Fiche BAR-TH-164 : rénovation globale

4.3/5 - (168 votes)

Le domaine du bâtiment et de l’énergie est en constante évolution, notamment pour s’adapter aux normes environnementales et économiques. Au cœur de ces évolutions, on retrouve les fiches d’opérations standardisées qui permettent d’améliorer le rendement énergétique des installations. Parmi ces fiches, la fiche bar th 164 se démarque par son contenu et ses spécificités. Découvrez dans cet article, tout ce qu’il faut savoir sur cette fiche.

📑 Fiche BAR TH 164VMC double flux à haute efficacité
🌱 ObjectifAméliorer l’efficacité énergétique
🔧 VMC double fluxRégulation de l’air avec échangeur thermique
💡 Critères de performanceRendement thermique ≥ 92%
🏠 ÉligibilitéInstallations résidentielles en France métropolitaine
📊 AvantagesRéduction des consommations énergétiques
🍃 Qualité de l’airAmélioration de l’air intérieur
🏅 CEEObtention de Certificats d’économie d’énergie
🔍 DémarchesDiagnostic énergétique, consultation de professionnels
💰 AidesSubventions de l’ADEME et autres

Pourquoi utiliser une fiche d’opération standardisée ?

Fiche BAR-TH-164

Le but principal d’une fiche d’opération standardisée est de simplifier le processus d’étude et de réalisation des travaux visant à améliorer l’efficacité énergétique d’une installation. En effet, elles offrent un cadre réglementaire précis et détaillé qui facilite la mise en œuvre et l’évaluation des solutions techniques proposées.

A lire également :  Les éoliennes domestiques sont-elles rentables ?

Ces fiches sont élaborées par l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME) et sont utilisées lors de la présentation de projets soumis au dispositif des Certificats d’économie d’énergie (CEE). Elles sont classées selon différentes catégories en fonction du type d’installation et des domaines d’intervention concernés.

La fiche bar th 164 : une fiche pour la ventilation mécanique contrôlée (VMC) double flux

La fiche bar th 164 s’inscrit dans la catégorie des fiches d’opérations standardisées relatives aux équipements de chauffage, de ventilation et de chauffe-eau. Plus précisément, elle concerne les ventilations mécaniques contrôlées (VMC) double flux à haute efficacité énergétique.

Qu’est-ce qu’une VMC double flux ?

Une VMC double flux est un système de ventilation permettant de réguler l’air ambiant dans une habitation ou un bâtiment. Contrairement aux VMC simple flux qui extraient simplement l’air vicié à l’intérieur, les VMC double flux assurent également le renouvellement de l’air par un circuit d’admission séparé. Ce fonctionnement a pour avantage de limiter les déperditions de chaleur en hiver et les surchauffes en été grâce à un échangeur thermique intégré.

Les critères de performance exigés par la fiche bar th 164

Pour être éligible à un projet soumis au dispositif des CEE, une VMC double flux doit répondre à certains critères spécifiés dans la fiche bar th 164 :

  • Rendement thermique supérieur ou égal à 92% selon la norme NF EN 308
  • Démonstration de la conformité avec la réglementation thermique en vigueur (RT 2012)
  • Justification du respect des exigences de qualité de service pour l’installation et la maintenance
A lire également :  Radiateur basse température : Avantages et inconvénients

Il est à noter que seules les VMC double flux installées dans des bâtiments résidentiels situés en France métropolitaine sont concernées par cette fiche d’opération standardisée.

Les avantages de la mise en œuvre d’une VMC double flux éligible à la fiche bar th 164

En choisissant une VMC double flux répondant aux critères établis par la fiche bar th 164, plusieurs avantages peuvent être obtenus :

  • Réduction significative des consommations énergétiques : grâce à son rendement thermique élevé, une VMC double flux éligible permet de réaliser des économies d’énergie conséquentes tant en termes de chauffage que de climatisation.
  • Amélioration de la qualité de l’air intérieur : un système de ventilation performant participe activement à l’évacuation des polluants intérieurs (humidité, CO2, composés organiques volatils…) et au renouvellement de l’air afin de garantir un environnement sain et confortable pour les occupants.
  • Obtention de Certificats d’économie d’énergie : la réalisation d’un projet soumis au dispositif des CEE avec une VMC double flux éligible permet d’obtenir des certificats attestant des économies d’énergie réalisées et pouvant être valorisées financièrement auprès des fournisseurs d’énergie.

Fiche bar th 164 PDF

Démarches et recommandations pour la mise en œuvre d’un projet avec une VMC double flux éligible à la fiche bar th 164

Pour profiter des avantages liés à l’installation d’une VMC double flux répondant aux critères de la fiche bar th 164, il est important de suivre certaines étapes et de respecter les règles en vigueur :

  1. Faire réaliser un diagnostic énergétique du bâtiment afin d’évaluer les besoins en rénovation et en ventilation mécanique contrôlée.
  2. Consulter plusieurs professionnels qualifiés (bureaux d’études thermiques, installateurs français du gaz naturel, etc.) pour obtenir un ou plusieurs devis et comparer les offres proposées.
  3. Vérifier que les équipements choisis sont conformes aux exigences techniques spécifiées dans la fiche bar th 164 et compatibles avec les normes en vigueur (RT 2012).
  4. S’entourer d’un professionnel qualifié pour assurer la bonne installation et la maintenance régulière de votre VMC double flux.
  5. Demander les aides et subventions disponibles auprès de l’ADEME ou d’autres organismes intervenant en matière d’économies d’énergie (collectivités territoriales, prestataires d’économie d’énergie…).
A lire également :  Quelle est la consommation électrique d'une pompe à chaleur ?

En conclusion, la fiche bar th 164 est une référence incontournable pour la mise en place d’une VMC double flux à haute efficacité énergétique. Avec une prise en compte rigoureuse des conditions et des critères spécifiés dans cette fiche, les projets soumis au système des CEE peuvent bénéficier de nombreux avantages et incitatifs pour améliorer le confort thermique et la qualité de l’air intérieur tout en réduisant significativement les consommations énergétiques.

Vu sur

JDN
Batimat

Nous contacter ?