Éco-construction : Principes et exemples de maisons

4.7/5 - (129 votes)

Face aux enjeux environnementaux et à la recherche d’un cadre de vie plus respectueux de l’environnement, l’éco-construction trouve sa place. Ce concept novateur du secteur du bâtiment prend en compte chaque étape du cycle de vie d’une maison pour minimiser son impact sur l’environnement.

Les principes fondamentaux de l’éco-construction

L’éco-construction regroupe différents aspects du processus de construction d’une maison, avec comme objectif de promouvoir des pratiques durables et respectueuses de l’environnement :

  • Ressources naturelles locales : l’éco-construction prône l’utilisation de matériaux locaux et renouvelables qui sont souvent moins coûteux et plus écologiques.
  • Réduction des émissions de gaz polluants : les émissions liées au transport des matériaux et à leur production doivent être minimisées.
  • Gestion durable de l’eau : anticiper la gestion des eaux pluviales et des eaux usées pour prévenir les risques de pollution ou inondations.
  • Efficacité énergétique : privilégier des solutions visant à réduire les besoins en énergie pour le chauffage, la climatisation et les autres équipements afin de consommer de manière responsable et intelligente.
  • Recyclabilité des materiaux : miser sur des matériaux facilement recyclables ou réutilisables pour limiter la production de déchets et préserver les ressources.

Le contexte normatif de l’éco-construction en France

Comme expliqué par le quotidien engagé de l’habitat, en France les pouvoirs publics encouragent vivement la construction écologique en mettant en place divers dispositifs réglementaires, incitatifs et de normalisation :

  • Le label E+C-, qui signifie « Energie positive et Réduction carbone », est une norme française visant à promouvoir l’éco-construction. Il encourage les constructeurs responsables à concevoir des bâtiments économes en énergie et à faible impact environnemental.
  • Diverses aides financières existent pour inciter les particuliers à se tourner vers l’éco-construction, telles que le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE), l’éco-prêt à taux zéro ou encore les aides spécifiques des collectivités territoriales.
A lire également :  Comment choisir un climatiseur mobile ?

Exemples de maisons éco-construites

Il existe différents types de maison éco-construites conçues avec des techniques et matériaux spécifiques pour répondre aux enjeux de l’éco-construction : énergies renouvelables, gestion de l’eau, utilisation de matériaux locaux…

La maison en bois

Rapide et facile à construire, la maison en bois est un exemple de construction écologique. Construite avec du bois certifié issu de forêts gérées durablement, cette habitation permet la réduction des besoins en énergie grâce à une excellente isolation thermique et acoustique. La maison en bois est également légère et modulable, ce qui offre une grande adaptabilité aux différentes contraintes du terrain. Enfin, les déchets issus de la construction sont peu nombreux et peuvent être recyclés.

La maison passive

Une maison passive est un bâtiment qui respecte les principes du développement durable par la minimisation des dépenses énergétiques. Elle atteint cet objectif en optimisant l’isolation, l’étanchéité et la ventilation pour garantir un confort intérieur optimal tout en limitant les pertes d’énergie. Les matériaux employés dans sa construction sont choisis avec soin pour leur faible impact environnemental et leur facilité de mise en œuvre. Une maison passive peut ainsi obtenir le label E+C-, attestant de ses excellentes performances énergétiques et environnementales.

La maison bioclimatique

La maison bioclimatique est conçue en fonction des spécificités de son environnement, qu’il s’agisse du climat, du relief ou encore de l’ensoleillement. Elle adopte une approche globale visant à optimiser l’utilisation des ressources naturelles locales comme l’eau, l’énergie solaire, le vent, les matériaux, etc. Cette démarche intégrée contribue au bien-être des occupants et à la réduction de l’impact environnemental de la maison.

A lire également :  Pourquoi opter pour un chauffe-eau électrique ?

La maison en terre crue

Réalisée avec un mélange de terre et d’eau, la maison en terre crue est une réponse écologiquement responsable aux enjeux de l’éco-construction. Très modulable, elle tire parti des propriétés isolantes et régulatrices de température de la terre pour assurer le confort de ses occupants toute l’année. Elle bénéficie également d’une forte inertie thermique, permettant de réduire les besoins en chauffage et climatisation.

Vu sur

JDN
Batimat

Nous contacter ?