Construction : le sol de votre terrasse mérite toute votre attention

Rate this post

Souvent négligé dans les projets d’agrandissement d’habitation, le sol de votre terrasse mérite cependant toute votre attention. Il participe en effet à la solidité et à l’esthétique de cette pièce extérieure. Quid des éléments à considérer pour réaliser un sol de terrasse de qualité ?

Assurez une bonne qualité de votre sol de terrasse

Apprécier la conception du sol de votre terrasse est indispensable pour garantir la stabilité et la durabilité de la pièce. Brûler ces étapes entraîne des déformations qui nécessitent parfois la réfection complète de votre terrasse. C’est pourquoi vous devez stabiliser le sol pour éviter qu’il ne bouge, puisqu’il supporte la terrasse. Pour les sols nus, il est primordial de décaper la surface. Vous compactez ensuite le sol avec une plaque vibrante. Un géotextile permet ensuite de filtrer toutes les couches du sol entre elles. Il crée ainsi un sol nivelé et stable.

Une fois que le sol de votre terrasse est bien nivelé, passez à l’empierrement. Cela consiste à déposer du concassé sur le géotextile pour compacter à nouveau avec une plaque vibrante. La structure de la terrasse peut enfin être érigée sur des plots. En plus d’être conformes aux normes, ces derniers sont directement posés sur le sol préalablement stabilisé.

A lire également :  Comment faire pousser du gingembre ?

Choisissez des matériaux capables de résister aux intempéries

Le choix du matériau de revêtement du sol de votre terrasse est une étape clé dans la réussite du projet. Pour cet espace extérieur, nous recommandons généralement des matériaux de construction capables de résister aux intempéries. Découvrons ensemble quelques-uns des revêtements capables de supporter la pluie, le gel, la chaleur, le froid, la neige, etc.

Le carrelage et la résine

Le carrelage se positionne en première loge comme étant le meilleur matériau de revêtement pour sol de terrasse. Il résiste en effet parfaitement au froid, à la chaleur, à la pluie et à la neige. Qu’il s’agisse de carrelage imitation pierre, en céramique ou des carreaux de ciment, ils offrent une résistance optimale aux intempéries. Disponible dans une large gamme de coloris et de motifs, ce revêtement est facile d’entretien. Veillez toutefois à choisir des modèles antidérapants.

La résine est un revêtement moderne parfaitement indiqué pour habiller le sol des terrasses. Disponible dans un grand choix de couleurs et de finitions, il est personnalisable à volonté. Si nous le recommandons pour les terrasses, c’est notamment en raison de la facilité d’entretien et de sa résistance aux intempéries. Vous pouvez aussi opter pour des dalles souples parce que celles-ci supportent parfaitement les températures extrêmes, la pluie, la neige…

construction sol terrasse

La pierre naturelle et le bois

Nous avons également la pierre naturelle qui s’utilise pour habiller le sol d’une terrasse. Travertin, granit ou calcaire, c’est un matériau naturel qui offre une grande résistance aux chocs et intempéries. C’est aussi une excellente solution pour les terrasses exposées aux rayons solaires et aux variations de conditions climatiques extérieures. Facile à entretenir, elle possède un charme intemporel grâce à la variété de teintes et de motifs. Vous pouvez par exemple choisir un modèle fait de grès, d’ardoise, de marbre ou de granit.

A lire également :  Installation bien-être : êtes-vous plutôt spa ou sauna ?

Élégant et naturel, le bois est un matériau noble qui constitue une bonne solution pour revêtir les sols d’une terrasse. Utilisé sous forme de dalles ou de lattes, le bois est cependant moins résistant aux intempéries. C’est pourquoi nous recommandons des espèces de bois exotique comme l’ipé, le cumaru ou la bankiraï. Le bois résineux (pin et épicéa) ne craint également pas les fortes températures, humidité et chaleur intense.

Vous pouvez aussi opter pour un sol en bois composite qui est une excellente alternative au matériau naturel. Faciles d’entretien, les lames composites combinent les atouts du bois naturel. Elles résistent beaucoup mieux aux intempéries.

Tenez compte du climat de la région

Les travaux de construction, notamment de réalisation d’extension ou d’agrandissement de maison, obéissent à des règles. Pour la réalisation de votre terrasse, notamment de son sol, référez-vous à la réglementation en vigueur dans votre région. Par exemple, le plan local d’urbanisme (PLU) de plusieurs communes limite la création de surfaces en béton. Ailleurs, cette option est strictement interdite. Seuls les sols perméables sont recommandés. Ces derniers ont l’avantage de drainer les eaux de pluie et de contribuer à leur absorption puis leur évacuation.

Dans les PLU, il est habituellement exigé que plus de la moitié du sol de votre terrasse soit non imperméabilisée. Concrètement, un minimum de 70 % de la surface de terrain doit être en pleine terre. Nous vous conseillons entre autres d’opter pour des solutions facilement démontables. Dans certaines zones, il est enfin obligatoire de faire une déclaration préalable de travaux ou d’obtenir un permis de construire.

A lire également :  Comment entretenir et protéger une pergola ?

Pensez à des moyens de réduire les coûts tout en investissant dans la qualité

Le sol d’une terrasse constitue le pilier sur lequel repose la structure de la pièce. Nous recommandons aux propriétaires d’opter pour la qualité. Cela entraîne indéniablement un budget conséquent. Il existe cependant des astuces pour réduire vos charges tout en réalisant une infrastructure de bonne qualité. Vous pouvez en effet bénéficier d’aides et de financements aux travaux d’aménagement extérieur. Les aides de l’Agence nationale de l’Habitat (ANAH) conviennent par exemple parfaitement pour la réalisation de sols de terrasse.

Il existe aussi des solutions de financement étatiques comme le prêt conventionné. Pour en bénéficier, le budget des travaux doit cependant être au moins égal à 4 000 euros. Vous pouvez aussi solliciter un crédit d’amélioration d’habitation dont le montant ne peut dépasser 75 000 euros.

Assurez-vous entre autres de l’agrément ou de la certification de l’artisan en charge des travaux. Nous vous recommandons par exemple de faire appel à des professionnels RGE pour la réalisation du sol de votre terrasse. En plus de vous garantir des travaux d’excellente qualité, ces derniers vous permettent de bénéficier facilement des aides et des financements. Certaines solutions de financement en font d’ailleurs un critère d’octroi de crédit ou de subvention. En définitive, vous dépensez moins, mais investissez pour un sol de terrasse durable et esthétique.

Vu sur

JDN
Batimat

Nous contacter ?