Mur-rideau : fonction, utilisation et coûts

4.5/5 - (186 votes)

Les murs-rideaux permettent de réaliser des constructions légères et brillantes en verre et en acier, comme l’Elbphilarmonie ou le Sony Center de la Potsdamer Platz, qui ont un aspect noble et intemporel. Dans notre article, nous expliquons la structure et les avantages de ce type de façade.

🏛️ Qu’est-ce qu’un mur-rideau ?Enveloppe autoportante ne portant pas de charge statique, protège contre les intempéries.
🎨 Liberté de conceptionVariété de matériaux comme le verre, le bois, et le métal. Design élégant pour bâtiments commerciaux.
🌞 Protection thermique et solaireRéduction du rayonnement solaire et amélioration de l’efficacité thermique.
🔇 Isolation acoustiqueEffet insonorisant grâce à la structure et au matériau utilisés.
💧 Protection contre l’humiditéPrévient les dégâts liés à l’humidité et la formation de moisissures.
💸 CoûtsPlus élevés que pour les autres types de façades, avec des prix variant entre 300 et 600 euros par m² pour les façades poteaux-traverses.
🛠️ InstallationPlus complexe, nécessite souvent l’usage d’échafaudages ou de grues pour la mise en place des éléments.
📉 InconvénientsCoûts d’installation et de maintenance élevés, nécessité d’entretien pour prévenir les défaillances.
🔍 Différence avec façade ventiléePas d’espace de ventilation entre le revêtement extérieur et l’ossature, contrairement aux façades ventilées.
🏗️ Types de murs-rideauxPoteaux-traverses, éléments, doubles, et vitrage structurel, offrant divers degrés de transparence et d’isolation.
🌿 Isolation pour murs-rideauxDouble ou triple vitrage standard, avec possibilité d’ajouter des éléments isolants pour améliorer l’efficacité énergétique.

🏛️Qu’est-ce qu’un mur-rideau ?

qu'est ce qu'un mur rideau

Un mur-rideau est une coque autoportante placée devant le bâtiment et ne supporte aucune charge statique autre que son poids. Son but est de protéger la construction des charges dues au vent, à la pluie et à l’humidité. Selon le type de construction, il contribue également à la protection solaire et thermique.

A lire également :  Tout ce que vous devez savoir sur le béton drainant : Avantages, inconvénients et prix

Les murs-rideaux entourent la structure porteuse comme une enveloppe. Des profilés métalliques horizontaux (lattage porteur) et verticaux (généralement en aluminium) forment une ossature qui est fixée au moyen de poteaux porteurs ou directement au gros œuvre. C’est sur ce système que sont montés les éléments de surface, par exemple les panneaux de verre ou les plaques de façade.

Les premiers murs-rideaux sont apparus entre la fin du XIXe et le début du XXe siècle, lorsque la deuxième révolution industrielle a donné naissance à de nouveaux procédés de transformation de l’acier et du verre. Cela a permis de réaliser des constructions à ossature métallique qui ne nécessitaient pas de façades supportant les charges.

🔍Quelle est la différence entre un mur-rideau et une façade suspendue et ventilée ?

Dans le langage courant, les façades suspendues ventilées sont également appelées murs-rideaux ventilés. Cependant, les murs-rideaux classiques se distinguent de ces derniers par le fait qu’il n’y a pas d’espace de ventilation entre le revêtement extérieur et l’ossature. Partout où un système composite d’isolation thermique (ETICS) convient, il est possible d’utiliser un mur-rideau ventilé. La condition préalable à ce système est ici la capacité de charge du mur.

Les murs-rideaux font ainsi partie de ce que l’on appelle les façades chaudes, dans lesquelles les couches assurent également l’isolation thermique, et constituent une autre option d’isolation extérieure. Dans le cas d’un mur chaud, l’isolant n’est pas placé sur un échafaudage séparé derrière le revêtement de la façade, mais est intégré dans les éléments. En revanche, dans le cas des façades suspendues ventilées, c’est la couche d’air qui fait office d’isolant thermique en tant qu’espace entre le revêtement de la façade et le mur extérieur ; elles sont donc considérées comme des façades froides.

A lire également :  Quels travaux prioriser pour votre maison ?

🏗️Quels sont les différents types de murs-rideaux ?

Selon le type de construction et de montage, les types de murs-rideaux suivants peuvent être réalisés :

  • Murs-rideaux poteaux-traverses
  • Murs-rideaux à éléments
  • Murs-rideaux doubles
  • Murs-rideaux à vitrage structurel

Murs-rideaux poteaux-traverses

Une façade poteaux-traverses se compose de poteaux verticaux et de traverses horizontales. Les éléments de façade tels que les vitres, les panneaux en plastique et en tôle d’acier ainsi que les ouvertures sont fixés sur cette ossature à l’aide de baguettes de pression.

La technique de drainage de la façade est intégrée à plusieurs niveaux et évacue l’humidité. Dans le cas d’une façade poteaux-traverses, les éléments arrivent généralement séparément, la majeure partie du montage se fait donc sur place, sur le chantier.

En raison de son aspect filigrane, les maîtres d’ouvrage optent souvent pour une construction poteaux-traverses lorsqu’ils souhaitent vitrer plusieurs étages de manière à donner l’impression d’une façade vitrée continue.

Mur-rideau en éléments

Dans ce type de construction de façade, tous les composants tels que les fenêtres, les panneaux de verre et les allèges sont pré-assemblés et livrés sous forme de modules à hauteur d’étage. Cela facilite la construction, car l’entreprise spécialisée doit simplement emboîter les différents étages les uns après les autres, de bas en haut. En revanche, le transport des éléments encombrants est plus difficile que pour les façades poteaux-traverses.

Les façades à éléments conviennent aux bâtiments de grande hauteur, car le montage ne nécessite pas d’échafaudage, ce qui réduit les coûts. Comme pour la construction à traverses, les éléments peuvent être personnalisés selon les besoins.

A lire également :  Chape sèche : ce que vous devez savoir

Murs-rideaux doubles

Les murs-rideaux peuvent également être réalisés sous forme de doubles façades. On place alors une deuxième enveloppe de verre devant la première, à une distance de 50 à 100 centimètres. L’air qui circule entre les deux couches sert d’isolant thermique et améliore l’isolation acoustique. D’un autre côté, les coûts et l’entretien augmentent avec ce type de façade.

Murs-rideaux à vitrage structurel

Ce type de mur-rideau est également constitué d’une ossature. Dans ce cas, les éléments en verre sont fixés à la structure porteuse. Toutefois, on renonce ici aux vis et aux baguettes de pression au profit d’un collage high-tech et on colmate les joints entre les vitres avec du silicone.

En France, les façades structural glazing sont soumises à des exigences particulières. Pour les bâtiments d’une hauteur supérieure à huit mètres, un support mécanique supplémentaire est nécessaire pour les éléments en verre. Celui-ci sert de sécurité supplémentaire en cas de défaillance du collage, par exemple sous l’effet du vent.

Quels sont les avantages et les inconvénients d’un mur-rideau ?

Le principal avantage d’un mur-rideau réside dans les nombreuses possibilités de conception qu’il offre. Les versions dans lesquelles le bâtiment est entièrement recouvert de verre et se distingue par son élégance sont très répandues, en particulier dans les bâtiments commerciaux. Mais il est également possible d’utiliser un revêtement de façade en couleur, des panneaux colorés, un revêtement en bois, des structures inclinées et des designs personnalisés.

En outre, un mur-rideau permet de réduire le rayonnement solaire et la chaleur à l’intérieur. Cela augmente l’efficacité thermique du bâtiment et réduit l’éblouissement. Un mur-rideau protège également le mur extérieur de l’humidité et a un effet insonorisant. Cependant, même une isolation de façade ne peut pas toujours empêcher la formation de moisissures.

D’autre part, le coût d’un mur-rideau est plus élevé que celui d’autres types de façades. De plus, l’installation est plus complexe, car les éléments sont placés depuis l’extérieur du bâtiment.

Type de façadeCoût (€/m2)
Façade en crépi (avec isolation)100
Façade en briques (avec isolation)120-400
Façade suspendue ventilée en bois160-290
Façade poteaux-traverses300-600

Quel type d’isolation est possible pour un mur-rideau ?

Le décret allemand sur les économies d’énergie (EnEV) impose des limites au coefficient de transmission thermique Ucw pour tous les bâtiments, qui dépendent de la conductivité thermique et de l’épaisseur des matériaux utilisés pour l’isolation de la façade. Pour les murs-rideaux, la norme de produit DIN EN ISO 12631 définit la méthode de calcul.

En règle générale, un double ou triple vitrage assure déjà une efficacité énergétique élevée. Il est toutefois possible d’améliorer les propriétés isolantes de l’isolation de façade en y intégrant des éléments isolants supplémentaires. Ceux-ci sont par exemple constitués de laine minérale ou de panneaux de fibre de verre qui réduisent les ponts thermiques entre les éléments métalliques et les éléments vitrés.

Vu sur

JDN
Batimat

Nous contacter ?