Quelle hauteur pour mon plan de travail de cuisine ?

4.8/5 - (168 votes)

Les hauteurs de travail ergonomiques dans la cuisine ont un effet positif à long terme sur votre santé et permettent d’améliorer l’expérience culinaire. Lorsque vous choisissez votre plan de travail de cuisine, vous ne devez donc pas seulement tenir compte du matériau du plan de travail, mais aussi et surtout de la hauteur appropriée. Nous vous expliquons comment déterminer la hauteur optimale et vous donnons des conseils et astuces pour l’appliquer à votre propre plan de travail.

📐 Hauteur standard92 cm
🔍 Mesure personnelleDistance sol-coude – 10%
🎚️ Hauteur ajustable90 – 94 cm
👥 Utilisateurs multiplesAjustement plus difficile
🔧 Hauteurs variéesPour différentes activités
🚪 Éléments hautsFixés à environ 50 cm au-dessus
🛠️ Plans de travailRéglables en hauteur
🏗️ Matériaux et épaisseursChoix variés pour plans de travail
💡 AvantagesConfort, efficacité, santé
🔑 AdaptabilitéPersonnalisation selon besoins

À quelle hauteur fixer le plan de travail ?

À quelle hauteur fixer le plan de travail

La hauteur la plus courante du plan de travail dans une cuisine est aujourd’hui d’environ 92 cm et comprend la hauteur totale entre le bord supérieur du sol et le bord supérieur du plan de travail. Cette hauteur a été déterminée pour qu’une personne de taille moyenne n’ait pas à se pencher et constitue donc la meilleure hauteur ergonomique pour une personne de taille moyenne. Inversement, cela signifie que la hauteur de travail optimale ne peut pas être généralisée et doit toujours être adaptée à chaque individu.

Dans la pratique, on se réfère néanmoins volontiers aux 90 – 94 cm, car un ajustement individuel est bien sûr souvent plus long et plus coûteux. De plus, il faut mentionner ici que plusieurs personnes utilisent souvent la cuisine et qu’un ajustement individuel des hauteurs de travail n’est donc souvent pas possible.

Déterminer soi-même la hauteur de travail optimale

Vous pouvez facilement déterminer vous-même la hauteur de travail optimale. Pour cela, suivez les étapes ci-dessous :

  • Pliez vos coudes à angle droit ;
  • Mesurez la distance entre le sol et votre coude (par ex. 100 cm) ;
  • Retirez environ 10% de cette hauteur (dans l’exemple, 100 cm – 10 cm = 90 cm).
A lire également :  Vasele : tout savoir sur ces vases incroyable

Si la distance entre le sol et votre coude est donc de 100 cm, vous devez prévoir une hauteur de travail de 90 cm. Le tableau ci-contre vous indique facilement la hauteur de travail optimale pour vous.

Hauteur du coudeHauteur de travail
125112,5
117105,3
115103,5
112100,8
11099
10796,3
10594,5
10291,8
10090
9787,3
9585,5
9282,8
9081

La cuisine ergonomique

Déterminer la hauteur du plan de travail qui vous convient est déjà un bon début – la hauteur correcte du plan de travail vous permet d’adopter une position saine lorsque vous coupez des ingrédients ou que vous essuyez le plan de travail, par exemple. Le plan de travail n’est cependant pas le seul élément à prendre en compte.

Des hauteurs ergonomiques correctes sont importantes pour chaque activité et chaque appareil dans votre cuisine. Par exemple, un lave-vaisselle surélevé vous permet de ranger la vaisselle sans vous faire mal au dos. Il en va de même pour le four ou d’autres appareils de cuisine.

Il est également recommandé de tenir compte de la hauteur des éléments hauts. Si les éléments hauts sont trop hauts, vous vous étirez plus souvent que nécessaire, ce qui sollicite inutilement votre dos. Les éléments hauts doivent donc être fixés de manière à ce que vous puissiez atteindre le plateau supérieur sans avoir à vous étirer. Par défaut, les éléments hauts sont suspendus à environ 50 cm au-dessus du plan de travail. Cette hauteur permet généralement de laisser de la place pour la tête et d’éviter de s’étirer. Si vos meubles hauts sont déjà installés « trop » haut, il est possible de créer une fonction d’escalier à l’aide d’une plinthe coulissante. Cette fonction vous permet d’atteindre et d’utiliser confortablement les armoires les plus hautes de votre cuisine.

Les principes de conception d’une cuisine ergonomique

Une cuisine conçue de manière optimale sur le plan ergonomique n’a d’ailleurs pas qu’une seule hauteur de travail, mais, dans le meilleur des cas, différentes hauteurs. La conception ergonomique d’une cuisine consiste à soulager le dos par des hauteurs de travail différentes. L’évier, par exemple, est construit un peu plus haut que la table de cuisson. Dans certaines cuisines, on prévoit même un poste de travail assis, car rester longtemps debout peut être pénible pour le dos. Lors de la préparation des aliments, vous pouvez ainsi travailler dans une position assise qui vous ménage et alterner entre la position debout et la position assise lorsque vous préparez des plats plus élaborés.

A lire également :  Étagères murales pour les petits espaces : astuces pour maximiser l'espace de rangement

Si plusieurs personnes utilisent la même cuisine, les plans de travail doivent d’abord être adaptés à la personne qui utilise le plus souvent la cuisine. S’il existe une différence de taille importante entre les personnes, vous pouvez envisager dans un deuxième temps d’utiliser des plans de travail réglables en hauteur. Avec ce système, la hauteur de travail souhaitée peut être réglée individuellement par l’utilisateur en appuyant sur un bouton. Notez que ce système est relativement coûteux. Dans nos studios de cuisine, nous vous invitons à venir voir de plus près ces installations techniques et à tester les avantages qu’elles offrent en termes de protection du dos.

Avantages des hauteurs de travail ergonomiques

avantages des hauteurs de travail ergonomiques

Une cuisine ergonomique est un investissement à long terme pour votre santé et peut prévenir les problèmes de dos. Des hauteurs de travail trop élevées ou trop basses peuvent entraîner une mauvaise posture et donc des douleurs dorsales. La plupart des problèmes de dos sont dus à des mouvements inutiles ou incorrects ou qui ne respectent pas le dos. Le dos est sollicité, d’une part, par le fait de se pencher ou de s’étirer et, d’autre part, par une position de travail constamment penchée en avant, ce qui se ressent immédiatement. Une cuisine ergonomique offre une solution à ces problèmes. En choisissant les bonnes hauteurs de travail, toutes les activités dans la cuisine peuvent être effectuées en ménageant le dos et en évitant les mauvaises postures de manière globale.

Planifier la hauteur du plan de travail

La hauteur du plan de travail se compose de la hauteur du socle, de la hauteur de l’ensemble du corps de la cuisine et de la hauteur du matériau du plan de travail.

Le choix du bon matériau pour le plan de travail de la cuisine est une étape importante de la planification de la cuisine. Vous devez choisir le matériau du plan de travail en fonction de vos besoins et de vos habitudes. Le facteur esthétique est important, mais les propriétés de votre matériau de plan de travail le sont tout autant : durable, résistant aux taches et aux rayures, et résistant à la chaleur, ne sont que quelques-uns des critères que nous énumérons ici.

A lire également :  Bibliothèques en bois et métal : Quel matériau choisir ?

En ce qui concerne la hauteur du plan de travail, vous devez principalement tenir compte de l’épaisseur du matériau du plan de travail. Pour les stratifiés, l’épaisseur du matériau est généralement de 39 mm. Si vous avez besoin d’un plan de travail particulièrement fin, il est également possible de fabriquer des plans de travail de 19 mm de hauteur. Pour les plans de travail en granit et en verre, l’épaisseur du matériau est généralement de 20 mm, mais vous pouvez également choisir une épaisseur doublée pour le granit. La céramique offre la plus grande marge de manœuvre. Les épaisseurs possibles sont de 15 mm, 30 mm et 39 mm.

La hauteur standard du corps de la cuisine est comprise entre 70 et 80 cm. Un maxi-corps offre un espace de rangement particulièrement important et peut atteindre une hauteur de 91 cm.

Le socle détermine finalement la hauteur de travail réelle et sert également de cache optique pour le sol et le corps de la cuisine. Le socle peut être placé à n’importe quelle hauteur. La variante avantageuse pour un plan de travail surélevé est un socle haut. Outre l’aspect visuel, un socle haut inutilisé entraîne une perte d’espace de rangement relativement importante.

Avantages d’une cuisine ergonomiquement adaptée à vos besoins

  • Confort : Une conception ergonomique permet d’améliorer le confort dans la cuisine. Les plans de travail, les armoires, les appareils et autres éléments sont disposés de manière à être facilement accessibles et à rendre les mouvements dans la cuisine plus efficaces. Vous pouvez ainsi effectuer vos activités de cuisine sans effort excessif ni inconfort.
  • Efficacité : une cuisine ergonomique est conçue pour maximiser l’efficacité et la productivité lors de la cuisson et de la préparation des aliments. L’agencement des plans de travail, des plaques de cuisson, de l’évier et des appareils permet un flux de travail fluide, ce qui vous permet d’économiser du temps et de l’énergie. Tout est à sa place, ce qui facilite la préparation, la cuisson et le rangement.
  • Santé et sécurité : les cuisines ergonomiques prennent également en compte la santé et la sécurité des utilisateurs. La bonne hauteur des plans de travail et des armoires réduit la pression sur le dos, le cou et les épaules et minimise le risque de blessures. Une cuisine bien conçue peut également minimiser les risques de trébuchement et autres dangers potentiels.
  • Adaptabilité : les cuisines ergonomiques sont généralement adaptables aux besoins et préférences individuels des utilisateurs. La hauteur des plans de travail et l’emplacement des appareils peuvent être ajustés en fonction des besoins individuels et de la taille. La cuisine est ainsi adaptée à différents groupes d’utilisateurs, y compris les personnes à mobilité réduite.

Vu sur

JDN
Batimat

Nous contacter ?