Quel est le dosage pour réaliser une chape maigre ?

4.4/5 - (200 votes)

La chape maigre est un élément courant dans les travaux de construction et de rénovation, servant à réaliser des sols et planchers résistants et durables. Il est essentiel de connaître le bon dosage des composants ainsi que les étapes à suivre pour assurer la qualité du résultat final. Dans cet article, nous vous présenterons les dosages recommandés pour réaliser une chape maigre selon la surface concernée.

💧 Eau par m²7 litres
🏗️ Ciment par m²50 kg (2 sacs de 25 kg)
🏝️ Sable par m²200 kg
📏 Épaisseur conseillée3 à 5 cm
🔧 Préparation du solNettoyage et nivellement
🔄 MélangeManuel ou mécanique pour homogénéité
🚧 ApplicationÉtalage et lissage à la taloche
SéchageEnviron 24h avant utilisation

Dosage pour un m² de chape maigre

dosage chape maigre

Afin de calculer correctement les quantités des matériaux nécessaires pour réaliser votre chape maigre, il est primordial de prendre en compte la surface en mètres carrés (m²) sur laquelle vous allez travailler. Voici les dosages conseillés pour préparer le mortier :

  • 7 litres d’eau par m² de surface
  • 50 kg de ciment (soit deux sacs de 25 kg) pour chaque m²
  • 200 kg de sable pour chaque m²

Pour obtenir les dosages correspondant à la surface totale de votre chantier, multipliez simplement ces chiffres par le nombre total de mètres carrés à couvrir.

A lire également :  Isolation en Liège : Comment ça Fonctionne ?

Calcul des quantités pour un volume donné

En plus de la surface, il est également nécessaire de connaître l’épaisseur de la chape maigre que vous souhaitez réaliser pour déterminer le volume total de celle-ci (exprimé en mètres cubes ou ). Gardez à l’esprit qu’une épaisseur trop importante peut affaiblir la structure et réduire sa durée de vie. Dans la majorité des cas, une épaisseur comprise entre 3 et 5 cm est suffisante.

Calcul du volume de mortier nécessaire

Pour calculer le volume de mortier dont vous aurez besoin, multipliez la surface totale en m² par l’épaisseur souhaitée en centimètres (cm), puis divisez le résultat par 100 :

Volume (m³) = Surface (m²) x Épaisseur (cm) / 100

Une fois le volume obtenu, vous pouvez ensuite déterminer les quantités de ciment, sable et eau nécessaires en appliquant les dosages recommandés pour un mètre cube de chape maigre :

  • 350 kg de ciment pour chaque m³
  • 1750 kg de sable (soit 1,75 tonne) pour chaque m³
  • 210 litres d’eau (ou 210 kg) pour chaque m³

Mise en œuvre du mélange

Une fois les dosages définis, voici quelques étapes clés à suivre pour garantir la réussite de votre projet :

  1. Préparation du sol : il est primordial d’assurer un meilleur contact entre le sol et la chape maigre en nettoyant et nivelant la surface concernée avant la pose.
  2. Mélange manuel ou mécanique : incorporez progressivement le sable, le ciment et l’eau en respectant les dosages calculés. Pour obtenir un mortier homogène, il peut être préférable d’utiliser une bétonnière.
  3. Application de la chape maigre : étalez le mélange sur la surface préparée à l’aide d’une taloche pour répartir correctement le mortier.
  4. Lissage et finition : passez la règle sur la chape maigre pour aplanir et lisser la surface. Laissez ensuite sécher durant environ 24 heures avant de marcher dessus ou d’effectuer d’autres travaux.
A lire également :  Combien coûte une rénovation pour une maison ou un appartement ?

Conseils pratiques pour réussir votre chape maigre

Pour obtenir une chape maigre de qualité, voici quelques conseils supplémentaires :

  • Vérifiez auprès des réglementations locales si un renforcement avec des fibres est nécessaire.
  • N’hésitez pas à réaliser quelques essais préliminaires pour évaluer la pertinence des dosages.
  • Tenez compte des conditions climatiques lors de la pose et du séchage de la chape maigre. La pluie et l’humidité peuvent influencer la résistance et la durabilité du résultat final.

Ainsi, réaliser une chape maigre implique de bien calculer les dosages de ciment, sable et eau en fonction de la surface à couvrir et de l’épaisseur souhaitée. Il est également crucial de respecter des étapes clés lors de sa mise en œuvre pour garantir un résultat optimal. Avec ces conseils et astuces en tête, vous avez désormais toutes les clés pour réussir votre projet !

Vu sur

JDN
Batimat

Nous contacter ?