Noue de toiture : pose, prix et types

4.7/5 - (157 votes)

Une noue de toiture est créée au point d’intersection de deux toits en pente et constitue un élément clé de la qualité globale et de la durabilité de la structure d’un toit. Situées principalement sur les parties principales de la toiture, les noues sont également nécessaires pour entourer d’autres ruptures de plan telles que les lucarnes ou les cheminées. Installées pour empêcher l’accumulation d’eau en créant des voies d’écoulement pour que l’eau s’écoule et quitte le toit, elles font partie intégrante du maintien de la longévité des structures de toiture. 

Lisez notre guide complet sur les noues de toits pour en savoir plus sur l’importance des noues, les types de noues disponibles ainsi que le prix d’une installation.

Quelle est l’importance d’une noue de toiture ?

importance d'une noue de toiture

Le seul but des noues de toit est de créer des voies d’écoulement pour que l’eau (généralement de pluie) s’écoule facilement de la toiture. Sans ces noues très importantes dans les structures de toiture, l’eau peut potentiellement s’accumuler dans les zones où les intersections se rencontrent ou dans les ruptures structurelles dans les plans de la toiture.

Cette accumulation d’eau peut nuire à l’état général de la toiture et entraîner des problèmes, y compris la possibilité de compromettre entièrement la structure. Parmi les problèmes potentiels causés par l’accumulation d’eau, on peut citer la détérioration des matériaux de couverture, la tension sur les structures due au poids supplémentaire, les dommages liés au gel et au dégel dans les climats plus froids et l’accumulation de débris, de mousse et d’algues.

A lire également :  Les simulateurs CEE : comment estimer vos aides pour la rénovation énergétique ?

Composition d’une noue de toiture

Traditionnellement fabriquées en plomb, les noues modernes sont aujourd’hui plus communément fabriquées en polyester renforcé de verre (PRV). Cela s’explique par le fait qu’elles sont plus rentables à produire, tout en étant plus durables et en ayant une durée de vie plus longue grâce à leur revêtement de protection contre les UV sur les surfaces.

Les noues de toiture en PRV sont également beaucoup plus polyvalentes, compatibles avec tous les types de matériaux de couverture et disponibles avec des options de fixation à sec ou humide. Les noues en PRV sont également plus faciles à installer et à manipuler, car elles sont plus légères et plus faciles à couper que les noues en plomb, et les couvreurs ont tendance à privilégier la commodité des noues en PRV.

Lorsqu’il est utilisé, le film de protection contre les UV est également très résistant aux champignons et aux moisissures ; il nécessite moins d’entretien régulier pour garder la noue dégagée, ce qui réduit la probabilité d’accumulation de saletés ou d’obstructions.

Installation d’une noue de toiture

Selon le matériau utilisé pour la toiture, par exemple les tuiles ou les ardoises, les noues sont installées de différentes manières pour assurer une étanchéité totale de chaque côté de la noue et empêcher l’eau de pénétrer sous les tuiles. Vous trouverez ci-dessous des schémas détaillés du positionnement des noues pour les toits en tuiles et en ardoises.

La noue, élément clé de la toiture, sert à renforcer la jonction des pans. Sa pose requiert une technique bien définie :

  • Avant d’installer les tuiles ou autres revêtements, la noue est fixée sur les liteaux. Les conduits métalliques sont solidement ancrés sur les supports en bois, superposés pour assurer une évacuation optimale de l’eau de pluie.
  • Les tuiles sont ensuite disposées, venant épouser la forme de la noue. Une section des tuiles doit chevaucher la noue, facilitant ainsi le traçage pour l’alignement du revêtement.
  • Les tuiles excédentaires sont découpées en suivant une trajectoire parallèle à la pente du toit, des deux côtés des pans.
  • Dans certaines situations, un solin de noue est utilisé pour renforcer l’étanchéité.
A lire également :  Isolant Styrodur : tout savoir sur ses propriétés, son fonctionnement et son prix

Dimensions du chevauchement métallique 

La taille du chevauchement dépend du type de tuiles :

  • Tuiles à emboîtement : minimum 8 cm ; 
  • Tuiles plates : 6 cm ; 
  • Espacement pour les tuiles de rive : minimum 8 cm (conformément à la norme NF DTU série 40). 

Un bon chevauchement prévient les problèmes d’humidité et respecter l’espacement entre les tuiles de rive est crucial pour :

  • Éviter l’accumulation de débris et d’humidité ; 
  • Prévenir les dommages liés à l’humidité.

Variétés de noues pour toitures 

Il y a diverses catégories de noues : classique, en crémaillère, ouverte ou hermétique.

La noue dégagée peut être revêtue de divers matériaux. Il est crucial de laisser un espace adéquat le long de l’axe de la noue pour assurer une bonne évacuation de l’eau et faciliter le nettoyage. La dimension de la noue est proportionnelle à la superficie des versants du toit. Une noue arrondie ouverte montre une courbure à l’intersection des deux versants. La noue scellée nécessite l’utilisation de matériaux plats tels que la tuile plate, l’ardoise, la lauze ou le bardeau. Les tuiles couvrent entièrement la jonction entre les deux versants. Les coupes des tuiles se calent sur l’axe central de la noue. On distingue deux configurations de noues selon l’inclinaison des versants :

La noue traditionnelle, adaptée aux toits avec des versants de même inclinaison ou une différence ne dépassant pas 15 degrés ; La noue en échiquier ou crémaillère, destinée aux toits avec une différence d’inclinaison supérieure à 15 degrés. L’idée est d’accentuer l’inclinaison de la noue sur le versant le moins incliné.

Tarification des noues de toiture

Le coût d’une noue varie selon plusieurs facteurs, dont sa catégorie (classique ou en crémaillère), son matériau (fréquemment en zinc, aluminium ou cuivre) et sa longueur.

A lire également :  Comment poser un appui de fenêtre intérieur ?

Voici une estimation des tarifs :

  • noue en aluminium : de 8 € à 20 € le mètre linéaire 
  • noue en zinc : de 13 € à 25 € le mètre linéaire 
  • noue en cuivre : de 20 € à 30 € le mètre linéaire 

Le tarif d’installation d’une noue oscille généralement entre 20 € et 50 € le mètre linéaire. Ce montant fluctue en fonction du professionnel, de la hauteur du toit, du type de noue et de la complexité de l’installation.

FAQ sur la noue de toiture

Est-il possible pour un particulier de poser une noue ?

La pose d’une noue nécessite un savoir-faire spécifique. Sauf si vous êtes expert en toiture, il est préférable de confier cette tâche à un couvreur professionnel pour garantir l’étanchéité de votre toit. Ces experts vous fournissent des conseils pertinents et un devis détaillé, tout en vous guidant pendant les travaux.

Peut-on remplacer une noue de toiture existante ?

Que ce soit pour une rénovation ou une réparation, il est possible de remplacer une noue défectueuse. Assurez-vous que le remplacement soit supervisé par un professionnel.

Quelles sont les dimensions standards d’une noue ?

La largeur minimale d’une noue est de 60 mm, idéale pour les tuiles plates et en béton. Pour les tuiles mécaniques, une largeur d’au moins 80 mm est recommandée.

Comment entretenir les noues de toit ?

L’entretien des noues nécessite un accès au toit. Il est essentiel de retirer les débris végétaux et d’effectuer un démoussage. Une inspection régulière permet de détecter les signes d’usure.

Vu sur

JDN
Batimat

Nous contacter ?