Prix d’une piscine naturelle

4.3/5 - (189 votes)

Si vous aimez rester proche de la nature et éviter les produits chimiques dans la mesure du possible, le coût des piscines naturelles peut en valoir la peine. Avant de vous lancer et de vous engager à en construire une chez vous, il est préférable d’examiner d’abord tous les facteurs de coût. Le coût de construction d’une piscine naturelle varie généralement entre environ 69 000 et 138 000 euros, avec une moyenne de 92 000 euros. N’oubliez pas que si le coût initial d’une piscine naturelle est élevé, les frais de fonctionnement sont minimes par rapport aux piscines traditionnelles.

💰 Coût moyen92 000 euros
🌿 ÉcologieMoins de produits chimiques, entretien durable
📐 TailleZone de baignade et purification distinctes
💧 FiltrationSystème naturel, pas de produits chimiques
🏡 Intégration paysagèreFusion avec le jardin
🌤️ ChauffageOptions solaires ou naturelles
🔨 ConstructionComplexité et spécialisation élevées
📋 PermisRequis, coût supplémentaire
🚜 ExcavationCoût variable selon l’emplacement et l’accès
🏗️ MatériauxLiner, argile, gravier, béton, fibre de verre
🛠️ Main d’œuvreCoût élevé, compétences spécialisées requises
🌱 EntretienNaturel, besoin d’entretien régulier
⚡ Coûts d’exploitationPlus bas que les piscines chlorées
📈 RéparationsMaintenance des équipements et des éléments naturels
👷 DIYPossible mais complexe, mieux avec un installateur professionnel
🏊‍♂️ Valeur ajoutéeBaignade naturelle, environnement attrayant
🦟 MoustiquesPas un problème, grâce à l’eau en mouvement

Facteurs de coût des piscines naturelles

facteurs de coût des piscines naturelles

Le coût d’une piscine naturelle peut varier de 46 à 92 euros par mètre carré. De nombreux facteurs peuvent déterminer si vos coûts se situent dans la partie inférieure ou supérieure de l’échelle. Les piscines naturelles coûtent en moyenne plus cher qu’une piscine traditionnelle en raison de leur taille, de leur installation complexe et de leur entretien permanent.

La taille

Contrairement aux piscines chlorées, il y a deux tailles à prendre en compte pour une piscine naturelle : la taille totale et la taille de la baignade. La taille totale tient compte de l’aménagement paysager autour de la zone de baignade, y compris la zone de purification de l’eau, si elle en a une. Vous pouvez vous attendre à ce que 50 à 70 % de l’eau soit utilisée pour la baignade, le reste étant consacré à l’épuration.

Certains constructeurs de piscines naturelles installent un système de filtration biologique intégré dans les murs ou le sol de la zone de baignade. Toutefois, même dans ce cas, la zone environnante reste assez vaste et comprend tous les aménagements paysagers et aquatiques.

Les coûts réels varient considérablement en fonction des dimensions exactes, de la profondeur et des ajouts. Par exemple, une piscine naturelle d’une superficie totale de 93 mètres carrés et d’une zone de baignade de 46 mètres carrés coûte entre 46 000 et 92 000 euros.

A lire également :  Comment traiter l'eau de piscine ferrugineuse ?

Voici des coûts supplémentaires pour les piscines afin que vous puissiez comprendre ce que votre projet peut nécessiter.

Taille totale de la piscineSurface de baignadeFourchette de coûts
46 mètres carrés5-33 mètres carrés23 000 – 46 000 €
93 mètres carrés.9-65 mètres carrés46 000 – 92 000 €
130 mètres carrés16-124 mètres carrés69 000 – 115 000 €
302 mètres carrés84-167 mètres carrés115 000 – 138 000 €

Conversion d’une piscine naturelle

La transformation d’une piscine traditionnelle en piscine naturelle n’est pas une tâche aisée. Dans de nombreux cas, elle peut coûter autant, sinon plus, que de partir de zéro.

Une piscine naturelle nécessite beaucoup plus d’espace qu’une piscine ordinaire pour accueillir à la fois la zone de baignade et la zone d’épuration. En outre, sa forme est généralement très différente. Vous devrez peut-être payer le coût de l’enlèvement de l’ancienne piscine, qui s’élève en moyenne à 5 520 euros.

Le prix de l’excavation pour une nouvelle piscine varie de 7 à 23 euros par mètre cube. Comme vous avez déjà effectué des travaux d’excavation pour installer votre ancienne piscine, vous pouvez économiser de l’argent dans ce domaine, mais votre entrepreneur devra quand même construire la piscine naturelle à partir du sol.

Permis

Lors de l’installation d’une piscine, les permis de construire coûtent entre 230 et 1 840 euros. Votre entrepreneur devra se renseigner sur les lois locales concernant la construction de la piscine, la taille de la terrasse et la meilleure façon de s’approvisionner en eau. Dans la plupart des cas, cependant, une piscine naturelle nécessitera des permis similaires, voire identiques, à ceux d’une piscine traditionnelle.

L’emplacement

L’emplacement influe sur le coût d’une piscine naturelle de plusieurs façons. Il peut être plus complexe et plus coûteux d’engager un piscinier dans une région isolée que dans une région plus peuplée où la culture de la piscine est bien établie. La composition de votre paysage peut également accélérer ou ralentir le processus d’excavation, ce qui aura une incidence sur les prix. Enfin, le coût de la vie dans votre région influencera toujours les prix des matériaux et de la main-d’œuvre.

Types de revêtements de piscine

types de revêtements de piscine

Le coût d’un revêtement de piscine peut varier de 0,23 à 104 euros le mètre carré. Les options synthétiques comprennent un revêtement traditionnel ou en fibre de verre, ou vous pouvez opter pour un revêtement en argile bentonitique. Le béton est également une bonne option, car il est durable et très personnalisable.

En revanche, les revêtements en gravier sont généralement utilisés dans la zone de purification de l’eau plutôt que dans la zone de baignade. Ces revêtements sont un peu différents des finitions des piscines traditionnelles, mais les options disponibles contribueront également à l’équilibre de l’écosystème.

MatériauCoûts des matériaux pour piscines naturelles par mètre carré (matériaux uniquement)Coût moyen par mètre carré (matériaux uniquement)
Liner0,23 – 1,10 € 0,66 €
Argile0,46 € – 1,38 €0,92 €
Gravier0,92 – 1,84 €1,38 €
Béton50,60 € – 64,40 €57,50 €
Fibre de verre92 – 104 €98 €

Les matériaux

Les matériaux nécessaires à la construction d’une piscine naturelle coûtent entre 27 600 et 45 100 euros.

A lire également :  Les erreurs à éviter quand on installe une piscine en kit
MatériauxFourchette de coût
Liner0,23 € – 104 € par mètre carré
Pompe276  – 1 104 €
Skimmer9 à 92 €
Sable de piscine 14 à 28 € la tonne
Roches de rivière32 € – 736 € la tonne

Chauffe-piscine

À moins que vous ne viviez dans une région où les températures sont modérées, l’installation d’un chauffage de piscine peut être une bonne idée pour ajouter des mois à votre saison de baignade.

Si vous souhaitez que le chauffage soit entièrement naturel, tout comme la piscine, la meilleure option est le chauffage solaire, qui coûte entre 4 140 et 8 740 euros, matériaux et main-d’œuvre compris. L’avantage de ce type de chauffage réside dans les économies d’énergie qu’il vous permettra de réaliser, de sorte que les coûts initiaux peuvent en valoir la peine.

Sinon, les chauffe-piscines au gaz et au propane coûtent de 1 380 à 5 520 euros, tandis que les pompes à chaleur coûtent de 2 300 à 6 900 euros.

Conception de la piscine

Avant d’installer une piscine, quelle qu’elle soit, il est important d’imaginer comment elle s’intégrera à votre propriété. Les coûts des piscines naturelles varieront toujours en raison des nombreuses options dont disposent les propriétaires pour les concevoir. La taille, la forme, la profondeur et l’interaction avec le paysage environnant sont autant d’éléments qui déterminent le résultat final. Les piscines naturelles peuvent se fondre dans votre jardin et inclure des cascades, des zones avec des poissons, des zones de baignade à plusieurs niveaux et une gamme de profondeurs.

La main d’œuvre

La construction d’une piscine naturelle nécessite beaucoup de travail. Le coût de la main-d’œuvre est généralement intégré au coût final de la piscine, mais il représente généralement entre 7 360 et 9 200 euros du coût total, voire plus. Le travail comprend l’excavation, l’installation de la piscine avec les travaux de plomberie et d’électricité, l’installation des plantes aquatiques, etc.

La construction d’une piscine naturelle peut prendre de quatre à six semaines du début à la fin. Outre le concepteur de la piscine, vous devrez peut-être faire appel à des spécialistes tels que des électriciens, des paysagistes et des équipes d’excavation.

Coûts permanents des piscines naturelles

coûts permanents des piscines naturelles

L’entretien

Les piscines naturelles sont celles qui demandent le plus d’attention au début. Une fois que toutes les plantes ont poussé et que l’eau est filtrée naturellement, elles sont plus faciles à entretenir que les piscines chlorées. Cependant, vous devez procéder à un entretien régulier et annuel pour assurer la longévité de votre piscine.

L’entretien d’une piscine coûte entre 138 et 240 euros par mois. Faites appel à une entreprise qui connaît bien les piscines naturelles afin de vous assurer que le nettoyage et l’entretien sont adéquats.

Coûts d’exploitation

Les coûts d’exploitation des piscines naturelles sont très faibles. Contrairement aux piscines chlorées, vous n’avez pas à dépenser d’argent pour acheter des produits chimiques afin que l’eau reste propre à la baignade. Vous n’aurez qu’à tenir compte du coût de fonctionnement de votre pompe et de votre chauffe-eau.

A lire également :  Comment enlever les algues d'une piscine au sel ?

Vous n’avez pas non plus besoin d’investir dans une couverture de piscine, car l’eau gèlera naturellement en hiver si les températures descendent en dessous de zéro, et cela n’endommagera pas votre piscine.

Les réparations

Les réparations possibles comprennent l’entretien ou le remplacement d’équipements tels que les pompes et les réchauffeurs. Il se peut également que vous deviez réparer des éléments naturels tels que des rochers ou des pierres s’ils ont été endommagés au fil du temps.

Combien coûte l’installation d’une piscine naturelle ?

Il est possible d’installer soi-même une piscine naturelle, mais cela demande beaucoup de connaissances et d’expérience. Vous devrez construire correctement la zone de baignade et installer correctement la zone de purification de l’eau.

Sinon, votre piscine ne disposera pas d’une eau correctement filtrée. La réparation d’une piscine naturelle mal construite risque de coûter cher. Par conséquent, à moins que vous ne soyez extrêmement confiant dans vos compétences, il est préférable de faire appel à un installateur de piscines près de chez vous.

Si vous décidez de bricoler, les matériaux seuls coûteront entre 27 600 et 45 100 euros. Toutefois, vous pouvez réduire les coûts si vous disposez de roches et de rochers que vous pouvez utiliser pour votre piscine sur votre propriété. Cette estimation ne tient pas compte de la location de machines lourdes, dont l’utilisation en toute sécurité nécessite beaucoup d’expérience. De l’excavation au nivellement du sol, en passant par la mise en place de gros rochers si vous décidez d’en utiliser, vous aurez besoin d’une variété de machines pour accomplir le travail.

Sans oublier que vous devrez avoir de l’expérience en plomberie et en électricité. Si tout cela vous semble trop compliqué, mais que vous souhaitez bricoler une partie du travail, le constructeur de la piscine pourra vous conseiller sur les tâches spécifiques que vous pouvez effectuer vous-même pendant qu’il s’occupe du gros du travail.

Coût des ajouts courants aux piscines naturelles

Ces accessoires spéciaux augmentent le coût de votre piscine, mais ils peuvent accroître de façon exponentielle le plaisir que vous éprouvez à vous baigner :

  • Les cascades coûtent entre 230 et 13 800 euros, selon la taille et les matériaux utilisés.
  • L’ajout d’un éclairage à votre piscine coûte de 414 à 1 104 euros.
  • Le coût d’une clôture de piscine varie entre 1 012 et 11 040 euros en moyenne.
  • Les murs de soutènement à l’intérieur et autour de votre piscine coûtent entre 18 et 92 euros le mètre carré.
  • Les plantes aquatiques sont essentielles pour de nombreuses piscines naturelles et coûtent entre 9 et 92 euros par plante.
  • Les abris de piscine, bien que moins fréquents pour les piscines naturelles, coûtent en moyenne 11 040 euros.
  • Les toboggans de piscine coûtent entre 920 et 13 800 euros.
  • Les terrasses de piscine coûtent entre 2 760 et 11 040 euros, les plus abordables se situant entre 276 et 552 mètres carrés et les plus chères s’étendant sur plus de 83 mètres carrés.
  • Le coût des jacuzzis varie de 1 840 à 32 200 euros. Les plus abordables sont hors sol, tandis que les plus chers sont enterrés.

Vous pouvez ajouter à votre piscine naturelle des plages de galets, des rochers sculptés et bien d’autres choses encore. Ces ajouts font généralement grimper le coût de votre piscine de 69 000 € à plus de 161 000 €, selon la taille de la piscine et les caractéristiques que vous décidez d’ajouter.

Comment économiser de l’argent sur les coûts des piscines naturelles ?

La meilleure façon d’économiser de l’argent sur les piscines naturelles est d’opter pour une taille plus petite sans caractéristiques particulières. Après avoir construit la piscine, vous pourrez décider d’ajouter d’autres éléments à votre budget pour les coûts de rénovation de la piscine à l’avenir.

Pendant cette période, vous pourrez ajouter des éléments tels que des bulles, des cascades, etc. Cela vous permet d’économiser de l’argent dès le départ et vous donne plus de temps pour investir dans des équipements supplémentaires.

Une autre option consiste à trouver un constructeur de piscines qui soit disposé à collaborer avec vous. Il peut être disposé à se charger de la partie la plus difficile du travail, comme l’excavation et l’installation du liner, tout en vous laissant le soin d’effectuer d’autres tâches, comme l’installation de toutes les plantes nécessaires dans la zone de purification de l’eau.

FAQ sur les piscines naturelles

Les piscines naturelles en valent-elles la peine ?

L’intérêt d’une piscine naturelle dépend de plusieurs facteurs, car elle coûte plus cher qu’une piscine traditionnelle. De nombreuses personnes optent pour des piscines naturelles parce qu’elles aiment nager dans des plans d’eau naturels tels que les lacs. De plus, si vous êtes soucieux de l’environnement, une piscine naturelle sera une option beaucoup plus intéressante qu’une piscine traditionnelle.

De plus, pour les personnes sensibles aux produits chimiques, une piscine naturelle est une excellente solution car l’eau ne contient pas de chlore.

Les piscines naturelles attirent-elles les moustiques ?

Bien que l’on associe souvent les plans d’eau aux moustiques, vous n’avez pas à vous en préoccuper dans votre piscine naturelle. En effet, les moustiques sont attirés par les étendues d’eau stagnante. Dans votre piscine naturelle, en revanche, l’eau est constamment en mouvement, grâce à la pompe qui fonctionne tout au long de l’année.

Vu sur

JDN
Batimat

Nous contacter ?