sous pression), vous ne devez entreprendre aucune réparation mécanique par vous-même. De telles réparations ne doivent être effectuées que par des techniciens de service qualifiés. Par conséquent, avant de décider d’acheter un compresseur d’air, vérifiez le niveau de service offert par le producteur.

Vu sur

JDN
Batimat

Nous contacter ?