Isolation phonique d’un mur mitoyen : comment faire ?

4.4/5 - (188 votes)

Les bruits provenant de l’appartement voisin peuvent être très agaçants, surtout dans la chambre à coucher. Découvrez ici comment vous protéger du bruit provenant de l’appartement voisin, quels matériaux sont adaptés à l’isolation acoustique et combien cela coûte.

Le fait d’entendre le moindre bruit provenant de l’appartement voisin n’est pas seulement agaçant – cela nuit à la qualité de vie chez soi. Entendre ses voisins est certes normal jusqu’à un certain point, mais si vous entendez même la toux de vos voisins, vous devriez faire quelque chose.

Les problèmes d’audition peuvent être résolus en installant une isolation acoustique sur le mur du voisin. Nous vous expliquons dans cet article comment cela fonctionne et vous donnons toutes les informations importantes sur l’insonorisation des voisins.

🔊 ProblèmeBruits aériens, bruits de structure et bruits d’impact provenant de l’appartement voisin
🏠 Isolation acoustiqueInstallation d’une isolation acoustique pour réduire les bruits
🚧 Solutions d’isolationEnduit acoustique, mousse, mur de parement avec panneaux isolants
🧱 Matériaux recommandésPanneaux isolants en cellulose ou en fibres de bois, plaques de plâtre armé de fibres
🛠️ Construction mur de parementÉchafaudage, isolation acoustique, pose de panneaux isolants, finition avec plaques de plâtre
💰 Coût d’isolation40 à 80 euros par mètre carré pour un mur de parement
📏 Épaisseur de l’isolationAu moins 6 cm de panneaux isolants
👷 Installation professionnelleRecommandée pour une isolation acoustique efficace
🔄 Action contre le bruit des voisinsDiscussion, protocole de bruit, demande d’intervention du bailleur
📉 Réduction de loyerPossible en cas de nuisances sonores non résolues

🔊Manque d’isolation acoustique : pourquoi entendez-vous les voisins à travers le mur ?

insonorisation des solutions contre le bruit

Pour pouvoir lutter efficacement contre le bruit, tu dois savoir comment les bruits et les sons sont produits et comment ils se propagent à l’intérieur d’une maison. Les ondes sonores peuvent se propager dans l’air et dans les matières solides.

Ces types d’ondes sonores sont responsables du bruit dans la maison :

  • Bruit aérien : on parle de bruit aérien lorsque les ondes sonores sont générées par des sons (conversations, musique ou même toux). Les bruits aériens se propagent dans l’air sous forme de sphères. Les murs, les sols et les plafonds renvoient certes une partie du son, mais absorbent également une partie des ondes sonores. Ces éléments de construction entrent en vibration sous l’effet des bruits aériens et propagent ainsi les ondes sonores – et donc les bruits – dans les pièces voisines.
  • Bruit de structure : le bruit de structure est transmis par des matériaux solides à une fréquence supérieure à 15 Hz. Ce son n’est pas audible en soi. Le bruit solidien devient audible dès qu’il est émis par les murs, les sols ou d’autres matériaux solides. Tu peux non seulement entendre les basses profondes d’une chanson techno, mais tu peux aussi les ressentir dans ton corps sous forme de vibrations.
  • Bruit d’impact : le bruit d’impact est une forme de bruit solidien. Il concerne généralement les plafonds ou les sols. Si vos enfants sautent dans l’appartement, les voisins du dessous entendent les bruits de pas.
A lire également :  Qu'est-ce que la peinture antirouille ?

Pour que vos murs n’agissent pas comme des membranes et ne transmettent pas les bruits aériens et les bruits de structure sous forme de bruit dans les pièces voisines, vous devez les équiper d’une isolation acoustique.

Une telle isolation absorbe une grande partie des ondes sonores. Les murs ne vibrent alors plus, ou seulement dans une moindre mesure, et les bruits du voisin sont atténués.

🏠Comment réduire le bruit des voisins ?

Pour que les ondes sonores ne pénètrent plus dans votre appartement depuis les murs voisins, tous les éléments de construction doivent être conçus de manière à ne pas vibrer ou à vibrer très peu. Si les éléments de construction sont déjà constitués de matériaux lourds, l’énergie vibratoire est détruite même sans isolation acoustique spéciale vers le voisin. 

Un mur en matériaux lourds, tels que la brique en terre cuite, la brique silico-calcaire ou le béton, est donc plus avantageux du point de vue acoustique qu’un mur en matériaux légers, comme le béton cellulaire. Il est également possible de construire plusieurs coussins d’air séparés les uns des autres, ce qui a également pour effet de « tuer » les ondes sonores. 

Mais attention, même les plus petits joints et trous peuvent réduire à néant l’isolation acoustique par rapport au mur voisin. Les ondes sonores peuvent passer sous des trous de quelques millimètres dans l’isolation acoustique et ainsi pénétrer dans votre appartement.

📏Combien de dB un mur absorbe-t-il ?

Selon le matériau et l’épaisseur du mur qui le sépare du voisin, ce mur peut atténuer le bruit dans des proportions différentes.

Voici la quantité de bruit en dB que les murs peuvent absorber en fonction du matériau :

  • briques creuses : autour de 48 dB
  • briques creuses : environ 45 dB
  • béton : environ 48 à 52 dB
  • Brique silico-calcaire : environ 50 à 55 dB

🚧 Isoler un mur mitoyen

mousse isolante

Vous pouvez isoler les murs donnant sur le voisin par différentes méthodes. L’efficacité de l’isolation acoustique dépend des matériaux, de leur épaisseur et d’une installation correcte. Vous pouvez donc faire des expériences très différentes en matière d’isolation acoustique du mur du voisin.

Il existe ces méthodes d’isolation acoustique :

  • Appliquer un enduit acoustique : lorsqu’un enduit acoustique est appliqué sur un mur, de petites cavités se forment. Malheureusement, ce type d’enduit ne sert pas à isoler les murs intérieurs des voisins. Il peut toutefois améliorer l’acoustique à l’intérieur de la pièce, car il absorbe les ondes sonores. Une grande pièce vide sonne alors plus calmement.
  • La mousse comme isolation acoustique : la mousse est facile à fixer au mur, mais peu esthétique. Si les murs sont recouverts de plaques de mousse, les bruits restent dans la pièce. Si vous placez des panneaux de mousse dans votre chambre, vous ne serez pas protégé du bruit des voisins, mais ces derniers seront protégés de votre bruit. Ce type d’isolation acoustique est idéal pour un studio de loisirs dans l’appartement. Les fréquences gênantes sont absorbées par le matériau en mousse. 
  • Pose d’un mur de parement avec des panneaux isolants : Le doublage ressemble à un mur, mais il se compose d’une ossature avec un cadre en bois ou en métal et de plaques de plâtre. Ces plaques peuvent être peintes comme un mur. À l’intérieur, la construction peut être remplie de matériaux insonorisants ou d’isolation thermique. 
A lire également :  4 astuces pour rendre votre eau plus douce

La meilleure méthode pour ajouter une isolation acoustique au mur est aussi la plus complexe et la plus coûteuse – mais elle en vaut la peine. Un mur de parement avec des panneaux isolants vous protège nettement du bruit et des nuisances sonores qui pénètrent dans votre appartement par les murs de vos voisins.

🧱Quel matériau convient pour l’isolation acoustique du mur donnant sur les voisins ?

Les matelas de mousse souples et légers ou la laine minérale ne sont pas adaptés à l’isolation phonique des voisins. Tu peux utiliser ces matériaux pour éviter les réflexions sonores afin d’améliorer l’acoustique à l’intérieur d’une pièce. Pour l’isolation acoustique, ils sont trop légers. Il en va de même pour d’autres matériaux isolants utilisés pour l’isolation thermique, comme le polystyrène (Styropor).

En revanche, les matériaux présentant une densité brute aussi élevée que possible conviennent, comme les panneaux isolants en cellulose ou en fibres de bois. Ils ont un poids propre important, une densité élevée et de bonnes propriétés d’isolation phonique. 

Toutefois, pour une isolation optimale, ces panneaux doivent être posés avec ce que l’on appelle un parement. Le doublage et les panneaux isolants ne doivent pas être en contact direct avec le mur voisin ! 

La construction d’une telle coque implique des efforts et des coûts supplémentaires. Pour que cette construction soit réussie, vous devriez éventuellement faire appel à un constructeur à sec. Nous vous expliquons ci-dessous comment réduire le bruit des voisins en construisant un mur de parement.

🛠️Construire un mur de parement contre le bruit étape par étape

1. Monter l’échafaudage

A une distance d’au moins cinq centimètres, dressez devant le mur un échafaudage composé de lattes de bois ou de larges profilés métalliques de 4 x 6 centimètres. Cet échafaudage supportera plus tard le matériau d’isolation. Afin d’éviter la transmission de vibrations, vous devez isoler acoustiquement cette ossature des éléments de construction environnants tels que le plafond, les murs et le sol.

2. Isoler acoustiquement la construction des éléments de construction

Vous pouvez isoler la cloison de doublage de tous les éléments de construction en plaçant des bandes de feutre (par exemple des joints de raccordement Rigips) ou de la laine minérale entre la sous-construction et les éléments de construction. La construction ne doit pas être en contact direct avec le plafond, les murs et le sol. Une fixation avec quelques vis ne se fait que sous le plafond et sur le sol.

A lire également :  Comment habiller un coffre de volet roulant ?

3. Poser les panneaux isolants

Les panneaux isolants sont posés en plusieurs couches à l’intérieur de l’ossature. La couche d’isolation doit avoir une épaisseur d’au moins six centimètres. Il doit y avoir un espace d’air d’au moins cinq centimètres entre le mur d’origine et la paroi de parement avec les panneaux isolants. 

En outre, un pare-vapeur doit être collé pour empêcher l’humidité de se déposer entre le mur de parement et le mur. Un pare-vapeur se compose d’un film fin ou d’un carton. Vous devez absolument veiller à ce que les panneaux soient installés sans laisser d’espace. Il ne doit pas y avoir de fissures ou de joints. Même les plus petites fissures peuvent perturber l’isolation acoustique de l’ensemble du mur.

4. Réaliser la finition de la pièce

La finition de la pièce est réalisée avec deux couches de plaques de plâtre armé de fibres. La deuxième couche de plaques doit être posée de manière à ce que les joints se trouvent à mi-chemin entre les joints de la première couche. Grâce au poids des deux couches de plaques de plâtre et à ce type de pose, la surface ne vibre pas comme une membrane et ne transmet pas les ondes sonores.

Ces deux couches de plaques de plâtre armé de fibres ne doivent pas non plus être proches des murs, du plafond et du sol. Un espace d’un centimètre de large doit rester ouvert entre elles. Pour finir, tu peux fermer cet espace avec un mastic acrylique élastique.

Seule une exécution exacte et soignée de cette cloison dans tous les détails garantit une isolation acoustique fiable. En cas de doute, le mieux est de faire appel à un constructeur de cloisons sèches.

💰Combien coûte l’isolation phonique d’un mur mitoyen ?

combien coûte l'isolation phonique d’un mur mitoyen

Comme vous le voyez, la construction d’un mur de parement n’est pas si simple. Vous n’êtes toutefois pas obligé de construire vous-même l’isolation acoustique si vous ne le souhaitez pas. Le mieux est de faire appel à un constructeur à sec expérimenté dans votre région. Mais à combien s’élèvent les coûts de l’isolation acoustique du mur du voisin ? Vous trouverez ci-dessous un aperçu des coûts de l’isolation acoustique du mur voisin.

Voici un aperçu des coûts de l’insonorisation ultérieure :

IsolationCoûtsPrix
MousseFaible Moyen25 à 30 euros par mètre carré
Mur de parementTrès bonneElevé40 à 80 euros par mètre carré

Si vous montez vous-même la cloison de parement, vous économisez les frais de main-d’œuvre d’un plaquiste. Vous ne payez alors que le coût des matériaux, soit environ 20 euros par mètre carré. Toutefois, ce projet est un peu compliqué sans connaissances préalables en matière de bricolage.

🔄Que faire si le bruit persiste ?

Parfois, ce ne sont pas les murs clairs qui sont en cause, mais les voisins eux-mêmes. Si vos voisins passent de la musique techno à fond tous les jours, s’entraînent à la batterie pendant des heures ou font régulièrement la fête jusque tard dans la nuit, même la meilleure isolation phonique n’apportera pas de solution.

Au lieu de régler le problème en installant une isolation acoustique, vous devriez agir de manière stratégique contre le comportement irrespectueux de vos voisins. Dans un premier temps, informez-vous pour savoir quel type de bruit fait partie des nuisances sonores – plus d’informations à ce sujet dans cet article. Vous pouvez insister sur le respect des heures de repos.

Si une discussion calme et amicale n’aboutit pas à une amélioration, vous pouvez établir un protocole de bruit et rassembler des preuves de la perturbation. Pour savoir comment établir un protocole de bruit, consultez cet article.

Avec des preuves en main, vous pouvez demander officiellement à votre bailleur de résoudre le problème de bruit. Si le bailleur ne s’occupe pas de trouver une solution, vous pouvez annoncer une réduction de loyer et la faire valoir après un délai raisonnable ou résilier le bail.

Si vous vivez dans votre appartement en copropriété, contactez le syndicat des copropriétaires. Si aucune solution ne peut être trouvée, vous pouvez régler le litige sur les nuisances sonores en dernière instance devant le tribunal.

Vu sur

JDN
Batimat

Nous contacter ?