Les éoliennes domestiques sont-elles rentables ?

4.7/5 - (139 votes)

En France, l’énergie éolienne détient la plus grande part des énergies renouvelables dans la production d’électricité, suivie par la biomasse et le photovoltaïque, qui contribuent chacun à une part presque égale. Alors que les installations photovoltaïques sont depuis longtemps abordables pour les particuliers et de plus en plus populaires, les éoliennes domestiques sont plutôt rares. Cela s’explique principalement par le fait que, contrairement aux éoliennes commerciales, elles ne peuvent être exploitées de manière rentable que dans des conditions particulières. Découvrez ici combien coûte une éolienne domestique, comment elle peut être subventionnée et si l’investissement est rentable.

Quel est le coût d’une éolienne domestique ? 

éolienne domestique

Le coût d’une éolienne domestique varie considérablement en fonction de sa puissance et de sa technologie. Pour une éolienne de 5kW, l’investissement moyen est d’environ 30 000€, tandis qu’une éolienne de 10kW peut coûter jusqu’à 50 000€, installation incluse. Cette variation de prix reflète les différences de capacité de production et de technologie utilisée. Les éoliennes domestiques peuvent coûter entre 10 000€ et 90 000€, ce qui représente un investissement conséquent pour un particulier.

​​La rentabilité de l’éolienne domestique est un aspect crucial à considérer. Avec des revenus issus de la revente de l’électricité produite ne dépassant généralement pas 1000€ par an, le temps nécessaire pour amortir l’investissement initial peut s’étendre sur plusieurs décennies. Cette longue période d’amortissement rend l’éolienne domestique peu attractive pour les particuliers en termes de rentabilité financière.

À quelles aides financières prétendre pour installer une éolienne domestique ?

L’installation d’une éolienne domestique, bien qu’elle soit une option écologique et innovante, présente des défis en termes de rentabilité et de soutien financier. En France, les aides gouvernementales disponibles pour ce type de projet sont limitées.

TVA réduite pour l’installation d’éolienne domestique

L’une des rares aides disponibles est la possibilité de bénéficier d’une TVA réduite à 10 % pour l’installation d’une éolienne sur un terrain où le logement est achevé depuis plus de deux ans. Cette réduction de TVA peut légèrement alléger le coût total de l’installation.

Restrictions sur le rachat d’énergie par EDF

Concernant le rachat de l’énergie produite, EDF est obligé de racheter l’électricité issue d’éoliennes domestiques uniquement dans les zones de développement éolien (ZDE). Pour être éligible, plusieurs critères doivent être respectés, notamment la localisation géographique de l’installation.

En ZDE, un contrat de rachat avec EDF ou Obligation d’Achat (OA) est signé pour une durée de 15 ans. Durant les 10 premières années, l’électricité est rachetée à un tarif de 0,082€/kWh, puis à 0,028€/kWh pour les cinq années restantes.

A lire également :  Installation de Panneaux Solaires : Prix et Subventions en France

Éoliennes domestiques : revenus et recettes

Les éoliennes qui peuvent être utilisées à titre privé font partie des petites éoliennes. Celles-ci sont définies comme des installations d’une puissance inférieure ou égale à 100 kilowatts (kW) et d’une hauteur maximale de 50 mètres. Cependant, la grande majorité des éoliennes utilisées à titre privé sont nettement plus petites et atteignent une puissance nominale de 30 kW au maximum – typiquement même d’environ 5 kW seulement. La hauteur des éoliennes domestiques ne dépasse que rarement 30 mètres et reste même en général inférieure à 10 mètres. On parle donc aussi de mini-éolienne.

Il est impossible de dire de manière générale quelle quantité d’électricité une éolienne domestique produit réellement. D’une part, il manque des valeurs empiriques et, d’autre part, le rendement dépend fortement du vent. La force de celui-ci dépend de l’emplacement concret mais aussi de la hauteur de la petite éolienne. En revanche, pour les installations photovoltaïques, on peut compter avec une certaine précision sur un rendement d’environ 1.000 kilowattheures (kWh) pour 1 kilowatt-crête (kWc) de puissance.

Rémunération de rachat vs. consommation propre pour les éoliennes domestiques

Comme pour les installations photovoltaïques, un tarif de rachat est versé pour l’électricité produite par l’énergie éolienne qui est injectée dans le réseau électrique public. Pour les éoliennes utilisées à titre privé, celle-ci s’élève à environ 6 centimes d’euro par kWh. En revanche, les prix de l’électricité dépassent actuellement les 35 centimes d’euros, et la tendance est à la hausse. Ainsi, l’économie réalisée lorsque l’électricité produite est utilisée par le ménage est plus importante que le bénéfice qui peut être réalisé grâce au tarif d’achat.

Si une éolienne domestique produit de l’électricité à un prix inférieur à celui qui devrait être payé pour l’électricité provenant du réseau public, elle est donc en principe rentable. Toutefois, il faut également tenir compte des coûts d’acquisition importants : Ce n’est que lorsqu’ils sont amortis que l’on peut vraiment parler de rentabilité pour l’éolienne.

Combien d’électricité produit une éolienne domestique ?

Une estimation de l’association de consommateurs donne le résultat suivant : une éolienne avec un diamètre de rotor de 1 mètre et une surface de rotor de 0,8 mètre carré, bien située sur le toit d’une maison à l’intérieur des terres, produit environ 96 kWh d’électricité par an. Si celle-ci est consommée à 100 % dans le propre ménage, cela représente une économie de coûts d’environ 33 € par an. Cela signifie que les attentes suscitées par les fournisseurs sont souvent déçues et que les investissements ne sont pas rentabilisés. 

Ainsi, l’association de consommateurs conclut que les éoliennes domestiques ne sont que très rarement rentables. Une installation PV de même surface produit autant, voire plus d’électricité – et de manière plus fiable. En outre, les installations PV installées sur les toits des maisons devraient en général être nettement plus grandes. 

Un portail indépendant présente un exemple de comparaison entre deux éoliennes de 10 kW chacune et calcule des coûts de production d’électricité de 38 et 39 centimes d’euro pour une force de vent moyenne de 4 mètres par seconde et des coûts de 20 centimes d’euro pour une force de vent moyenne de 5 mètres par seconde. Cette comparaison montre d’une part à quel point le rendement d’une éolienne domestique est influencé par la force du vent ou l’emplacement, mais d’autre part aussi que le potentiel d’économie est parfois inexistant et dans d’autres cas faible. 

A lire également :  Éco-construction : Principes et exemples de maisons

L’association de consommateurs conclut que les petites éoliennes ne sont rentables que dans des conditions idéales, mais qu’elles ne sont pas adaptées au jardin ou au toit. Il serait éventuellement possible d’améliorer ce bilan en combinant une éolienne domestique avec une installation photovoltaïque, étant donné que les installations PV produisent beaucoup d’électricité pendant les mois d’été, alors que les éoliennes en produisent plutôt pendant les mois venteux d’automne et d’hiver. Mais là encore, il faut tenir compte des coûts d’acquisition élevés.

Qu’est-ce qui influence le rendement des éoliennes domestiques ? 

Bien qu’il existe sur le marché de nombreux modèles d’éoliennes destinées à un usage privé, un facteur détermine avant tout la rentabilité d’une éolienne domestique : la force du vent. La règle est la suivante : une force de vent double ne fait pas que doubler le rendement, mais le multiplie par huit, alors qu’un diamètre de rotor double ne fait « que » quadrupler le rendement. Il en va de même dans l’autre sens : si le vent souffle avec la moitié de sa force, il ne reste qu’un huitième du rendement. 

C’est pourquoi il est essentiel de trouver le bon emplacement, même s’il est difficile d’y parvenir pour les personnes qui souhaitent utiliser une éolienne à titre privé. Les éoliennes domestiques sont principalement installées sur les toits des maisons. Mais les bâtiments et les arbres environnants réduisent la force du vent. Dans l’idéal, une éolienne domestique devrait être installée sur un terrain en hauteur, comme une prairie ou une pente exposée, et de là être reliée au bâtiment par une ligne électrique. Cela n’est pas réalisable pour la plupart des particuliers. 

Une alternative consiste à accéder à des courants de vent plus puissants en installant l’éolienne sur un mât. Celui-ci est généralement placé à côté du bâtiment. 

Les installations éoliennes domestiques comparées aux installations photovoltaïques

Comme nous l’avons mentionné au début, l’énergie éolienne représente actuellement en Allemagne de loin la plus grande part des énergies renouvelables et apporte donc une contribution importante à la transition énergétique. Pour les particuliers, les installations éoliennes font toutefois nettement moins bien que les installations photovoltaïques. En voici les raisons : 

Contrairement aux installations photovoltaïques, qui produisent de l’électricité silencieusement et presque sans influence sur l’environnement, les éoliennes provoquent des vibrations, du bruit, de l’ombre ou – en raison de la réflexion de la lumière sur les pales du rotor – de l’éblouissement. 

La durée de vie des éoliennes est incertaine, alors que celle des panneaux solaires modernes est estimée à au moins 20 ans.

A lire également :  Économiser l'eau et réduire les factures grâce à une citerne souple

La part de marché des éoliennes domestiques est faible, de sorte que peu d’investissements sont réalisés dans la recherche pour améliorer le rendement – contrairement aux installations photovoltaïques privées. 

Selon la hauteur de l’installation, il peut être nécessaire d’obtenir un permis de construire pour les éoliennes domestiques, ce qui n’est généralement pas le cas pour les installations PV. 

La plupart des installations photovoltaïques privées peuvent être exploitées de manière rentable même sur des sites qui ne sont pas idéaux. Ce n’est pas le cas des éoliennes domestiques.

FAQ sur les éoliennes domestiques

Les éoliennes domestiques sont-elles autorisées ?

Oui. Si vous ne dépassez pas une hauteur de 10 mètres, aucune autorisation de construction n’est requise . Il est toutefois recommandé d’informer le service de l’urbanisme compétent et les voisins du projet prévu avant la construction. La notion de hauteur est également interprétée différemment. Souvent, les plans d’urbanisme locaux définissent ce qui est possible et ce qui ne l’est pas.

Les mini-éoliennes sont-elles soumises à autorisation ?

Non, à condition qu’elles ne dépassent pas 10 mètres de haut. Toutefois, si les éoliennes alimentent le réseau public, elles doivent être déclarées à l’exploitant du réseau.

Combien coûte une éolienne domestique ?

Cela dépend bien entendu de la puissance de l’éolienne et des mesures de construction nécessaires. Selon la taille de l’installation, les prix varient entre 3.000 et 10.000 euros par kilowatt de puissance nominale.

Combien coûte une éolienne de 5 kW ?

Une petite éolienne de 5 kW peut fournir une part importante de l’électricité d’un ménage, contrairement à de nombreuses offres proposées sur Internet. En effet, elles sont souvent totalement sous-dimensionnées, ce qui explique leur prix si bas. À titre de comparaison, la mini-éolienne de 5 kW a un rotor de 4 m de diamètre et coûte entre 15.000 et 20.000 €.

Quelle est l’éolienne la mieux adaptée à la maison ?

Cela dépend bien entendu de la taille et de la puissance nominale. Si l’on part du principe qu’une petite éolienne de 1 kW avec un diamètre d’environ un mètre coûte déjà plus de 1.000 euros et que la puissance nominale n’est atteinte que dans des conditions idéales, l’investissement ne vaut guère la peine. En tant qu’approvisionnement unique, c’est-à-dire sans raccordement au réseau public, la mini-éolienne ne peut fournir suffisamment d’énergie que pour les petits consommateurs comme l’éclairage. Sans un accumulateur, elle ne permet pas d’alimenter des consommateurs plus importants comme la cuisinière ou le réfrigérateur.

Quel est l’intérêt d’une éolienne dans un jardin ?

Il est possible d’atteindre 1.000 kWh par an et par kW de puissance nominale sur un bon site. La taille exacte à choisir dépend de nombreux facteurs. Pour chaque région d’Allemagne, il existe ce que l’on appelle un atlas énergétique ou éolien, qui indique à quelle hauteur le vent souffle et à quelle vitesse. La puissance de la mini-éolienne augmente à la puissance 3 de la vitesse du vent, celle-ci est donc essentielle et la hauteur de l’éolienne l’est également. Le diamètre du rotor est également important : s’il est doublé, la puissance est quadruplée. Bien entendu, les coûts augmentent avec la hauteur de l’éolienne et la taille du rotor. Il convient donc d’évaluer ce qui est économiquement intéressant.

Quel est le tarif de rachat de l’électricité pour les petites éoliennes domestiques ?

La rémunération actuelle est d’environ 6 centimes d’euro par kWh injecté dans le réseau. 

Vu sur

JDN
Batimat

Nous contacter ?